La restauration de la sécurité en marche

0

sportopLa problématique de la sécurité est l’une des préoccupations des autorités maliennes. Elles ne cessent de faire des efforts dans ce sens depuis des années.

 

Les autorités maliennes, à travers le ministère de la Défense et des Anciens combattants (MDAC), s’activent pour la restauration de la sécurité sur toute l’étendue du territoire national. Comme dégagé dans le PAG 2013-2018, des efforts considérables sont en train d’être faits dans ce sens. Le PAG met un accent particulier sur la sécurité des personnes et des biens. Et cela ne sera atteint sans le développement des capacités humaines et opérationnelles des Forces armées et de sécurité maliennes.

 

Conscient de l’importance du sujet, le MDAC est au four et au moulin pour donner cette assurance de sécurité au peule malien. C’est dans ce sens que la réforme du secteur de la sécurité et la modernisation des capacités des Forces armées et de sécurité est engagée depuis des mois. Elle vise à combler les déficits en termes de ressources humaines, d’équipements modernes, de renseignements…

 

C’est ainsi que des milliers d’éléments sont en formation dans les différentes centres de formation du pays en BA1 et BA2 et en CAT1 et CAT2. D’autres attendent leur tour. Autant de matériels logistiques sont acquis pour assurer la sécurité dans tous les coins et recoins du territoire. Ces matériels permettront de marquer la présence de Forces armées et de sécurité assurant ainsi la quiétude des populations.

 

Au ministère de la Défense comme dans les centres de formation, la motivation est réelle. “Ce que l’Etat fait pour la reconstruction de l’armée est encourageant. Il doit continuer dans ce sens afin que notre armée soit une armée respectée dans la sous-région. Et nous sommes prêts et engagés pour cela”, assure un militaire en formation.

 

Youssouf Coulibaly

 

PARTAGER