Le président Dioncounda Traoré à la Mecque : Dans la ferveur et la dévotion de la OUMRAH

0

Président-mecqueAu moment où le mois sacré de Ramadan tire à sa fin et que la communauté musulmane s’apprête à fêter l’Aïd El Fîtr, la Mecque et d’autres villes saintes d’Arabie Saoudite, notamment Médine, accueillent nombre de pèlerins venus accomplir la Oumrah (ou petit pèlerinage). A la Mecque, un flot incessant fait ainsi le tour de la Kaaba. De jour comme de nuit, les fidèles affluent vers le vénéré édifice et la Mosquée sacrée de la Mecque où les prières rythment la vie quotidienne.

 

Le président de la République par intérim, Dioncounda Traoré, fait partie des pèlerins qui ont accompli cette année la Oumrah.

 

L’avion présidentiel a atterri samedi dans la soirée à Jeddah où le chef de l’Etat sera accueilli par le gouverneur de cette ville, Michall Ben Majid Al Saoud. La délégation présidentielle ralliera dans la même soirée en voiture la Mecque, située à une centaine de kilomètres de Jeddah.

 

Après avoir pris ses quartiers à l’Hôtel Royal des hôtes qui fait partie intégrante de la Mosquée sacrée, le président Dioncounda Traoré assistera à toutes les prières de la soirée.

 

Le lendemain, dimanche, il a accompli les deux rites obligatoires du pèlerinage à la Mecque, à savoir les 7 tours autour de la Kaaba et autant de fois le trajet de Safa et Marwah. C’est le rituel autour de la Kaaba qui est, bien sûr, le plus connu. Il consiste à faire le tour de l’édifice sacré en chantant des louanges à Allah et à son prophète Mohamed (PSL) et en formulant des prières.

 

La séquence de Safa et Marwah, toute aussi importante soit-elle dans le rituel du pèlerinage, n’a pas la même notoriété. Safa et Marwah sont deux collines situées près de la Kaaba au sein du Maajid Al Haram (Mosquée sainte de la Mecque), Marwah se trouvant à 100 mètres de la Kaaba. Il faut parcourir 7 fois le trajet entre les deux points. Le parcours s’effectue dans un couloir de 450 mètres de long entre deux allées séparées par une colonne. Après avoir effectué ce rite, le pèlerin peut aller boire aux puits Zam Zam.

 

Après avoir accompli les deux rituels obligatoires dans l’après-midi de dimanche, le président de la République et sa délégation ont participé à la veillée nocturne de Laylatoul Qadr (27 Ramadan).

 

Cette veillée comme cela se doit, est clôturée par la lecture du Saint Coran et des bénédictions.

 

Lundi, Dioncounda Traoré était à Médine, l’autre ville sainte où il a prié dans la Ziara de la Tombe du Prophète (PSL) et visité des lieux historiques.

 

Envoyé spécial

 

S. TOGOLA

PARTAGER