La Fondation Mohammed VI des oulémas africains : Un pilier fondamental de la lutte contre le radicalisme et le terrorisme (Acteur associatif)

0
La Fondation Mohammed VI des oulémas africains : Un pilier fondamental de la lutte contre le radicalisme et le terrorisme

La Fondation Mohammed VI des oulĂ©mas africains constitue un pilier fondamental de la lutte contre le radicalisme et la menace terroriste qui pĂšse sur l’ensemble des pays du monde, a soulignĂ© le prĂ©sident de la FĂ©dĂ©ration des associations marocaines en Espagne, Mohamed Idrissi. La crĂ©ation de cette fondation s’inscrit dans le cadre de la stratĂ©gie mise en Ɠuvre par le Maroc depuis plusieurs annĂ©es et qui vise Ă  consolider les liens d’amitiĂ© et de coopĂ©ration avec les pays du continent africain dans tous les domaines, dont celui de la religion, a prĂ©cisĂ© M. Idrissi dans une dĂ©claration Ă  la MAP. Et d’ajouter que cette institution reprĂ©sente un bouclier Ă  mĂȘme de prĂ©server la religion islamique contre les dĂ©viations qui sĂ©vissent dans plusieurs pays d’Afrique et du monde, faisant observer que l’installation des membres du Conseil supĂ©rieur de cette fondation, qui regroupe une plĂ©iade d’oulĂ©mas du continent, contribuera Ă  promouvoir l’Islam du juste milieu dans le continent africain.

La Fondation Mohammed VI des oulĂ©mas africains permettra Ă©galement de mettre en exergue l’hĂ©ritage ancestral maroco-africain, a fait noter encore M. Idrissi.
Le Conseil supĂ©rieur de la Fondation Mohammed VI des oulĂ©mas africains, dont les membres ont Ă©tĂ© installĂ©s, mardi Ă  FĂšs, lors d’une cĂ©rĂ©monie prĂ©sidĂ©e par SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, est l’organe de gouvernance clĂ© de la Fondation qui est une instance destinĂ©e Ă  unifier et Ă  coordonner les efforts des oulĂ©mas musulmans, au Maroc et dans les autres Etats africains, en vue de faire connaĂźtre les valeurs de l’Islam tolĂ©rant, de les diffuser et de les consolider.
Cette institution a pour objectifs de prendre toute initiative permettant d’intĂ©grer les valeurs religieuses de tolĂ©rance dans toute rĂ©forme Ă  laquelle est subordonnĂ©e toute action de dĂ©veloppement en Afrique, que ce soit au niveau du continent ou au niveau de chaque pays, d’animer l’action intellectuelle, scientifique et culturelle en rapport avec la religion musulmane, de consolider les relations historiques qui lient le Maroc aux autres Etats africains et de veiller Ă  leur dĂ©veloppement.

 

Le Discours Royal

Sa MajestĂ© Le Roi Mohammed VI, Ă  l’occasion de la cĂ©rĂ©monie d’installation du Conseil supĂ©rieur de la Fondation Mohammed VI des OulĂ©mas africains, le mardi dernier Ă  la MosquĂ©e Al Qaraouiyine Ă  FĂšs, a prononcĂ© un important discours. Nous vous proposons le texte intĂ©gral.

«Louange à Dieu.

PriĂšre et salut sur le ProphĂšte.

Sa famille et Ses compagnons.

‘’VĂ©nĂ©rables OulĂ©mas,

Mesdames, Messieurs,

Nous sommes heureux, en ce jour bĂ©ni, de procĂ©der Ă  l’installation du Conseil supĂ©rieur de la Fondation Mohammed VI des OulĂ©mas africains.

C’est une initiative qui traduit la profondeur des liens spirituels qui unissent depuis toujours les peuples africains subsahariens au Roi du Maroc, Amir Al-Mouminine, peuples auxquels nous sommes liĂ©s par l’unitĂ© de la foi et du rite et par la communautĂ© de patrimoine civilisationnel.

Nous la considĂ©rons Ă©galement comme un jalon de plus dans notre orientation stratĂ©gique visant Ă  hisser les relations de coopĂ©ration politique et Ă©conomique qui unissent le Maroc Ă  un certain nombre d’Etats africains frĂšres, au niveau d’un partenariat solidaire efficace, dans les diffĂ©rents domaines.

Mesdames, Messieurs,

Notre dĂ©cision de mettre en place cette institution ne fait pas suite Ă  une contingence fortuite, pas plus qu’elle ne vise Ă  rĂ©aliser des intĂ©rĂȘts Ă©triquĂ©s ou Ă©phĂ©mĂšres.

Elle procĂšde plutĂŽt d’une conception intĂ©grĂ©e de la coopĂ©ration constructive et d’une volontĂ© de rĂ©pondre concrĂštement aux demandes de nombre de pays africains frĂšres, en matiĂšre religieuse.

Cette rĂ©ceptivitĂ© est illustrĂ©e essentiellement par l’admission de nombreux Ă©tudiants africains au sein de l’Institut Mohammed VI de formation des Imams prĂ©dicateurs et des prĂ©dicatrices, pour Ă©tudes.

Vénérables Oulémas,

Nous estimons que la Fondation Mohammed VI des OulĂ©mas africains est un cadre pour la coopĂ©ration et l’échange des expĂ©riences et la coordination des efforts entre les OulĂ©mas pour qu’ils puissent remplir le devoir qui leur incombe de faire connaĂźtre l’image rĂ©elle de la religion tolĂ©rante de l’Islam et de promouvoir ses valeurs que sont la modĂ©ration, la tolĂ©rance et la volontĂ© de coexistence, et afin que la Fondation soit au service de la sĂ©curitĂ©, de la stabilitĂ© et du dĂ©veloppement en Afrique.

Nous sommes convaincu que cette Fondation, Ă  travers ses diffĂ©rentes filiales dans les pays africains, Ɠuvrera aux cĂŽtĂ©s de toutes les instances religieuses concernĂ©es, Ă  remplir le rĂŽle qui lui revient de rĂ©pandre la pensĂ©e religieuse Ă©clairĂ©e et de faire face aux thĂšses d’extrĂ©misme, de repli sur soi et de terrorisme que certains pseudo-prĂ©dicateurs colportent au nom de l’Islam, alors que celui-ci n’a rien Ă  voir avec elles.

Vénérables Oulémas,

Nous avons décidé que la Fondation Mohammed VI des Oulémas africains ait son siÚge à FÚs, eu égard au statut religieux dont jouit la cité en tant que capitale académique et spirituelle du Maroc.

Le choix de FĂšs tient aussi Ă  la considĂ©ration que Nous lui portons, compte tenu de la place qu’elle occupe dans le cƓur des Africains.

Puisse Dieu guider vos pas.

Wassalamou alaikoum warahmatoullahi wabarakatouh”.

PARTAGER