Réaction de la présidence à l’ultimatum lancé pour le 15 août : IBK demande à rencontrer la Plateforme « Antè A Bana » dans un bref délai

61
IBK demande à rencontrer la Plateforme « Antè A Bana » dans un bref délai

Hier, jeudi 10 août 2017, la Plateforme « Antè A Bana : Touche pas à ma constitution » a organisé une assemblée générale couplée d’une conférence de presse à la Pyramide du Souvenir de Bamako pour partager avec la presse le contenu de leur lettre ouverte adressée au président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK). Dans cette lettre ouverte, la Plateforme exige du président IBK le retrait pur et simple du projet de révision constitutionnelle (Loi n°2017-031/AN-RM du 2 juin 2017 portant révision de la Constitution du 25 février 1992) au plus tard le mardi 15 août 2017 à minuit. Passé ce délai, la Plateforme « Antè A Bana : Touche pas à ma constitution » se réserve le droit d’user de tous les moyens que lui offrent la Constitution du 25 février 1992 et les lois de la République afin de faire aboutir ses revendications. A l’échéance de l’ultimatum du 15 août prochain lancé au président IBK, la Plateforme menace même de mener la désobéissance civile. Ayant pris au sérieux de cet ultimatum, le président IBK a demandé à rencontrer la plateforme. Ladite rencontre doit se tenir la semaine prochaine. «Dès que notre ultimatum est tombé, deux heures après, le président a demandé à rencontrer la Plateforme », a indiqué Djiguiba Keïta (PPR), l’un des responsables de la Plateforme.

Cette conférence de presse était animée par le vice-président de la Plateforme « Antè A Bana : Touche pas à ma constitution », l’honorable Amadou Thiam, en présence de Tiébilé Dramé et de Diguiba Keïta alias PPR du Parena, de Mamadou Hawa Gassama Diaby de l’URD, du Chroniqueur Ras Bath, de l’artiste Master Soumi, du juriste Bréhima Fomba, du Syndicaliste Kalapo et de Mme Kadidia Fofana de ladite Plateforme. Les travaux ont débuté par l’exécution de l’hymne national du Mali et l’observation d’une minute de silence en la mémoire des disparus. Dans son speech, l’honorable Amadou Thiam a fait savoir qu’après la tenue de 4 grandes activités (marche du 15 juin 2017, meeting du 1er juillet 2017, marche du 15 juillet 2017, meeting du 03 août dernier), la Plateforme a été surprise par le « mépris du président IBK ». « C’est pourquoi nous avons décidé à l’unanimité de lancer un ultimatum au président de la République. Nous avons décidé à l’unanimité lors de notre Assemblée générale du 07 Août 2017 d’exiger du Président de la République, SE Ibrahim Boubacar KEITA, le retrait pur et simple de son projet de révision constitutionnelle au plus tard le mardi 15 août 2017 à minuit. Cet ultimatum a déjà fait son effet. Le président IBK (à travers la correspondance du secrétaire général à la présidence, Soumeylou Boubèye Maïga mercredi dans l’après midi) demande à rencontrer la Plateforme. La dite rencontre doit se tenir la semaine prochaine. Nous lui avons demandé de nous adressées une lettre. Et cette correspondance sera analyser par le directoire, mais notre position reste inchangée à savoir le retrait pur et simple du projet de révision constitutionnelle. A l’expiration de cet ultimatum, nous utiliserons tous les moyens constitutionnels pour faire prévaloir nos revendications », a-t-il dit. Après cette brève déclaration, la lettre ouverte adressée au président IBK a été lue par Mme Kadidia Fofana de la Plateforme. L’objet de cette lettre ouverte en date du 7 août 2017 est le retrait pur et simple du projet de révision constitutionnelle (Loi n°2017-031/AN-RM du 2 juin 2017 portant révision de la Constitution du 25 février 1992). « Nous, Plateforme « Antè A Bana » : touche pas à ma constitution » avons décidé à l’unanimité lors de notre Assemblée générale du 07 Août 2017 d’exiger du Président IBK, le retrait pur et simple de son projet de révision constitutionnelle au plus tard le mardi 15 août 2017 à minuit. Nous avons également décidé lors de cette Assemblée générale de signifier au Président de la République qu’à défaut d’une réponse favorable dans ce délai imparti, la Plateforme qui assimilerait ce refus à une atteinte grave à la Constitution du Mali, se réserve le droit d’user de tous les moyens que lui offrent la Constitution du 25 février 1992 et les lois de la République afin de faire aboutir ses revendications légitimes», ressort en substance la lettre ouverte lue par Mme Kadidia Fofana de la Plateforme. Le syndicalisme Kalapo est revenu sur cette lettre ouverte en langue bambara. « Nous nous battons pour que le président IBK retire son projet de révision », a-t-il dit.

La Plateforme menace de mener la désobéissance civile

En réponse aux questions des journalistes, l’honorable Thiam  a rassuré que la plateforme est unie et engagée. « Nous avions eu des discussions avec l’ambassade de France et à d’autres chancelleries. Nous allons continuer à faire comprendre à la communauté internationale que ce projet n’est pas bon pour le Mali », a-t-il dit. Par ailleurs, il dira que le MOC (Mécanisme opérationnel de coordination) n’est pas opérationnel, la conférence d’entente nationale n’a pas pu trouvée une solution au problème de l’Azawad. Pour preuve, dit-il, après ladite conférence d’entente nationale, le MNLA (Mouvement national pour la libération de l’Azawad) a fêté l’indépendance à Kidal. « Tenir le referendum dans ces conditions serait de trahir l’accord de paix et le peuple malien… Si nous allons au referendum des ces conditions, Youwarou, Kidal et d’autres localités qui n’ont pas d’administration ne pourront pas voter. Le président de la République allait les priver de leur droit de vote. Voila pourquoi la plateforme s’insurge contre le référendum afin que toutes les conditions soient réunies pour que tout le monde puisse voter… L’objectif, c’est le retrait, et nous allons vers le retrait », a-t-il martelé. A l’en croire, lors du tête- à-tête entre le chef de file de l’opposition, l’honorable Soumaïla Cissé et le président IBK dans un passé récent, l’honorable Cissé a demandé au président IBK de rencontrer l’opposition et la Plateforme « Antè A Bana : Touche pas à ma constitution ». A la suite de Thiam, le juriste Bréhima Fomba a rappelé que le peuple est détenteur du pouvoir. Concrètement quel est le moyen constitutionnel que la Plateforme va mener pour la satisfaction de ses revendications ? Répondant à cette question, le juriste Fomba dit ceci : « Nous sommes des stratèges, nous n’allons pas étaler toutes nos stratégies. Nous allons utiliser tous les moyens que la constitution nous offre. La gamme supérieure est la désobéissance civile (article 121 de la constitution de 1992). L’Etat de droit est le respect de la constitution, et on révise cette constitution en violation de l’article 118 », a-t-il martelé. Selon lui, la cour constitutionnelle s’est mise dans une situation intenable. « Nous invitons le président IBK à surseoir à cette révision constitutionnelle. Nous invitons le président IBK d’avoir la sagesse telle que Alpha Oumar Konaré avait eu en 2001 en retirant son projet de révision constitutionnelle », a-t-il déclaré. Pour l’artiste Master Soumi, le seul mot est le retrait du texte. Avant de signaler que les maliens ont beaucoup de défis à relever dont le développement économique. Quant à Djiguiba Keïta alias PPR, il a demandé aux militants de faire confiance à la Plateforme. « Dès que notre ultimatum est tombé, deux heures après, le président a demandé à rencontrer la Plateforme. Il a compris le message. Seule la lutte paye. Surtout que nous sommes adossés au peuple », a-t-il dit. Pour sa part, le chroniqueur Ras Bath, a souligné que le retrait de ce texte sera salutaire. Aux dires de Ras Bath, la constitution élaborée par Me Celcalldi de la France est différente de celle détenue par le gouvernement malien. « Me Cecalldi a dit que IBK est otage de la communauté internationale. Me Cecalldi a dit que le Mali n’a pas les moyens financiers pour supporter le coût de la décentralisation inclues dans cette révision constitutionnelle. IBK s’est engagée devant la communauté internationale à réviser la constitution avant le 31 octobre. Il est dans le déni de démocratie », a martelé Ras Bath.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

