Processus de paix et de réconciliation nationale : Les traditionalistes et les religieux s’engagent à établir un nouveau contrat social pour consolider l’équilibre entre les populations

1
Processus de paix et de réconciliation nationale : Les traditionalistes et les religieux s'engagent à établir un nouveau contrat social pour consolider l'équilibre entre les populations
Moussa Makan Camara, le président de la Fondation Balazan

Les dépositaires  des  légitimités coutumières et religieuses en collaboration avec la fondation Balanzan pour la gouvernance et la stabilité avec le soutien  technique et financier de l’organisation internationale de la francophonie organisent les 9 et 10 décembre 2014 au Radisson Blu Hôtel de Bamako, un  séminaire de haut niveau sur la contribution  des dépositaires  des  légitimités coutumières et religieuses au processus de paix et de réconciliation nationale. La rencontre sera placée sous le patronage du président du Haut conseil des collectivités territoriales.

Le retour  à une  paix durable  passe par la restauration d’un climat  de confiance mutuelle, la construction et la  consolidation  d’un  ” nouveau vivre ensemble ” entre tous les Maliens   au-delà des appartenances ethniques, religieuses, régionales et politiques. D’où la nécessité d’instaurer un  dialogue intra et inter communautaire pour renforcer  la cohésion sociale,  l’unité et la solidarité nationale.

A cet égard, les dépositaires des  légitimités coutumières et religieuses – gardiennes des   valeurs   de la société malienne, des principes et des croyances spirituelles constituent  des relais et des interfaces clefs dans la  sensibilisation, la  mobilisation et la  dissémination de l’information sur la consolidation de la démocratie et de la paix. Toutes choses qui expliquent la tenue de cette rencontre dont l’objectif  stratégique est de mobiliser les dépositaires des légitimités  coutumières et religieuses  pour le renforcement de la cohésion nationale et la redéfinition de nouveaux paramètres du destin national.

Il s’agira aussi d’aider les participants à appréhender la nature, les enjeux et les défis des crises cycliques, notamment  de la crise en cours, les conséquences sur le plan national et régional, les initiatives en cours par les pouvoirs publics et les partenaires du Mali.

Ils identifieront dans l’histoire politique  ancienne et contemporaine du Mali , des pratiques et des pactes – issus  des coutumes , des traditions  et des religions –  générés et  usités  par les   chefs coutumiers, les leaders religieux et guides spirituels, les “ Niamakalaw ” et les confréries de chasseurs   dans la résolution des crises  internes au sein des empires et  des royaumes et cibleront dans le contexte actuel quelques leviers pouvant servir de contribution  à la sortie de crise et au renforcement de la cohésion sociale.

Présentation synoptique   de la nature, des enjeux, des approches  et des solutions (accords) aux crises depuis l’indépendance du Mali, contribution  des légitimités coutumières et religieuses, les pratiques  coutumières à l’épreuve des  légitimités  démocratiques : synergies et convergences dans le processus de paix et de réconciliation nationale, sont entre autres thèmes qui seront abordés par des panélistes.

Participeront à cette rencontre, des chefs coutumiers  venant de toutes les régions du Mali, les leaders  et guides religieux, les grandes familles des ” Niamakalaw ” du Mali, les confréries des chasseurs, etc.

 Fatoumata Mah Thiam KONE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Dans un pays comme le Mali, normalement c’est la Jeunesse qui devraient être à la première position pour résoudre tout les problèmes du Mali,mais la jeunesse Malienne à faillit à sa tache.
    Mettons nous devant pour faire avancer le Mali au lieu de passer tout nos temps a critiquer nos autorités et nos autorités eux même devraient nous écouté et mettons nous sur le bon chemin au lieu de nous utilisées comme instrument.
    Ensemble construisons le Mali nouveau.
    De la part Vane Traore.

Comments are closed.