Les responsables de l’Association « Kaoural Renouveau » en commune IV du District de Bamako, ont été reçus, par les chefs de quartiers

1

L’objectif était d’échanger et expliquer leur ambition avec eux  concernant le développement de la Commune IV.

La délégation était conduite par le président national de l’Association « Kaoural Renouveau », Oumar Abdou Touré dit Alladji ; Fousseyni Camara, membre de la commission ; Abdoulaye Mangara, président de la commission de l’Association.

 

Plantant le décor, le président de la commission de l’Association, Abdoulaye Mangara, a fait la présentation succincte de l’association Kaoural renouveau. Il a révélé que l’association Kaoural renouveau a investi plus de 2 milliards de FCFA entre 2007 et 2012, pour le développement de la commune IV en particulier et le Mali en général.

Le chef de quartier d’Hamdallaye, Mamadou Sissoko se dit agréablement surpris de cette visite et de déclarer « On est ensemble sur le développement  de la  commune ». Il a ensuite dit à l’association, qu’il a demandé aux différentes mairies de la commune IV de faire leur bilan, avant la fin de leur mandat avant de rassurer les responsables de l’association que la chefferie d’Hamdallaye est grandement ouverte jour et nuit. Quant au chef de quartier de Sébénkoro entouré de ses conseillers, lui dira qu’ils sont tous heureux aujourd’hui de recevoir l’Association. « Nous avons vu les réalisations de l’association. C’est pourquoi nous vous demandons de nous aider dans la plus grande dignité et avec honneur et pas avec l’argent » a-t-il déclaré. Il a ensuite déploré la politique d’assainissement de la mairie de la commune IV du District de Bamako. « Nous sommes en justice avec la mairie de la commune IV du District de Bamako à cause de leur gestion calamiteuse, a-t-il révélé. Pour sa part, le chef de quartier de Kalabambougou, Sidy Traoré, a fait savoir aux responsables de Kaoural que la route de Kalabambougou n’est pas en bon état pendant l’hivernage. Il exprimé ses doléances portant sur l’entretien  de la route, la création des projets pour les femmes et jeunes, entre autres. Partout où il a passé, le premier responsable de l’Association a retracé la genèse de ses actions démarrées en 2007 avant que Moussa Mara, premier responsable de la commune d’alors réduise leur travail en 2011. C’est ainsi que Oumar Abdou Touré dit Alladji a expliqué que son association a pour objet de lutter contre le chômage des jeunes et des femmes sa commune ; assainir et la protection de l’environnement de la commune IV du District de Bamako. « Dès son arrivée, Moussa Mara a commencé à mettre en place une politique de zonage. Dans cette politique, les responsables du parti Yéléma ont détruit la commune IV. C’est sous Moussa Mara que l’insalubrité de la  commune IV a été  gangréné », a-t-il indiqué. Du coup le président de l’association sollicite le soutien pressant au président de la république, IBK à Kaoural renouveau, afin de rendre la commune IV, une commune propre et bon à vivre.  « De l’indépendance à nos jours, la politique malienne n’a pas changé et cette politique tourne autour d’une même personne. Il est temps que les pauvres se réveillent pour prendre leur destin en main », a-t-il déclaré. Et d’inviter les notabilités de la commune IV à venir les rejoindre. « L’heure est arrivée pour mettre fin au chômage et à la pauvreté. Avec Kaoural renouveau le développement de la commune est possible.