61 COMMENTAIRES

  1. Nous avons un vieux BILAKORO du nom de kinguianke’ sur le forum, AWBE’ KAFO KO AKA SABALI!!!
    KINGUIRANKE’ DJANGA LEME’!!! SERE’ DIGAME’ MOUGOU! ANGAMA INWARA, IN’NA ANKATOU MA AN NA KHOUROU! BATARALEME’!!!!

    • Le roi Bidon de Segou, Bilakoro den, wuruwaye et digne fils d’un wuruwaye, souran kome harame, il faut demander a ta mere qui est ton pere? Tu as le QI d’une vieille anesse ne te trompes pas tu ne vaux rien tu es un leche botte d’IBK un autre debile mental dont le cerveau a ete detruit par l’alcool.

  2. Un éminent professeur trouve que l’attitude de l’opposition est de l’enfantillage. Paradoxal ! Les actions des groupes armés sont mâtures. Il n’y a donc que la voie de la violence qu’il faut écouter au Mali? Sinon, comment une organisation comme le MNLA (quelques dizaines de personnes) se fait mieux écouter que 2millions de manifestants pacifiques?

    • parceque le canon du mlna est bien pointé par ceux qui ont mis ibk au pouvoir au mali. Le mnla.N oublier pas que les chefs d etats dans les pays francophones ne sont pas elus. Il faut savoir que les élections dans un pays comme le mali est une validation de choix loin des populations elles-mêmes. Alors la suite de la gestion ne soyez pas surpris.

      • … ” Il faut savoir que les élections dans un pays comme le mali est une validation de choix loin des populations elles-mêmes. Alors la suite de la gestion ne soyez pas surpris… ” … /// …
        :
        Comme tu as raison… !
        C’est exactement pareil que dans les pays Occidentaux riches et développés… Sauf que dans ces grandes démocraties occidentales, ça se passe de façon plus subtile… A tel point qu’ils arrivent même à créer un véritable suspens. Comme aux ETATS-UNIS, en GRANDE BRETAGNE et même en FRANCE…
        En Afrique, les résultats électoraux génèrent des émeutes, voir des mort d’hommes dans certains pays.
        Il faut les comprendre ( pas approuver), quand on voit certains Présidents qui sont en place pendant des décennies… et après tant d’années d’échecs politiques et économiques à chaque élection on dit aux populations que tel ou tels Présidents ont encore gagné haut main. Il y a pas de justice… !

  3. Je ne comprends pas pourquoi le Président de la République du Mali, n’habite pas à Koulouba… ?
    Le Palais de la Présidence de la République, c’est les bureaux du Président… !
    Mais c’est aussi son lieu de Résidence, non… ?

    • C est pas une préoccupation des maliens. Qu il soit au ciel ou sur terre c est dabord la b l nne gestion des affaires de l etat, les préoccupations majeures de la nation malienne.

      • Vous ne répondez pas à la question… Et vous n’êtes pas obligé… !
        Laissez les Gens s’exprimer…

        C’est pas une préoccupation, certes, mais c’est important… !
        Combien de fois par jour, il traverse Bamako en aller-retour entre son domicile et le palais… ?
        Le matin, il va travailler au bureau… A l’heure de table à midi il descent déjeuner à Sébénikoro… L’après-midi, il retraverse Bamako pour aller reprendre son travail… Après le travail, le soir, on ne sait à quelle heure, il retraverse Bamako d’un bout à l’autre. Et à chaque Aller-Retour la circulation est bloquée pour lui céder le passage en toute sécurité… Normal.
        Ce qui est pas normal, c’est qu’il puisse pas résider dans le Palais de la Présidence de la République.
        Le Gouverneur du SOUDAN Français y résidait bien… Pourquoi pas le Président de la République du MALI… ?
        Si c’est parce que, c’est pas le Mali indépendant qui a construit ce Palais, l’ETAT Malien n’a qu’à construire un nouveau Palais à côté de celui construit par le Colon. C’est pas la place qui manque à Koulouba… ?

  4. Les 3 cibles prioritaire de la fureur populaire à Bamako:
    1) Palais présidenciel de Koulouba
    2) Résidence privée du traîtres ivrogne IBK
    3) AMBASSADE DE FRANCE À BAMAKO

  5. Dr ANASSER AG RHISSA est un vrai manipulateur à la solde du MNLA.
    Il faut reconnaître qu’il est quand même extrêmement intelligent et maîtrise bien l’art de la manipulation des demi-lettrés maliens dont le QI est souvent plus proches des grands singes humanoïdes que des humains.
    La fraude électorale ne donnera aucune chance de victoire au camp du NON dans un reférendum. Dr ANASSER AG RHISSA et ses acolytes savent ça parfaitement, c’est pourquoi il font de l’hypocrisie manipulatrice en se faisant passer pour des démocrates convaincus!
    Dr ANASSER AG RHISSA, tu as beau utilisé toute l’intelligence manipulatrice et ton savoir-faire en intrigue, en camouflage, en hypocrisie, nous savons que tu l’incarnation physique du Satan (Ibilissa!!!). Tu travailles pour le MNLA dépuis très longtemps!
    Nous avons les preuves !!!

  6. Je suis complètement désemparé par le comportement des maliens . Après avoir tabasse Dioncounda faisant de notre pays la risée du monde voilà que de simples citoyens donner un ultimatum à premier des citoyens le President de la République . En contribuant constamment à banaliser l institution présidentielle comment pensons nous faire de notre pays un grand pays . De grâce ressaisissons nous avant qu il ne soit trop tard .

