Suite au décès du prêcheur le 11 septembre dernier lors de la chute d’une grue à la Mecque : La famille de Karamoko Bèfô tarde à être indemnisée de 150 millions de Fcfa par la faute du vice-consul du Mali Oumar Sacko

6
La famille de Karamoko Bèfô tarde à être indemnisée de 150 millions de Fcfa par la faute du vice-consul du Mali Oumar Sacko
Karamoko Befo

Le Souverain d’Arabie Saoudite avait promis d’indemniser les  victimes de la chute de la grue à la Mecque près de la Kaaba, survenue le 11 septembre 2015. Notre compatriote, le grand prêcheur international, Issa Sacko plus connu sous le nom de Karamoko Bèfo en fait partie. Promesse tenue par le Souverain car les familles des 107 victimes ont  reçu leur enveloppe sauf la famille de Karamoko Bèfo qui se voit obligée d’attendre encore.

La chute de la grue à la grande mosquée de la Mecque près de la Kaaba, le vendredi 11 septembre 2015, restera longtemps gravée dans la mémoire des pèlerins qui ont eu la chance d’accomplir le 5ème pilier de l’islam. Ce drame qui continue de défrayer la chronique a enregistré la mort de 107 personnes et plus de 230 blessés (graves et légers). Parmi les morts figurait un seul Malien, en la personne de El Hadj Issa Sacko, plus connu sous le nom de Karamoko Bêfo, l’un des grands prêcheurs du pays. Il faisait partie des pèlerins de l’Agence Al Madina.

Le Roi Salman d’Arabie Saoudite a été très touché par cette tragédie. Au point qu’il a pris des mesures fortes, notamment en décidant d’indemniser les familles des personnes décédées. Chaque famille de victime devait donc recevoir une enveloppe d’un million de Riyals, soit 150 millions de Fcfa. Ce n’est pas tout. Chaque famille pourra envoyer deux de ses membres aux Lieux Saints de l’islam lors du prochain Hadj de 2016, en tant qu’invités du Roi. En d’autres termes, ils n’auront pas à débourser un seul Riyal, parce que pris en charge.

S’agissant des blessés, le Souverain avait promis de verser à chacun 75 millions de Fcfa.  Par ailleurs, les autorités saoudiennes ont déjà décidé des premières sanctions à l’encontre de l’entreprise Bin Laden Group, responsable des travaux d’extension de la Grande mosquée autour de la Kaaba. Un arrêt immédiat des travaux a été décrété par le Roi Salman, qui a d’office exclu le Groupe des prochains appels d’offres et projets publics.

Selon nos informations, toutes les familles de victimes ont été indemnisées. Malheureusement, la famille de notre compatriote Karamoko Bèfô n’a rien perçu comme indemnisation par la faute du vice-consul du Mali en Arabie Saoudite, Oumar Sacko. En réalité, c’est ce dernier qui devait suivre le dossier qui est du ressort du Consulat du Mali en Arabie Saoudite. La famille du prêcheur international attend toujours et la question qu’on se pose aujourd’hui est de savoir pourquoi ce silence suppliciant ? Surtout qu’on s’approche déjà de la campagne du Hadj ! A.B. HAÏDARA

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Allés y voir vous memes ce qui se passe si vous attendez trop lomptemt il vont bouffé votre argent et vous n’aurais que vos yeux pour pleurer Wallaye ses diplomates maliens à l’extérieur sont presque tous des malhonnêtes
    Adressé vous aux Ministères des affaires étrangères et religieux rapidement

  2. ambassade du mali ou sonsulat partou au monde ils son bizarrr tres bizarr il ne fon jamais leurs travail et ils non ocun respect pour les maliens …pffff malheur ils von tous pouri comm des chiens…..c toujour la corruption il veu toujour avoir leur part sinon rien

  3. Cest a la famille elle-meme d’aller chercher son argent. Il faut pas attendre a ce que un consulat malien fasse quoi que ce soit pour vous dans ce genre de situation.
    Qu’Allah benisse et pardonne Karamokobefo.

  4. Il fo bien le question il a du prendre l argent et bouffe le Malien d aujourd’hui est pure qu un vempire

Comments are closed.