Abdoul Karim Konaté 

 

Jeamille Bittar au président Oumar A Touré dit Alladji lors de sa rencontre avec les membres de l’association

« Je ne suis pas venu faire de la politique, mais je suis venu aujourd’hui par amour pour encourager le président de l’association pour son travail remarquable. Le Mali n’est pas un pays pauvre, mais il faut des hommes et des femmes valables pour développer ce pays » dixit-il  

 Kaoural  Bittar

Le siège de l’association Kaoural Renouveau a été le théâtre d’une cérémonie sobre mais très significative la semaine dernière à la faveur d’une visite de courtoisie de Jeamille Bittar. L’ancien président de la chambre de commerce et d’industrie du Mali était venu féliciter les actions salvatrices menées dans la commune IV par l’Association. Au cours cette rencontre Bittar a su mesurer l’étendue des actions menées depuis la création de cette association en 2007. Aux dires du président de la commission de l’Association, Abdoulaye Mangara,on assiste à des adhésions massives tous les jours.  Parlant de la situation des cellules, Abdoulaye Mangara constatera avec satisfaction que les cellules sont passées de 200 à 220 cellules en 4 mois  soit125 cellules pour les femmes et 95 pour les hommes). En ce qui concerne le partenariat, Mangara a expliqué que la BMS accordera des crédits aux membres de l’association avec des sommes de 1 à 60 millions de FCFA. Le président national de l’Association « Kaoural Renouveau », Oumar Abdou Touré dit Alladji s’est déclaré satisfait : « Aujourd’hui, je suis content, parce que, les objectifs de l’association commencent à se réaliser avec l’arrivée  de beaucoup de bailleurs. Cette année, nos vœux de 10 ans sont entrain de s’exhausser. J’invite les jeunes de la commune IV à venir nous rejoindre et de mettre les cartons rouges  aux différentes équipes de la commune car elles ont toutes échoué dans leur combat, qui est le développement de la commune IV du District de Bamako. Au bout de 10 ans, la commune IV a régressé sur toutes les plans » a-t-il. Il a déclaré que cette année les hommes et femmes de  Kaoural renouveau sauveront les habitants de leur commune. Et les notabilités de la commune IV du District de Bamako de regretter que depuis la création de la mairie de la commune IV, jusqu’à ce jours, les maires ont échoué. En disant : « Cette année, on va voter ceux qui ont l’amour du développement la commune ». Ils ont exprimé  leurs doléances et d’assuré les responsables de l’association que leurs soutien ne fera pas défaut pour l’épanouissement de la commune IV. Séduit par toutes ses actions, l’invité du jour, Jeamille Bittar n’est pas allé par mille chemins : « Je ne suis pas venu faire de la politique, mais je suis venu aujourd’hui par amour pour encourager le président de l’association pour son travail remarquable. Le Mali n’est pas un pays pauvre, mais il faut des hommes et des femmes valables pour développer ce pays » a-t-il déclaré. Il a ensuite promis aux membres de l’association de former dans un premier temps 10 jeunes de Kaoural renouveau. Enfin les responsables de l’association Kaoural renouveau ont annoncé la  tenue d’une grande assise d’ici la fin de du mois de mai pour la mise en œuvre de l’accord de la paix et de réconciliation nationale au Mali.

Abdoul Karim Konaté

PARTAGER

1 commentaire

  1. Kaoural, ils ont fait la pluie et le beau temps en Commune IV grâce à la bénédiction d’ATT. Je me rappelle encore lorsque j’étais jeune diplômé sans emploi (comme on le dit au Mali), mes belles soeurs n’arrêtaient pas de me dire: “Sory, il faut aller voir Ladji (le boss de l’association Kaoural). Il est en train de récruter les jeunes du quartier (Lafiabougou) dans la fonction publique”. Et c’était vrai! Après 6 années de chômages, j’ai décidé de quitter la terre qui m’a vu naître et grandir. J’ai tout abandonné, famille, amis, connaissances, etc. Aujourd’hui, je suis loin de Bamako et de mon village natal avec une maîtrise en poche. C’est le destin. Je suis mon destin.
    Pour sûr, quand je quittais ce pays, je pensais pouvoir tout oublier….tout vraiment! Mais aujourd’hui encore, en tout cas jusqu’à cette heure ci, je ne saurais dire heureusement ou malheureusement puisque mon coeur bat toujours pour ce pays.

Comments are closed.