    • Quant il se fait menacé par un homologue de 39 ans chez lui vous étiez ou? Respectons le peuple malien. Ca ne peut plus continuer avec des dirigeants maliens qui ecoute des ordres au lieux d ecouter le peuple ou va ton? Le mali n est ni la sous préfecture de la france ni de certains pays de la sous region arretez de nous prendre pour des imbéciles.

  7. Si le Presudent de la Republique s’adressait à la nation allait être bien compréhensible , mais la plate forme “An te so À Banna” étonne les maliens. Lui qui a traité les partisans du NON d’apatrides, c’est vraiment étonnant . Qu’il se rassure, une seule phrase peut éviter la confrontation à savoir: je retire purement et simplement le projet de révision de la constitution jusqu’à satisfaction des conditions exigées par la majorité des maliennes et maliens. Mais sans ça , la bataille juridique ne fait que commencer. Adapter la constitution à son accord pour la paix, jamais, aussi je pose une seule question au Président de la Republique, si nous n’avions pas été vigilant, que l’élection est lieu et que le NON l’emporte, comment allait il faire avec son accord pour la paix ? La communauté internationale ne peut et ne doit rien imposer au peuple souverain du Mali, seul maître de son destin.

    • Hadja, il faut reprendre ta question! Je ne sais pas qui doit repondre a’ ladite question! kinguiranke’ a dechire’ son passport. IYAD ET LE MNLA ONT TENTE’ DE CREER LEUR ETAT! BEDIE’ AUSSI AVAIT DIT QUE OUATARA N’ETAIS PAS IVOIRIEN!

      • Hadja, tu sais que le roi Bidon de Segou n’est pas le fils de son pere, il faut demander a sa mere la verite et elle te le dira. Qaund le roi Bidon de Segou a un QI d’une vieille anesse ce n’est pas de ma faute, qu’il se taise et laisse les humains parler.

          • Mais je pose des vraies questions car ton comportement ici demontre une immaturite incroyable, tu as un QI d”une vieille anesse et c’est vrai un vrai wuruwaye et digne fils d’un vrai wuruwaye.

  8. President IBK, il faut etudier la possibilite’ d’avoir a’ la reunion les temoins suivants:
    L’Ambassadeur de France a’ Bamako
    Le Representant de l’ONU a’ Bko
    Le doyen du corps diplomatique au Mali
    Le president du HCI
    Le cardinal de Bamako ou son representant
    Trois representants des groupes arme’s et
    Le Chef d’état major general des FAMAs ou son representant… etc.
    IL FAUT ABSOLUMENT QUE LES UNS ET LES AUTRES SOIENT EXPOSE’S A’ TOUTE LA REALITE’ POUR MESURER L’AMPLEUR DE LA SITUATION DE NOTRE FASO!!!
    ON DOIT PROBABLEMENT ALLER VERS LE REFERENDUM MAIS PAS MAINTENANT!!!!!!
    JE VOUS CONSEILLE SURTOUT D’ECOUTER!!!!! NE PRENNEZ AUCUNE DECISION DURANT LA REUNION. VOUS LEUR DIREZ QUE C’EST UNE SESSION D’ECOUTE POUR VOUS ET QUE VOUS ETUDIEREZ LES POINTS QUI SERONT SOULEVE’S ET QU’ILS AURONT UNE REPONSE DANS QUELQUES JOURS!

    • Pourquoi voulez vous impliquer la France dans le débat pour l’avenir du Mali ? Nous voulons que la France se retire du Mali pour traîtrise envers le peuple. Tous nos problèmes d’insécurité sont instrumentalises par ce pays, qui est au Mali avec son propre agenda, au lieu de nous assister dans notre quête de solution vers la paix.

      • Je veux la presence francaise a’ la rencontre pour les raisons suivantes:
        1- C’est toujours bon d’avoir des observateurs dans certaines rencontres comme celle-ci!
        2- La France est moralement, militairement et financierement engage’e dans la resolution du conflit.
        3- Elle a influence sur les parties au conflits et sur les pays francophones de la region.
        4- Elle represente une importante voix a’ lONU.
        5- Elle peut exercer une influence sur l’Algerie.

        • Le roi Bidon de Segou est un grand colonise mental, un wuruwaye et digne fils d’un wuruwaye qui sait que respecter ses maitres, que des enfantillages sur maliweb, matin midi et soir, des balbutiements eternels. Sourankome harame.

          • KINGUIRANKE’, SABALI!!!
            IL FAUT RESPECTER LES PARTICIPANTS EN EVITANT LES INSULTES!!!

    • Référendum du nouveau partage de l afrique. Le dossier malien comme cas d ecole par l occident et ses alliés de la sous region face a un peuple inconscient de son avenir. C est du suicide collectif

  9. Bonjour,
    Nous sommes TOUS MALIENS et c’est le moment judicieux pour le prouver en mettant le Mali en avant.

    Ce que nous devons et vous devez comprendre, c’est que les Maliens doivent prendre de la hauteur et se rejoindre en mettant le Mali et l’intérêt des Maliens en avant.

    L’ultimatum du 15 Août 2017 passera en laissant le Mali debout avec ses défis, en particulier l’organisation du référendum constitutionnel, qui resteront à relever.

    Le respect de TOUS les Maliens, de la constitution et de nos engagements exigent d’organiser un tel référendum constitutionnel pour que chacun(e) s’exprime librement, démocratiquement, afin de départager les camps du NON et du OUI au référendum.

    Contribuons TOUS, ENSEMBLE, indépendamment des bords politiques et des camps NON et OUI au référendum, à relever ces défis pour le bien-être des Maliens, en commençant par l’organisation, démocratiquement et dans la quiétude, de notre référendum avec la sécurité optimale basée sur le front uni formé par les forces de défense et sécurité du Mali, Barkhane, MINUSMA, les populations du Mali (pour l’aide aux renseignements et à travers les groupes d’auto-défense de ces populations) et plus tard le G5 Sahel.

    TOUS, ENSEMBLE, nous y arriverons.

    Il faut y croire avec la volonté et l’engagement patriotique, de TOUS/TOUTES, ENSEMBLE.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    Expert TIC, Gouvernance et Sécurité
    E-mail : Anasser.Ag-Rhissa@orange.fr
    TEL 95 58 48 97

    • Je me demande si ce monsieur n’est pas à la solde de l’ennemi.
      Je te propose d’aller faire un meeting à teninkou ou diafarabé

      ———————-
      Président IBK a déçu et trahi son peuple

      • Bonjour,
        Merci de votre message.

        Je suis à la solde du Mali et des intérêts des Maliens et rien d’autre.

        Si IBK a deçu ou trahi le peuple, il rendra compte en 2018 lors du vôte pour la présidentielle.

        Pour l’instant, il s’agit de la révision constitutionnelle que l’on fait pour nos enfants et petits enfants.

