Radicalisme religieux : Le président de Sabati 2012 en défenseur des leaders accusés…

3
Moussa Boubacar Bah
Moussa Boubacar Bah

En 2012, notre pays a été envahi par une horde d’organisations terroristes de tout acabit : Aqmi, Mujuao, Moko Haram etc. Mais, la percée, sur notre territoire de ces forces du mal, a été surtout facilitée par une organisation sur place : Ansar Dine, celle dirigée par le terroriste Iyad Ag Ghaly. Retranché dans les grottes de Kidal, ils (Iyad) a continué à entretenir ses relations avec de nombreux amis et fidèles, vivant parmi nous, aussi bien à Bamako que dans les autres régions. Aussi, certains leaders musulmans, appartenant à une frange bien connue de l’islam dans notre pays, étaient soupçonnés d’avoir des accointances avec le chef terroriste. Aujourd’hui, une association islamique, Sabati 2012, tente de les laver d’une telle accusation.  

Le lundi 29 février, a pris fin au Cicb, un colloque national de trois jours (27, 28 et 29) organisé par l’association islamique «Sabati 2012». La manifestation qui a mobilisé plus d’une soixantaine d’associations islamiques du pays, a engagé la réflexion autour d’un sujet de l’actualité brûlante : le radicalisme religieux, un phénomène qui contribue à ternir l’image l’islam, qui reste une religion de paix, de pardon, de partage et d’acceptation de l’autre, a déclaré Moussa Boubacar Bah, président du mouvement Sabati 2012. Le président de Sabati, a évoqué les 10 mois d’occupations de la partie septentrionale de notre pays ; période au cours de laquelle, a-t-il indiqué, les actes les plus abjectes ont été perpétrés au nom de l’islam.

Mais, le président de Sabati 2012, a tenu à faire une précision : «Le rejet du radicalisme religieux par les leaders religieux du Mali ne fait aucun doute». Le président de Sabati 2012 a ensuite  plaider devant la chapelle de ces mêmes leaders religieux : «ils peuvent jouer un rôle efficace dans la lutte contre le radicalisme religieux… », a-t-il en outre indiqué.

 Papa Sow (maliweb.net)

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Frères et sœurs du Mali et d’ailleurs, Que le Seigneur conduise chacun de nous sur ses voies.

    Jean 16
    1 Je vous ai dit ces choses, afin qu’elles ne soient pas pour vous une occasion de chute.
    2 Ils vous excluront des synagogues; et même l’heure vient où quiconque vous fera mourir croira rendre un culte à Dieu.
    3 Et ils agiront ainsi, parce qu’ils n’ont connu ni le Père ni moi.
    4 Je vous ai dit ces choses, afin que, lorsque l’heure sera venue, vous vous souveniez que je vous les ai dites. Je ne vous en ai pas parlé dès le commencement, parce que j’étais avec vous.

    https://www.youtube.com/watch?v=4hSxS9dE-GI

    http://www.josephguindeba.com/fr/message-aux-freres-et-soeurs-musulmans-qui-ne-connaissent-pas-jesus-christ/

Comments are closed.