Religions : Les Bahaïs célèbrent leur bicentenaire

0

A l’instar des autres pays, le bicentenaire de la plus jeune religion monothéiste, Bahaïs a été célébré au Mali, mardi 10 octobre, au Mémorial Modibo Keita. C’était à la faveur d’une conférence de presse.

Trois responsables de la communauté Bahaïs, Me Seydou Doumbia, Salimata Koné et Jean-Jacques Yem ont animé cette conférence pour informer l’opinion sur la plus jeune religion monothéiste. Selon eux, son fondateur, Baha’u’llah est pour les Bahaïs le plus récent des messagers de Dieu, dans une ligne dont les origines se perdent dans la nuits des temps ou s’inscrivent Abraham, Moïse, Bouddha, Zoroastre, le Christ et Muhammad.

“Au cœur du message de Baha’u’llah, il y a la conviction que l’humanité ne forme qu’une seule race et que le moment est venu pour elle de s’unir en une société mondiale. Le principal défi pour les peuples de la terre est d’accepter leur unité et de favoriser la marche vers l’unification…”, a affirmé Jean-Jacques Yem.

Salimata Koné a rappelé que les enseignements bahaïs tournent autour de trois principes fondamentaux : l’unicité de Dieu, l’unicité de la religion et l’unicité du genre humain. “Sept millions de disciples à travers le monde issus de toutes les croyances apprennent à appliquer ses enseignements à leurs vies individuelles pour l’amélioration du monde. Les Bahaïs du Mali se joignent aux autres pour s’inscrire dans cette dynamique”, a-t-elle déclaré, ajoutant que deux dates sont importantes pour la religion Bahaïs.

“Le 21 octobre 1817, date de la naissance du précurseur et le 22 octobre qui correspond à l’anniversaire de Bab’. C’est une religion à part entière dont l’objectif est la réalisation de l’unicité à l’échelle mondiale. Elle est au Mali depuis 1968. Notre mission est de sauvegarder les intérêts de la race humaine, d’établir son unité et de développement entre les hommes l’esprit d’amour et de fraternité…”

Bréhima Sogoba 

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here