        A travers le front uni pour la sécurité au Mali dont j’ai parlé dans ma contribution à laquelle vous avez répondu, les conditions seront bonnes pour organiser des meetings partout.

        Tous ensemble, EN S’ENGAGEANT HONNETEMENT, on y arrivera.

        Dr ANASSER AG RHISSA
        Expert TIC, Gouvernance et Sécurité
        TEL 95 58 48 97

        • Le front uni ne peut se former qu’ à travers une présidence crédible.
          C’est la personne d’ IBRAHIM BOUBACAR KEITA qui fait problème à la mobilisation des forces vives de la nation.
          On est crédible que si on respecte les engagements pris.
          L’ accord d’Alger est une haute trahison de celui qui n’a cessé de critiquer l’ accord d’Alger de 2006 et qui a refusé d’appliquer celui de Ouagadougou.
          Il a promis aux maliens un ÉTAT fort assurant toutes les prérogatives.
          Le peuple constate qu’il accompagne la communauté internationale .
          Le MALI peine à exister sous la présidence d’Ibk.
          L’Algérie et la France qui se rencontrent pour parler du mali sans sa présence est une marque de la décadence de l’ ÉTAT du MALI d’Ibk.
          C’est pourquoi le peuple est convaincu que le président Ibk n’est pas maître de la gestion sécuritaire du MALI ;qu’ on lui impose une révision constitutionnelle pour partager le MALI ;qu’ il a forcé les membres de la cour constitutionnelle à violer l’ article 118 de la constitution dont l’esprit est manifestement présent par l’intermédiaire de l’ armée française qui se comporte en armée d’occupation par le soutien apporté à la CMA.
          Ibrahim BOUBACAR KEITA n’est plus crédible pour ramener la paix dans ce pays.

        • BS docteur, à partir de votre nom on peut dire que vos parents viennent du nord du Mali. Puisque vous êtes pour la cause du Mali, pouvez vous dire que l’administration malienne est sur tout le territoire national pour assurer les tâches régaliennes. Ne suivez pas ceux qui mettent la pression sur notre président dans le seul but de morceler le Mali. Un référendum ne peut pas éviter une partition d’un pays ni assurer la paix. Ce qu’il faut pour le Mali c’est que la France doit cesser de soutenir les rebelles. Elle doit se mettre du côté des dirigeants légitimes et légaux du pays. Elle doit ensuite exiger le désarmement et cantonnement des rebelles. La France a l’armement qu’il faut et la force politique pour le faire en un jour mais à cause de l’égoïsme et de l’esprit néocolonialiste de ses dirigeants les maliens ne dorment plus à l’aise. Vous allez dire que nous accusons toujours la France. Cela est vraie car elle est toujours là et avec les mêmes méthodes de déstabilisation des pays francophones.

        • Le référendum ne se fait pas pour l’avenir de nos enfants, puisqu’il est un facteur de division . Maintenant il n’est pas urgent, mais IBK le veut ainsi pour profiter. Aujourd’hui il est un Président de la Republique isolé, coupé de la réalité de son peuple. Pourquoi veut il faire son fameux référendum sans aviser le peuple ?

      • La longévité de nos dirigeants dans les arcanes du pouvoir sans une réelle vision peut être un facteur d’échec.Ils cristalisent tellement d’impatience pour ce qui concerne un vrai changement-économique et de regime-que par la force des choses la société s’atomise.

    • Non ! Il ne faut pas dire ça , l’ultimatum ne passera pas comme vous le pensez. Il faut qu’il retire purement et simplement son projet de révision . Le Mali n’est pas un royaume mais une Republique . Il faut que vous , IBK et autres le sachent . Comment peut on mettre le Mali en avant dans la division et dans l’impunité totale? Peut être que vous n’étiez pas au Mali le 26 Mars 1991. Je souhaite vivement que vous soyez présent au Mali à partir du 15 Août 2017 à partir de minuit.

    • Un référendum que la mafia du nord et les seigneurs de guerre bras armées de l occident et ses alliés arabes. Mais ce qui est sur le cas malien sera leurs tombe sur la stratégie du nouveau partage de l afrique

  10. El Hajj Niyefôkoyésegou
    El Hadj, ça veut dire que tu es allé à la Mecque… ? pour un El Hadj, ça fait pas sage les insultes…
    Alors, je recommence… :
    Est ce que, le ” Kurukan Fuga ” du 25 Février 1992, permet de voter par l’Assemblée Nationale une loi interdisant le nomadisme politique des Députés, le vote d’une loi permettant de créer des Sièges de députés pour la Onzième région du Mali ( notre Diaspora ), et enfin l’instauration d’un Sénat dont les siégeants pourront tous sans exception être élus au suffrage universel direct ou indirect… ?
    Si le ” Kurukan Fuga ” du 25 Février 1992 prévoit cette disposition, alors on n’a plus besoin de référendum pour un nouveau ” Kurukan Fuga ” .
    Dans le cas contraire, le Président IBK serait bien inspiré, de coupler le vote pour le projet de révision constitutionnelle, avec les élections présidentielles de 2018. Comme ça, il fera d’une pierre deux coups. A savoir, mesurer sa popularité en gagnant et le référendum et le renouvellement de son mandat de Président.

  11. Nous disons et rappelons la vérité fait mal aux malhonnêtes et les met hors d’eux mais apaise et rend heureux les honnêtes

    1)Nous et rappelons et insistons COMMENT

    *le lettré mutant politique « Sybarite politiguimôgo le Marco Polo Malien » président du Mali choix de la « France-Afrique » ami d’1parrain des parrains de la mafia 1charlie de 1ère ligne de la « lutte anti-Mohamedane et un des responsables de la déliquescence du Mali et qui confond tout avec ses lettrés mutants de membres du gouvernement de juges de magistrats de gouverneurs préfets sous préfets de maires de députés de religieux mutés de Fidèles klébars et doungourous de partisans et partisanes mutés

    *PEUVENT-ILS CHANGER LEUR CONSTITUTION LA LOI SUPRÊME DE LEUR MALI AU PROFIT D’UNE MINORITÉ INSIGNIFIANTE DE VOYOUS QUI NON SEULEMENT N’ONT JAMAIS ET AU GRAND JAMAIS RESPECTÉ LEURS PAROLES MAIS ONT TOUJOURS RETOURNÉ LES ARMES QUE LEUR MALI LES A DONNÉ CONTRE LE MALI ET SE SONT TOUJOURS ALLIÉS ET ONT TOUJOURS SERVI DE COLLABOS AUX ENNEMIS QUI ONT ENVAHI LEUR MALI ET QUI NE VONT JAMAIS AU GRAND JAMAIS RESPECTÉ LEURS PAROLES ET QUI VONT TOUJOURS RETOURNER LEURS ARMES CONTRE LEUR MALI ET QUI VONT TOUJOURS S’ALLIER COLLABORER AVEC LES ENNEMIS DE LEUR MALI L’HABITUDE EST UNE SECONDE NATURE QUI REVIENT TOUJOURS RAPIDEMENT AU GALOP

