Réflexions sur la problématique de l’emploi : Un grand forum prévu très prochainement

0

La coordination UJMMA de la commune I a engagé au cours du weekend des réflexions sur la problématique de l’emploi des jeunes arabisants. C’était sous la présidence du président de la coordination Mohamed Cissé en présence du délégué du bureau central de l’union des jeunes musulmans du Mali Yaya Traoré et de nombreux participants venus des différents quartiers de la commune I.

 

Mohamed Cissé (D)
Mohamed Cissé (D)

Mohamed Cissé n’est pas allé de main morte pour dénoncer la marginalisation de jeunes gens sortis des medersas. Il a, en effet, rappelé que les jeunes qui fréquentent les médersas n’ont pas assez de perspectives en raison de l’absence au Mali d’une véritable politique de réinsertion. Ajoutant que ceux-ci deviennent après leur cycle de formation des imams ou des professeurs dans les écoles coraniques. Et beaucoup d’autres qui n’ont pas cette possibilité demeurent des chômeurs, a-t-il précisé. Toujours selon le conférencier, nombre de jeunes arabisants ont été récupérés par des organisations narcojihadistes au nord du Mali pendant la crise sécuritaire que le pays a connue.

 

A croire Mohamed Cissé, cette absence de perspectives pour les jeunes arabisants constitue une bombe à retardement pour le Gouvernement. D’où la nécessité pour les nouvelles autorités de trouver rapidement une solution à cet épineux dossier.

 

Selon le représentant du bureau central de l’UJMMA Yaya Traoré des démarches sont en cours au niveau du Gouvernement pour faire de l’emploi des jeunes arabisants une préoccupation. Le ministre de l’emploi Mahamane Baby et le premier ministre Moussa Mara ont été approchés par les responsables de l’union des jeunes musulmans afin d’y trouver une solution. Il nous revient qu’au cours de cette rencontre le chef du gouvernement a annoncé la tenue, très prochaine dans notre pays d’un grand forum sur la problématique de l’emploi des jeunes arabisants.

 

A cet effet, deux experts consultants viennent d’être mis à la disposition des organisateurs de ce grand forum en vue d’élaborer un document qui sera validé. De source proche du dossier, une cellule sera installée au niveau du ministère de l’emploi pour s’occuper désormais dudit dossier. Notons que l’union des jeunes musulmans a entrepris une série de rencontres dans les différentes communes du district pour une large sensibilisation de ses militants.

 

ABDOULAYE DIARRA

PARTAGER