Maouloud 2012 / Le festival Maouloud de la communauté soufie du Mali lancé

0
3





La communauté musulmane des Soufis du Mali sous la houlette de son grand guide, Cheick Soufi Bilal Diallo, a procédé le dimanche 29 janvier 2012 au lancement du festival Maouloud. La cérémonie a eu lieu à l’ACI 2000 en face du cimetière d’Hamdallaye.

 Pour célébrer le Maouloud qui consacre la naissance du prophète Mohamed (PSL), la communauté musulmane des Soufis du Mali organise chaque année un festival culturel afin de vivre l’évènement pendant la semaine que dure le Maouloud. Cette année, les soufis ne dérogeront pas à la tradition, puisqu’ils viennent de lancer le dimanche 29 janvier dernier  le festival Maouloud 2012. La cérémonie de lancement a été présidée par le grand guide des soufis Cheich Soufi Bilal Diallo, en présence de plusieurs personnalités notamment la marraine du festival Mme Keita Nafi Keita ;  les représentants du maire de la Commune IV, Ousmane Cissé ; celui du président du RPM et des familles fondatrices de Bamako etc. Le festival Maouloud de la communauté musulmane se déroulera du 4 au 11 février 2012 à l’ACI 2000 en face du cimetière d’Hamdallaye.

Pour le festival de cette année, plus de 20.000 festivaliers sont attendus. Le budget prévu pour l’organisation du festival est de 47 millions Fcfa. Dans son discours de lancement, le guide des soufis, Cheick Soufi Bilal Diallo, a tout d’abord placé l’édition de cette année sous le signe de la cohésion et de la paix sociale. Il a ensuite indiqué que le festival prévoit plusieurs activités culturelles et sportives ; des courses de chevaux ; de Kermesse ; de prêches ; des bénédictions ; de lecture de Coran ; de chants et cantiques,  etc. Le guide des soufis a formulé des vœux pour que la paix revienne au nord-Mali. Aussi, a-t-il invité les uns et les autres à plus de sagesse pour la bonne tenue des élections générales de cette année. Quant à la marraine de l’événement, Mme Keita Nafi Keita, elle s’est réjouie du choix porté sur sa personne et a émis des vœux pour le bon déroulement du festival.

Ben Dao 

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.