    *PEUVENT-ILS MODIFIER LEUR CONSTITUTION LA LOI SUPRÊME DE LEUR MALI AU PROFIT DE TELS VOYOUS SOI-DISANT AU NOM DU RESPECT DE LA PAROLE DONNÉE Á DES SOI-DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES SOUS RÉGIONAUX LES AUTRES ANCIENS COLONISATEURS ET LES AUTRES ORGANISATION SACHANT BIEN QUE NOUS SOMMES DANS UN COMPÉTITONS ÉCONOMICO-POLITICO-MILITARO-RELIGIEUSE OÚ TOUS LES COUPS SONT PERMIS SANS AUCUN ÉTAT D’ÂME POUR FAIRE MAL DÉTRUIRE ASSERVIR SOUMETTRE DÉPOSSÉDER L’AUTRE

    *PEUVENT-ILS OSER MODIFIER LA LOI SUPRÊME DU PAYS ET OSER ORGANISER UN RÉFÉRENDUM DANS UNE OCCUPATION DE TOUT LE NORD DU MALI ET DANS UNE INSÉCURITÉ TOTALE DANS TOUT LEUR MALI ET REFUSER D’ÉCOUTER LES CONSEILS ET AVERTISSEMENTS DES MALIENS ET MALIENNES FIERS HONNÊTES AYANT UN AMOUR PROFOND POUR LEUR MALI

    *FAIRE UN TELLE CHOSE DANS UNE TELLE SITUATION IL FAUT ÊTRE CRUELS ARROGANTS AU COEUR NOIR HORRIBLES MALFAISANTS MALHONNÊTES MÉCHANTS PERFIDES PERVERS SADIQUES

    2)Nous disons et rappelons et insistons le lettré mutant politique « Sybarite politiguimôgo le Marco Polo Malien » président du Mali choix de la « France-Afrique » ami d’1parrain des parrains de la mafia 1charlie de 1ère ligne de la « lutte anti-Mohamedane et un des responsables de la déliquescence du Mali et qui confond tout avec ses lettrés mutants de membres du gouvernement de juges de magistrats de gouverneurs préfets sous préets de maires de députés religieux Fidèles klébars et doungourous de partisans et partisanes mutés

    SE DISENT DES VRAIS DÉMOCRATES

    *et pourtant tout le monde sait avec un brin d’honnêteté mêmes les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’une chose d’une situation pour des raisons primaires égoïstes partisanes que

    *dans les vrais démocraties personne n’est au-dessus de la loi et les criminels et les collabos des ennemis sont traqués partout ils sont et mis hors d’état de nuire sans aucun état d’âme aux fins que plus jamais il ne vient à l’idée d’un être ou groupe d’êtres de commettre des crimes ou d’êtres collabos mêmes fussent-ils des compatriotes TEL FUT LE CAS DU MARÉCHAL PÉTAIN ET SON GOUVERNEMENT DE VICHY BIEN QU’IL EST ÉTÉ UN DES PRINCIPAUX ACTEURS DE LA VICTOIRE DE LA FRANCE SUR L’ALLEMAGNE LORS DE LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

    *AINSI LES VOYOUS COLLABOS TRAITES VIOLEURS HANDICAPEURS TUEURS SUR DES BASES RACIALES ET TRIBALES DE MNLA ET CONSORTS DOIVENT ÊTRE TRAQUÉS MIS HORS D’ÉTAT DE NUIRE SANS AUCUN ÉTAT D’ÂME AUX FINS PLUS JAMAIS IL NE VIENT Á L’IDÉE D’UN ÊTRE OU GROUPE D’ÊTRES DE COMMETTRE DE TEL ACTE ET NON-MODIFIER LA LOI SUPRÊME POUR DE TELS VOYOUS SI LE MALI SE VEUT ÊTRE UNE VRAIE DÉMOCERATIE

    3)Nous disons et rappelons et insistons le lettré mutant politique « Sybarite politiguimôgo le Marco Polo Malien » président du Mali choix de la « France-Afrique » ami d’1parrain des parrains de la mafia 1charlie de 1ère ligne de la « lutte anti-Mohamedane et un des responsables de la déliquescence du Mali et qui confond tout avec ses lettrés mutants de membres du gouvernement de juges de magistrats de gouverneurs préfets sous préfets de maires de députés religieux Fidèles klébars et doungourous de partisans et partisanes mutés

    SE DISENT DES CROYANTS ET CROYANTES POURTANT LA LOI DU TALION EST UNE PRESCRIPTION DIVINE ET HUMAINE

    *« Si un homme frappe à mort un être humain, quel qu’il soit, il sera mis à mort. S’il frappe à mort un animal, il le remplacera — vie pour vie. Si un homme provoque une infirmité chez un compatriote, on lui fera ce qu’il a fait : fracture pour fracture, œil pour œil, dent pour dent ; on provoquera chez lui la même infirmité qu’il a provoquée chez l’autre. Qui frappe un animal doit rembourser ; qui frappe un homme est mis à mort. Vous aurez une seule législation : la même pour l’émigré et pour l’indigène. »
    — Lévitique, 24,17-22

    *« Ô vous qui croyez ! La loi du talion vous est prescrite en matière de meurtre : homme libre pour homme libre, esclave pour esclave, femme pour femme. Si l’ayant droit consent une remise de cette peine au meurtrier, ce dernier sera poursuivi modérément et il devra s’acquitter du prix du sang avec empressement. C’est là une mesure d’allégement et de miséricorde pour vous de la part de votre Seigneur. Mais quiconque transgresse, par la suite, ce compromis sera sévèrement sanctionné. La loi du talion constitue pour vous une garantie de vie, ô gens doués d’intelligence. Peut-être finirez-vous ainsi par craindre Dieu. » [Sourate 2, versets 178 et 179]

    *« Une vie n’est pas plus ancienne ni plus respectable qu’une autre vie, de même qu’une autre vie n’est pas supérieure à une autre vie »;
    « Que nul ne s’en prenne gratuitement à son voisin, que nul ne cause du tort à son prochain, que nul ne martyrise son semblable »;
    « Le tort demande réparation »;
    La charte du mandé

    *Les sociétés humaines sont ainsi faites, et il faut se faire à l’idée que nous vivons comme des animaux, dans une jungle où ” manger ou être mangé ” est la règle, et où ” l’homme est un loup pour l’homme “. L’agressivité fait partie même des moyens de sauvegarde de la vie, puisque la loi naturelle veut que seuls survivent les individus qui savent se défendre

    4)Nous disons et rappelons NE DIT-ON PAS QUE L’ERREUR EST HUMAINE MAIS PERSISTER DANS L’ERREUR EST DIABOLIQUE et que L’HABITUDE EST UNE SECONDE NATURE QUI REVIENT TOUJOURS RAPIDEMENT AU GALOP

