Renforcement de l’esprit de la citoyenneté : Les « Sofas » descendent dans l’arène

0

Une semaine après le lancement de la campagne civique « Ma carte d’électeur, mon arme civique », le groupe d’artistes et de jeunes, « les Sofas », signe sa descente en commune II. Objectif : procéder à l’assainissement du marché de Médine et au curage des caniveaux.

 

Bathily, porte-parole des Sofas

« Cette action nous interpelle, et nous impose le devoir de prendre notre destin en main. Nous devons participer à l’assainissement de nos quartiers, sortir pour donner l’exemple…et imposer aux autorités communales de prendre leurs responsabilités… » C’est en ces termes qu’un commerçant du marché de Médina-Coura appréciait ce lundi matin, l’organisation de la journée d’assainissement. Organisée par les « Sofas de la République », cette journée de citoyenneté rentre dans le cadre de la campagne « Ma carte d’électeur, mon arme civique ».

On a l’habitude de voir Ramsess (du groupe Tata-Pound), Abba ou encore Paken-Douss (animateurs de télé) avec les micros. Mais ce lundi, les artistes et animateurs qu’ils sont, étaient munis de brouettes, de pelles, etc. Au cœur de leur action, la motivation citoyenne.

A travers cette initiative, explique le porte-parole, les « Sofas » entendent marquer la rupture par rapport au comportement citoyen. « Le signal qui est ainsi donné à travers cette journée est de contribuer à conscientiser les jeunes, à leur faire savoir que le pays ne se construise pas dans les boites de nuit, encore moins autour du thé », a déclaré le porte-parole des « Sofas » de la République. En clair, renchérit Mohamed Bathily, il faut donner une autre vision du développement aux jeunes, en prenant en main leur destin en vue des prochaines élections. « Les élections nous donnent l’occasion de choisir les dirigeants que nous voulons. Si le peuple est débout, il peut changer les choses », a martelé le porte-parole des « Sofas ».

L’initiative qui a mobilisé la Coordination des associations des commerçants du Marché Dossolo Traoré, a été fortement saluée par les populations et usagers du marché de Médine. Au nom des 18 associations de commerçants, Abdoulaye Cissé a révélé que la présente journée traduit une convergence de vue entre son organisation et les « Sofas de la République ». C’est ainsi que la Coordination des associations de commerçants a mobilisé ses militants pour cette journée, et la mise à disposition du matériel d’assainissement.

Notons que la campagne civique des « Sofas », lancée il y a quelques jours, est une initiative qui vise à donner aux jeunes un autre contenu au vote à travers leur carte d’électeur. Elle consacre l’animation de débats et d’actions de citoyenneté dans tous les quartiers du district, les cercles et capitales régionales du Mali libre et plus tard sur toute l’étendue du territoire national. « Notre objectif est de faire prendre conscience les jeunes de leurs devoirs et droits dans une République, de connaitre les institutions, leurs domaines, leurs fonctionnements et prérogatives », explique le porte-parole des « Sofas », pour qui la campagne « Ma carte d’électeur, mon arme civique » va doter les jeunes des connaissances et de valeurs leur permettant de mesurer la valeur du bulletin de vote et de sa portée sur le devenir du citoyen et sur celui du pays. « Il s’agira donc au cours de ce chantier, de mettre dans la balance le thé, le tee-shirt et le mandat du président ou du député que le jeune va accorder à travers son vote », estiment les « Sofas », qui appellent à la mobilisation pour l’éveil des consciences.

Issa Fakaba Sissoko

PARTAGER