Promotion des langues nationales :Vers l’adoption d’un document de politique linguistique du Mali

0
67

En raison de l’importance des langues nationales dans le développement socioéconomique et culturel de notre pays, le ministère de l’Education, de l’alphabétisation et des langues nationales a jugé nécessaire de tenir une conférence nationale sur le projet de document de politique linguistique.

La problématique de la promotion des langues nationales a été posée dès la grande réforme de l’Education de 1962.

A l’époque, la politique de notre pays en la matière reposait sur trois principes fondamentaux. Il s’agit du respect de la diversité linguistique, la promotion de toutes les langues nationales et la prise en compte de la dynamique des langues.

C’est pourquoi, les plus hautes autorités du pays ont déployé des efforts salutaires pour promouvoir les langues nationales au plan législatif, institutionnel, de la recherche linguistique et pédagogique et de la production écrite.

Les principes sur lesquels repose la politique linguistique du Mali sont pertinents et nécessaires. Cependant, ces principes paraissent de nos jours insuffisants pour permettre de combler les attentes, de répondre aux aspirations des populations et de relever les défis liés à l’utilisation des langues nationales.

Cette rencontre a été l’occasion pour le Secrétaire exécutif de l’Académie africaine des langues nationales (ACALAN) de remercier le président de la République pour son soutien indéfectible à la promotion de nos langues.

D’ailleurs, a poursuivi l’orateur, c’est grâce à l’engagement du Mali pour la réhabilitation des langues nationales que l’ACALAN  a vu le jour à Bamako.

"Cette rencontre est l’occasion pour l’ACALAN  de saluer les gouvernements successifs du Mali pour la promotion des langues nationales comme médium d’enseignement et outils de développement" a-t-il déclaré.

Pour le ministre Salikou Sanogo, depuis les premières heures de l’indépendance, la question des langues nationales a été une préoccupation, car celles-ci sont partie intégrante de notre identité. "Les langues nationales occupent une place importante dans le développement socioéconomique de notre pays".

Selon le ministre Salikou Sanogo, la création d’un ministère chargé des langues nationales en est la parfaite illustration.

Evoquant l’importance des langues nationales, le ministre Sanogo a soutenu qu’aucune campagne électorale ne peut se faire sans elles encore moins une prise de décision.

Enfin, le Pr Salikou Sanogo a exhorté les chercheurs, les artistes et autres créateurs à produire leurs œuvres dans les langues nationales.

 

Diakaridia YOSSI


NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.