    *SI LES MALIENS ET MALIENNES JEUNES VIEUX VIEILLES DES VILLES DES CAMPAGNES ET HORS DU MALI FIERS HONNÊTES AYANT UN AMOUR PROFOND POUR LEUR MALI NE VEULENT PAS ÊTRE DIABOLIQUES ILS NE DOIVENT PLUS ÉCOUTER LES PAROLES SUCRÉES MIELLEUSES ENIVRANTES du lettré mutant politique « Sybarite politiguimôgo le Marco Polo Malien » président du Mali choix de la « France-Afrique » ami d’un parrain des parrains de la mafia un charlie de 1ère ligne de la « lutte anti-Mohamedane et un des responsables de la déliquescence du Mali qui confond tout et son gouvernement de lettrés mutants juges magistrats gouverneurs et ses députés préfets sous préfets maires religieux mutants et de leurs Fidèles klébars et doungourous de partisans et partisanes mutés

    *LES MALIENS ET MALIENNES JEUNES VIEUX VIEILLES DES VILLES DES CAMPAGNES ET HORS DU MALI FIERS HONNÊTES AYANT UN AMOUR PROFOND POUR LEUR MALI DOIVENT LEUR DIRE D’AIMER POUR UNE FOIS DE LEUR VIE LEUR MALI ET DE LAISSER LA CONSTITUTION OU LOI SUPRÊME DE LEUR MALI SINON ILS VONT FAIRE UNE RÉVOLUTION POPULAIRE ET LES METTRE TOUS HORS D’ÉTAT DE NUIRE SANS AUCUN ÉTAT D’ÂME COMME CELA S’EST PASSÉE PARTOUT DANS LE MONDE

    *ILS DOIVENT LEUR DIRE QUE JUSQU’Á PRÉSENT ILS ONT TOLÉRÉ TOUTES LEURS TERGIVERSATIONS LEUR BOUFFE DES DENIERS PUBLICS MAIS LA GOUTTE D’EAU QUI FAIT DÉBORDER LEUR VASE DE CONNERIES COUILLONNADES ET DE FOUTAISES C’EST DE VOULOIR MODIFIER LA CONSTITUTION LOI SUPRÊME DE LEUR MALI AU PROFIT D’UNE MINORITÉ INSIGNIFIANTE DE VOYOUS QUI NON SEULEMENT N’ONT JAMAIS ET AU GRAND JAMAIS RESPECTÉ LEURS PAROLES MAIS ONT TOUJOURS RETOURNÉ LES ARMES QUE LEUR MALI LES A DONNÉ CONTRE LE MALI MAIS SE SONT TOUJOURS ALLIÉS ET ONT TOUJOURS SERVI DE COLLABOS AUX ENNEMIS QUI ONT ENVAHI LEUR MALI ET QUI NE VONT JAMAIS AU GRAND JAMAIS RESPECTÉ LEURS PAROLES ET QUI VONT TOUJOURS RETOURNER LEURS ARMES CONTRE LEUR MALI ET QUI VONT TOUJOURS S’ALLIER COLLABORER AVEC LES ENNEMIS DE LEUR MALI L’HABITUDE EST UNE SECONDE NATURE QUI REVIENT TOUJOURS RAPIDEMENT AU GALOP

    *DANS CES CONDITIONS ILS SERONT TOUS MIS AUX ARRÊTS COMDAMNÉS Á LA PEINE CAPITALE TEL FUT LE CAS DU MARÉCHAL PÉTAIN ET SON GOUVERNEMENT DE VICHY BIEN QU’IL FUT LE HÉROS DE LA VICTOIRE DE FRANCE LORS DE LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

    *POUR HAUTE TRAHISON POUR AVOIR REFUSÉ D’ÉQUIPER RAPIDEMENT LES FORCES DE DÉFENSE DE LEUR MALI EN ARMES AVIONS DROMES HÉLICOS DE COMBAT ADAPTÉS ET POUR AVOIR REFUSÉ DE CONFIER LES FRONTS DE COMBATS AUX SOLDATS ET OFFICIERS VENUS PAR VOCATION PROTOTYPES DES MALIENS ANTIQUES COURAGEUX FIERS INTRÉPIDES SANS PEUR AYANT UN AMOUR PROFOND POUR LEUR MALI QUI ALLAIENT AVEC SUCCÈS ACCOMPLIR LEURS MISSIONS RÉGALIENNES

    *POUR COLLABORATION AVEC LES ENNEMIS SOUS RÉGIONAUX D’ARABIE D’EUROPE DE LEUR MALI AVEC LEURS ACCORDS BIDONS ET DE FOUTAISE QU’ILS CONSIDÈRENT COMME MEILLEURS TOUT EN SACHANT BIEN QUE C’EST PIRES POUR LEUR MALI

    *POUR CRIMES DE GUERRE GÉNOCIDE ASSOCIATION AVEC DES VOYOUS DES MALFAITEURS DES TUEURS DES ASSASSINS DES VIOLEURS DES HADICAPEURS DE MNLA ET CONSORTS

  12. Son pouvoir est dans la rue, il finira comme GMT, insurrection totale, les élèves, les travailleurs, les commerçants
    Chômeurs, femmes , enfants…tous dans la rue pour qu’il parte; donc il faut
    Écouter ceux qui t’ont élu.
    À bon entendeur salut.
    Tout mes respects à lui.

