8ème Ijtima National MKA Mali : Préparer les jeunes musulmans par rapport à l’instrumentalisation au nom de la religion

0
Forum de la jeunesse musulmane du Mali : Le retour à l’islam authentique au centre des débats

« La responsabilité de la jeunesse musulmane face à l’instrumentalisation religieuse. » tel était le thème central au programme de la 8ème Ijtima National MKA Mali (conférence nationale annuelle) organisée, du 28 au 30 décembre 2016, par la jeunesse de la Jama’at Islamique Ahmadiyya à l’école ADF de Djélibougou de Bamako. La cérémonie de clôture des travaux était présidée, le vendredi 30 décembre dernier, par le premier responsable du jama’at Islamique Ahmadiyya au Mali, Amir Zafar Butt Ahmad en présence du président de la jeunesse musulmane Ahmadiyya, Alassane Kéré.

La présente rencontre a regroupé environ 1995 participants du mouvement Jama’at Islamique Ahmadiyya venus de l’intérieur comme de l’extérieur du Mali : de Bamako, de Kayes, de Koulikoro, de Sikasso, de Ségou, du Burkina Faso et du Niger. Cependant, il faut noter que ladite rencontre nationale annuelle de Jama’at Islamique Ahmadiyya a été marquée par des  compétitions intellectuelles et sportives notamment la lecture du Coran, l’appel à la prière, la chanson islamique, la préparation d’un discours, le football, la lancée de poids etc. A cet effet, des prix ont été remis aux lauréats dans chaque domaine concerné et un certificat de satisfecit a été également remis aux participants du Burkina Faso et du Niger. Rappelons qu’en marge de cette conférence, il y a un don de sang d’environ 300 poches de sang au bénéfice des personnes nécessiteuses. Dans son intervention, le président de la jeunesse Jama’at Islamique Ahmadiyya a noté que la jeunesse actuelle est confrontée à des problèmes multifactoriels. Selon lui, les jeunes sont dans un triangle de Bermudes, une tourmente sans échappatoire car ils sont victimes de dérapages de notre système éducatif et déçus d’avoir attendu désespérément les promesses d’emplois des  politiciens. Pour lui, cette situation profite aux marabouts vendeurs d’illusions : « ces mollah pervers et vicieux, véritable extrémistes déguisés en prédicateurs vont entrer en scène pour instrumentaliser la jeunesse afin d’assouvir leur désirs vicieux. Ils profiteront de ce désarroi des jeunes pour leur servir des discours de haine, d’hostilité, de révolte envers les dirigeants de leurs états et en particulier les occidentaux qui selon eux sont la cause de leur problème», a-t-il expliqué. Et d’ajouter que c’est ainsi que les groupuscules armées verront le jour pour semer la désolation à travers des massacres, des viols, des pillages et différentes sortes d’attentats notamment Boko-Haram, Ansaru, LRA, Deach, Mujao, ançandine, Murabiton, FLM etc… « Boucoup de jeunes tels que des enfants émerveillés de ces contes de fée vont finir par se radicaliser et se laisser instrumentalisé par ses soi-disant messagers de bonne volonté envoyés par le ciel d’où la nécessité de notre thème de cette conférence nationale. » a-t-il conclu.

Moussa Dagnoko

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here