Rentrée solennelle de la Jci à Ségou : Le nouveau président exécutif donne le ton

0
Djibril Guissé
Djibril Guissé

La Jeune chambre internationale (JCI) Ségou,  a célébré sa rentrée solennelle 2013 au motel Savane le weekend dernier. Cette cérémonie s’est tenue en présence de plusieurs membres de l’organisation,  des représentants des autorités régionales,  du parrain de la Jci Ségou, le sénateur Mamou Daffé et bien d’autres personnalités. Djibril Guissé, le nouveau président exécutif, a livré  son programme annuel, et le ton a été donné par plusieurs activités, donc le don de sang à l’armée malienne, une enveloppe symbolique  aux blessés de guerre et une séance de formation.

Cette cérémonie qui a consacré la mise en place du programme d’activité de son bureau, vise la performance, expliquera Djibril Guissé. Avant d’ajouter que cette volonté prend sa source dans l’engagement potentiel de tous ses membres à relever les défis et à poser des actions d’envergure, surtout en cette période difficile que traverse le pays.

Pour donc donner le ton du lancement officiel de son programme annuel, la JCI de Ségou a organisé un don de sang pour appuyer les forces armées, avant de remettre une enveloppe symbolique aux blessés de guerre. ” C’est  pour nous, une manière de répondre à l’appel du président de la république, qui a incité chaque malien à contribuer à l’effort de guerre. Nous jeunes de la Jci Ségou, n’avons pas voulu rester en marge de cet acte patriotique ” dira le président Djibril Guissé.  Il a déclaré que le leader doit promouvoir la fraternité partout où il se trouve. ” Faisons en sorte que notre pays qui  traverse actuellement une crise sans nom, redevienne très bientôt, le pays du progrès, par nos actes, car nous sommes l’avenir de demain ” conclura-t-il.

Le représentant du gouverneur de Ségou  a rappelé  l’extrême gravité de la situation que traverse le pays. Il a donc  appelé à la mobilisation et à la vigilance de tous les Maliens en général et des jeunes de la Jci Ségou en particulier. Il expliquera que l’impératif d’une union sacrée s’avère en ces heures la seule priorité qui vaille la peine. Cela exige de tous un sens encore plus aigu de l’honneur, de la dignité et par-dessus tout de la responsabilité des jeunes.

Il a apprécié à sa juste valeur le geste du don de sang, qui selon lui est un effort symbolique. Il a enfin réitéré son l’accompagnement d’une jeunesse  qui croit aux défis et qui met tout en œuvre pour les relever. ” La grandeur d’une jeunesse est inséparable des défis d’envergure auxquels il doit faire face ” a-t-il conclu. Au-delà, du don de sang et des séances de formation, la Jci Ségou prévoit pour ce mandat des actions de salubrité et des conférences publiques.

Clarisse Njikam, depuis  Ségou

PARTAGER