  13. Oui vs Non, ces vampires depuis plus 25, 30 et 40 ans de politichiens sur notre scene ne sont que du pareil au meme. Un ultimatum lance a un pouvoir n’est pas adequate, la rue, le peuple, fera ce qu’il a faire pourvu ces politichiens ne prennent encore le devant et le pouvoir aux mains du peuple comme dans le passe.
    Bref pour plusieurs raisons et cette institution etait archie inutile a savoir:le cout de fonctionnement, les partisanneries, la mauvaise gestion et j’en passe. Un autre pays hypocrite comme la Mauritanie, je parle de l’hypocrysie de son chef d’état et sa politique sous regionale, pas le peuple frere mauritanienne. Manipuler un peuple pour placer des assassins et criminels comme vous meme et vos semblables dans un senat soi disant sages du peuple avec des criminels qui ont tue, assassine et viole, ampute et martyrise….NNNNOOOONNNNNNNN.
    2- le pays en crise jamais egalee et vous voulez par vos conneries de politiques et diplomaties imposes par l’etranger surtout la France et votre lachete dans la sous regionale offrir le Mali a cadeau gratuit.
    3- ces 3 pseudo-democrats AOK, ATT et vous meme IBK, vous avez partage, viole, vole, abuse, manipule le peuple et le faconner a telle sorte que depuis 1991 nous allons de pire ne pire, pire en pire et pire en pire avec d’abord des fonctionnaires millionnaires pis AOK, milliardaires sous ATT et multi millionnaires et milliardaires sous vous meme IBK. Vous Nous avez pas asses vole, viole, abuse, arnaque, mnipule et detruit comme Ca?
    4- notre argent a distribue et donne gratuiment a des crimoinles, assasssins et bandits qui ont tue et continuent a tuer le peuple. Acheter un boeing ou vos fesses se prominent dedans en longueur d’annee. Alors l’armee a besoin d’equiements surtout aeriens.
    5- vous et votre clans de racailles de requins et crocodiles pour ne pas parler des loups, coyotes et vautours sont entrain de nous sucer encore et encore meme etant Mort “le Mali”. N’est pas assez?
    6- vos les politichiens oublient des que vos fesses sont asssis dans nos fauteuils que VOUS ETES AUX SERVICES ET DEVOIRS DU MALIBA, PAS A VOS PROPRES SERVICES ET DE VOUS SERVIR GRAOS ET FOUTRE ELE CAMP APRES.
    7- vous devez des comptes au peuple malien de AOK a Vous IBK en passant par ATT et leurs racailles de clans aussi.
    8- VOOUS, tous ces poltichiens deuis plus d’un quart siecles tant du pouvoir que de l’oppostion doivent degager maintenant. Vous n’avez fait que nous voler, nous mettrer a genoux nous tuer. Je dis bien vous tous et toutes depuis de 25 ans certains depuis GMT (POUVOIR ET OPPOATION CONFONDUS: NOUS VOULONS PLUS DE VOUS ET DEGAGEZ, FAITRS DE L’AIR, AUX DEPOTOIRS A JAMAIS)
    9- je peux en citer beaucoup plus encore…….
    10- la vraie liberte, paix et developpement ne se fera jamais au Mali sans un PRIX, UN LOURD PRIX A PAUYER COMME DANS TOUTE VRAIE REVOLUTION.

    Non le Peuple se reveille tranquillement, PLUS JAMAIS CA……

    VIVIE UN NOUVEAU MALIBA UN ET INVISIBLE
    Répondre

  14. NE METTEZ PAS Antè A Bana DANS UN guillemet BIEN SUR C’EST UN MOT MALIEN ET NON FRANCAIS .ANTE A BANA CA S’ECRIT .
    UN HOMME EST GRAND QUAND LE COEUR EST GRAND IL EST PETIT QUANT SON COEUR EST PETIT .
    IBK A BIEN FAIT DE RENTRER ET SANS DELAI EN CONTACT AVEC D’AUTRE MALIEN .BONNE CHOSE A ENCOURAGER .NE LAISSONS PAS LES GENS NOUS DIVISER POUR REGNER .

  15. Tout doit se faire par voies et recours judiciaires conformement à la Constitution nat.car le Mali est un Etat de droit…(je le crois).
    Les protagonistes doivent lire et relire l’hymne nat.avant d’agir.
    La violence n’a jamais résolu tous les problèmes.
    Le Mali ne peut plus supporter un autre coup de massue en plus de cette crise.
    Il faut se mobiliser contre les mensonges des”mauvais”politiciens qui nous piègent tous les jours et qui rendent notre vie misérable.

  16. Enfin un début de solution. Un consensus issu de cette rencontre serait le bienvenu. Enfin IBK a entendu le peuple pour une fois. Ceux qui ne se battent que pour leur portefeuille au sommet de l’état sont des ennemis du pays et du président. Qu’il soit retiré ou maintenu, ce sera une victoire, d’abord pour le Mali. Pour des décisions d’une pareille portée, seule une rencontre préalable de tous les acteurs de la vie publique permet de construire du bon.

  17. La méchanceté ne paie pas est ce seulement à cause de la constitution que les gens sont insultés vilipendés aucun respect envers l’ainé ou un chef mais ou va ton dans ce pays sachez raison gardé. Le tout est dans la main de Dieu. Que le bien emporte sur le mal Amina.

  18. On sait que la seule solution contre les agissements des occidentaux dans les pays sous développés est le soulèvement populaire,les maîtres d’Ibk sont ils entrain de lui dire d’éviter la confrontation?
    Les services de renseignement de ces pays sont déjà informés de la résistance légendaire du peuple malien à tous ceux qui leurs sont imposés de l’ extérieur.
    Ce peuple est très patient lié à son éducation,mais pas docile.
    Qu’ Ibk et sa famille comprennent que le MALI n’est ni le Gabon,ni le TOGO pour imposer une constitution taillée sur mesure afin de passer le flambeau à son fils.

  19. La cause du non est juste mais l’ultimatum n’est pas acceptable!
    Le president IBK doit les ecouter attentivement et leur demander de faire des propositions acceptables de toutes les parties pour sortir de l’impasse! En d’autres termes, la question fondamentale qui se pose est comment ramener les freres et les soeurs revolte’s du nord dans la republique sans toucher a’ la constitution? CE SONT L’APAISEMENT ET LA RESOLUTION DE LA QUESTION DU NORD QUI NOUS INTERESSENT! LA CONFIANCE DOIT ETRE RETABLIE ENTRE LES MALIENS!!!! Le president doit trouver les voies et les moyens pour integrer le camp du non dans les negociations et dans le gouvernement!
    CHERCHONS LA SOLUTION INTERMEDIAIRE AVEC LAQUELLE TOUT LE MONDE PEUT VIVRE!!!!

    • Wuruwaye digne fils d’un wuruwaye, si tu n’as rien a dire tu te tais le roi Bidon de Segou, que du blabla, malankolon den! Ta kouloussi don

      • QUELLE MOUCHE CONTINUE DE PIQUER CE VIEUX BILAKORO CON KINGUIRANKE’?????
        KINGUIRANKE’, BILAKORO KOUNTIGUI, SABALI!!!!!
        TU VEUX QUE J’INSULTE TON PERE ET TA MERE MAIS JE NE LE FERAI PAS!!! IN’KA KOULOUSSI BORA EDE’ KAMA! IBIRI IN’KA INFORO DON IDJOU KONO!!!!
        ESTPECE D’IMBECILE!!!!
        QUE MES AINE’S ME PARDONNENT!!!!

        • C’est ton pere le bilakoro, bilakoro den, wuruwaye et digne fils d’un wuruwaye, surakadjon dangaden. Ta kouloussi don, molobali den a ni makolon den.

