Le Mali au symposium international islamique d’Istanbul : Un rendez-vous du donner et du recevoir qui a permis de renforcer les capacit√©s des 4000 participants sur les droits musulmans

3

KimbiriDu 27 au 28 Avril 2013, s’est tenue √† Istanbul en Turquie, le 3√®me Symposium International Islamique sur le th√®me ” IJMA ” ou ”¬† consensus “. Cette rencontre est la¬† suite logique des deux derni√®res sur les th√®mes respectifs : ” le Coran : un guide pour la communaut√© musulmane “, et “la voie du Proph√®te Mohamed (PSL )”.

 

 

Ce symposium international islamique d’Istanbul¬† organis√© dans le grand Centre International des Congr√®s¬†¬† a enregistr√© la pr√©sence effective de quatre milles participants¬† venus de 81 pays d’Afrique, d’Europe, et d’Asie. L’organisateur principal du symposium, ” le Mouvement G√ľlen ” a pour principe directeur une attitude positive dans tous les domaines.¬† Que tout individu¬† doit s’√©loigner¬† de tout comportement¬† qui pourrait¬† pousser le public au combat, au conflit, au pessimisme ou √† des tensions.

 

 

Une forte d√©l√©gation malienne conduite par le Ministre charg√© des Affaires Religieuses et du Culte¬† a pris part √† cette rencontre. Il √©tait accompagn√© par des Directeurs de Medersa comme Mamadou Diarra, Aboubacar Camara, Boubacar Sanogo de Sikasso, Mahmoud Doucour√© de Touba, Aboubacar Nimaga, des Directeurs des deux Radios Islamiques¬† de Bamako : Mohamed Kimbiri¬† de la Radio Damb√©, et Mamadou Sagara¬† de la radio islamique, et d’√©minentes¬† personnalit√©s qui soutiennent la cause islamique au Mali : Mamadou Nimaga N¬į1, et Mahmoud Kouma.¬† Gr√Ęce √† un partenariat f√©cond entre la Communaut√© musulmane du Mali¬† et¬† les structures turques, √† savoir¬† Coll√®ge Nouvel Horizon et l’Ambassade turque au Mali, cette participation malienne s’est bien concr√©tis√©e. D’√©minents conf√©renciers du monde musulman ont rehauss√© l’eclat de cette rencontre par leur pr√©sence. Ils s’agit entre autres du Docteur Ahmad Abbady du Maroc, Docteur Hissam Al Bassir du Soudan, Professeur Mohamed Sa√Ęd Aboubakr du Nigeria, Mohamed Youssouf Nyazy d’Afghanistan, Docteur Mohamed Kroumous de la Turquie, Docteur Aly Djoum√Ęah d’Egypte, Docteur Mohamed Almoctar Achinkiti du Qatar, Docteur Madame Nadia Moustapha d’Egypte, Docteur Abdoul Madjid Nadjar de la Tunisie, docteur Mohamed Baba¬† Amih d’Alg√©rie.

 

 

Les d√©bats √©taient francs et fructueux sur ce th√®me du consensus qui¬† est aujourd’hui¬† le talon d’Achille de la Communaut√© musulmane. Les musulmans du monde doivent surmonter leurs divergences, tr√®s souvent sur des d√©tails au d√©triment de l’essentiel.¬† Comme les d√©tails nous divisent ; allons donc vers l’essentiel.¬† Tous les probl√®mes du monde musulman ont leur solution dans le consensus ou Ijma.

 

 

La rencontre a √©t√© le rendez vous du donner et du recevoir, et une opportunit√© pour les participants de cerner les contours du concept¬† Ijma, mais surtout de renforcer leurs capacit√©s en mati√®re de contenu du droit musulman.Si le droit occidental a une source directe : la l√©gislation et les coutumes et une source d’interpr√©tation comme la pratique, la jurisprudence et la doctrine, nous trouverons la m√™me similitude avec l’islam. Le droit musulman aussi a une source directe : le Coran et la Souna, et une source d’interpr√©tation, √† savoir l’Ijma (le consensus des savants musulmans),¬† le Qiyas (le raisonnement analogique), et¬† l’Ijtihad (la recherche de la solution d’un probl√®me.

 

 

A la fin de la rencontre, une d√©claration dite ” D√©claration d’Istanbul ”¬† a sanctionn√© les travaux. Cette d√©claration comporte des points entre autres : la cr√©ation d’un cadre f√©d√©rateur de la Oumma,¬† adoption de l’Ijma ou consensus par tous les pays de la Oumma comme la nouvelle feuille de route, la vulgarisation du principe d’Ijma ou consensus √† travers les √©ditions et la diffusion de medium sur le consensus.

 

 

La lecture de la b√©n√©diction de cl√īture ou Dou√Ęa par le grand conf√©rencier d’Oman, Ahmed Khalil a mis fin √† ce troisi√®me symposium international islamique d’Istanbul¬†.

 

            

Par Mohamed KIMBIRI, Envoyé spécial à Istanbul

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Tout √† l heure en cherchant une adress ds un quartier periph de BKO,je me rendais aux obs√©ques d’ une cousine, je suis tommb√©e sur un important groupe d’ enfants assis sur une natte dans la rue avec leurs” tablettes”(ardoise d’√©cole coranique).Ils avaint tous l’air affam√©s avec de grandes plaques de teigne sur la t√®te.Ils marmonnaient sans conviction surement des versets coraniques qu’ ils √©taient √† mille lieues d’ avoir compris.Le maitre coranique non plus n’en menait pas large : affal√© sur une chaise √† moiti√© endormi, l’air abruti, il tenait une grosse cravache √† la main.Pauvre Mali voila comment est √©duqu√©e la g√©n√©ration future.

  2. ENCORE UNE FORTE D√ČL√ČGATION MALIENNE √Ā UNE CONF√ČRENCE DE TERRORISTES INTERNATIONAUX.
    QUAND EST CE QUE LE NOIR SERA MENTALEMENT LIBRE???

    • De tous les peuples d’Afrique le Malien est celui le plus LACHE, le plus complex√© √† la culture arabo-islamique ce n’est pas pour rien que ces islamistes ont cibler d’abord le Mali pour engager leur projet d’islamisation √† toute l’Afrique de l’ouest, et si les islamistes persistaient pour arriver √† Bamako c’est parce qu’ils √©taient surs qu’ils allaient en avoir un grand soutien religieux et militaire de part de plusieurs communaut√©s islamique dans la capitale

Comments are closed.