Quatrième réunion du Comité directeur du ROJALNU-OMD : La sécurité, la paix, la gouvernance et l’emploi des jeunes désormais inscrits parmi les priorités du réseau des jeunes leaders

0

rosalmoCette occasion a été saisie par le président du ROJALNU Afrique, notre compatriote Alioune Guéye et ses camarades  pour  faire le bilan des activités réalisées mais aussi pour remercier le gouvernement du Faso qui va mettre à leur disposition un siège équipé à Ouagadougou.

C’est le directeur de Cabinet du ministère de la jeunesse, de la formation professionnelle et de l’emploi du Burkina Faso, Issa Fasiriba Fayama qui a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux  de cette quatrième réunion du comité Directeur du ROJALNU Afrique.

Plusieurs personnalités étaient présentes, notamment le secrétaire général du ministère de la Jeunesse et des Sports de la Mauritanie, le Secrétaire général de la conférence des ministres de la jeunesse et des sports de l’espace francophone, le Secrétaire exécutif du haut conseil national de lutte contre le VIH/SIDA du Mali, Malick Sène.

Ces assises de cinq jours ont permis à ces jeunes venus de divers horizons du continent d’échanger avec des experts de haut niveau sur le processus international et national des discussions sur l’agenda de développement post  2015. Surtout dans des domaines comme le VIH/SIDA, les IST. Ainsi, au terme des travaux les participants sont convenus d’élaborer et de mettre en œuvre des  projets et programmes sur le renforcement des capacités des réseaux pays et de constituer un répertoire des jeunes leaders des Nations Unies pour l’atteinte des OMD. La rencontre a aussi permis de définir le plan d’action du ROJALNU Afrique, lequel se décline en trois axes à savoir : la santé sexuelle, reproductive des jeunes et le VIH/SIDA, l’éducation des jeunes filles et la déclaration des naissances. Il a aussi été convenu d’intégrer dans le plan d’action les questions relatives à la sécurité et la paix, la gouvernance, l’entrepreneuriat et l’emploi des jeunes. La liste n’est pas exhaustive. Cette quatrième réunion a été surtout mise à profit par les jeunes pour remercier le gouvernement du Burkina-Faso pour la mise à leur disposition d’un siège (un bâtiment R+2).

L’Etat du Faso, en plus de ce siège, va s’engager à donner une parcelle au réseau pour la construction d’un bâtiment et prendre également  en charge pour une période de trois ans, certaines charges relatives au  bon fonctionnement du ROJALNU.Le Directeur de cabinet du ministère de la jeunesse, de la formation professionnelle et de l’emploi du Burkina Faso, a une fois de plus renouvelé l’engagement de son pays à aider ces jeunes.” Nous nous réjouissons de tout ce que vous faites sur le terrain dans le développement et surtout pour l’atteinte des OMD. C’est pourquoi, nous avons accepté de vous accompagner à travers la signature de l’accord de siège ” a souligné Issa Safiriba Fayama.

Pour sa part, le président du ROJALNU-Afrique, Alioune Guéye, a saisi cette opportunité pour remercier les autorités du Faso pour cet appui combien important pour leur organisme. Il a aussi remercié le gouvernement du Mali et   des organismes membres du système des Nations Unies dont ONUSIDA, FNUAP, UNICEF.

Il faut rappeler que c’est ce lundi 23 février que les deux parties, à savoir le Gouvernement du Burkina et le ROJALNU procéderont à la signature de l’accord de siège.

Kassoum Théra, envoyé  spécial à Ouagadougou

PARTAGER