          • KINGUIRANKE’ YE’ TO DOUN WA?
            AYA DOUN!
            AYE’ MALO DOUN WA?
            AYA DOUN!
            AYE’ BASSI DOUN WA?
            AYA DOUN!
            AYE’ MONI MIN’ WA?
            AYA MIN’!
            AYE’ DEGUE’ DOUN WA?
            AYA DOUN!
            AYE’ DJINDJIBERE’ MIN’ WA?
            AYA MIN’!
            MOUGNA KONOKE’ TA?
            GNE’ DJOUGOU YA!
            AW YE’ WO TI ALA!!!
            WOOOOOOOOO!!!!!!!
            Kinguiranke’ comme tu agis comme un enfant, cette chanson bamanan pour les enfants aidera a’ te calmer!!!!
            Une autre chanson pour bebe kinguiranke’:
            BANOU BINA KORONDOU BANOU BINA
            BANOU BINA TILE’BI BANOU BINA
            BAMOUSO BAKELEN MOUN BOULA
            KO BINA KINGUIRANKE’ DA TEGUE’
            KINGUIRANKE’ SYLLA DA TEGUE’
            Mon petit bilakoro kinguiranke’, il faut te calmer!!!!

    • La proposition c est labandons du référendum ou rien. Le mali ne peut pas ceder aux caprices de quelques bâtards dans une demarche imposé par des prédateurs et leurs alliés pour leurs interets , je dis bien leurs intérêts. (Matières premières maliennes, frontières ou eones géostratégiques , la question des minorités comme arme de guerre et de pression (mnla et autres) a côté des mensonges d etat et les manipulations de tout genres plus possible de rester bras croisés. Le peuple maliens ne fait que se réveiller face a l injustice imposé par la france, usa et l Algérie sur ce fameux accord que l on peut appelé (ensemble pour nos interets ) chaque partie a une raison et des intérêts pour cet accord sauf les maliens. Réveillez vous avant le suicide collectif

  20. IBK chemine exactement comme Moussa TRAORE en 1991 en se campant sur sa position de tripatouiller notre constitution au profit d’une minorité Touareg séparatistes soit moins de 2% de la population. Cette position sèche est certainement dictée par son fils et sa femme qui sont les seules personnes que le Président écoute dans de pareil cas comme ce fut le cas de Moussa TRAORE dont le sort a pris fin avec un désastre total, chose qui touchera sans équivoque IBK mais cette fois-ci en exponentiel car aujourd’hui le mécontentement frise la folie. Les choses qui font mal et très mal dans cette révision constitutionnelle sont:
    – Une révision pour moins de 2% de la population malienne;
    – Une révision qui divise les maliens définitivement car certains ne pourraient plus jamais espérés être candidats aux futures élections présidentielles (Être de père et de mère malien comme ce fut le cas en Côte d’Ivoire en 2002);
    – Le tiers des postes de sénateurs dédié à IBK qui est très focalisé sur sa famille d’abord, cela suppose que ces postes seraient distribués entre son fils et les amis de la famille comme il le fait depuis son arrivé au pouvoir, personne n’a confiance à lui pour ces nominations du tiers des sénateurs;
    – Les prochaines révisions constitutionnelles mises désormais sous la seule responsabilité d’IBK, du sénat et de l’Assemblée Nationale, cela veut dire que dès l’année prochaine après sa réélection, il retouchera sans équivoque cette nouvelle constitution pour faire sauter le verrou du mandat présidentielle pour se faire élire indéfiniment.
    – L’indépendance et l’intégrité du territoire ne lui sont plus jamais imposées, ainsi Kidal restera entre les mains de la France et de la CMA.
    IBK et son entourage ont trop de choses à élucider au peuple malien et très prochainement, de toutes les façons entretemps nous sommes dans l’œil du cyclone car les maliens avertis ne lui donneraient jamais cette facilité. Il faut que les Kidalois sachent que Kidal n’est pas le souci d’IBK et de son entourage, c’est un autre régime qui viendrait sauver Kidal de la CMA et de la France.

    • Yacou, les choses ne se limitent pas a’ cette minorite’ dont tu parles. La crise malienne est multidimensionnelle et beaucoup plus profonde! RESTONS HONNETES ENVERS NOUS MEMES POUR AVANCER!
      LES MOTS VIDES NE M’INTERESSENT PAS! NOS INDEPENDANCES SONT FICTIVES CAR NOUS NE POUVONS NI NOURRIR NI ASSURER LA SECURITE’ DE NOS POPULATION!!!
      LORSQUE LES DJIHADISTES IMPOSAIENT LEUR CHARIA PENDANT 9 MOIS AU NORD, CETTE MEME CONSTITUTION ETAIT EN VIGUEUR!!!!! QU’EST-CE QUE LA CONSTITUTION A FAIT POUR EMPECHER QUE DES MAINS ET DES PIEDS NE SOIENT COUPE’S AU NORD?
      METTONS LES EMOTIONS DE COTE’ POUR RESTER REALISTES, PRAGMATIQUES ET SAGES!!!
      LE VAILLANT PEUPLE MALIEN MERITE MIEUX!!!!!

    • Quand le Président ATT avait proposé dans son projet de constitution que pour être Président du Mali, il fallait être exclusivement malien c’est à dire ne pas posséder deux nationalité. A l’époque IBK et Cheick Modibo Diarra se voyaient visé et s’était opposé. Aujourd’hui, c’est lui qui cherche par une manière ou autre d’exclure d’autres maliens parce qu’ils d’un parent d’autres nationalité. Et dire que nous prônons l’intégration. Si cela pouvait faire avancer un pays Barack OBAMA n’allait jamais être Président du plus puissant État du monde.

  21. Est que le ” Kurukan Fuga ” du 25 Février 1992, permet de voter par l’Assemblée Nationale une loi interdisant le nomadisme politique des Députés, le vote d’une loi permettant de créer des Sièges de députés pour la Onzième région du Mali ( notre Diaspora ), et enfin l’instauration d’un Sénat dont les siègeants pourront tous sans exception être élus au suffrage universel direct ou indirect… ?
    Si le ” Kurukan Fuga ” du 25 Février 1992 prévvoit cette disposition, alors on n’a plus besoin de référendum pour un nouveau ” Kurukan Fuga ” .
    Dans le cas contraire, le Président IBK serait bien inspiré, de coupler le vote pour le projet de révision constitutionnelle, avec les élections présidentielles de 2018. Comme ça, il fera d’une pierre deux coups. A savoir, mesurer sa popularité en gagnant et le référendum et le renouvellement de son mandat de Président.

  22. Est que le ” Kukukan Fuga ” du 25 Février 1992, permet de voter par l’Assemblée Nationale une loi interdisant le nomadisme politique des Députés, le vote d’une loi permettant de créer des Sièges de députés pour la Onzième région du Mali ( notre Diaspora ), et enfin l’instauration d’un Sénat dont les siègeants pourront tous sans exception être élus au suffrage universel direct ou indirect… ?
    Si le ” Kukukan Fuga ” du 25 Février 1992 prévvoit cette disposition, alors on n’a plus besoin de référendum pour un nouveau ” Kurukan Fuga ” .
    Dans le cas contraire, le Président IBK serait bien inspiré, de coupler le vote pour le projet de révision constitutionnelle, avec les élections présidentielles de 2018. Comme ça, il fera d’une pierre deux coups. A savoir, mesurer sa popularité en gagnant et le référendum et le renouvellement de son mandat de Président.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here