Rétablissement du Service National des Jeunes : Le rapport remis au Ministre Hamèye Founè Mahalmadane

1

Le Groupe de Travail du projet de rétablissement du Service National des Jeunes (SNJ) a remis, le jeudi 6 septembre 2012, sa proposition de feuille de route pour le rétablissement du SNJ.

«Je vais exploiter ce rapport et je mettrai tout mon poids dans la balance afin que le processus soit mené jusqu’au bout», a déclaré le Ministre de la Jeunesse et des Sports, Hamèye Founè Mahalmadane, après la réception du document.
La proposition de directives du Groupe de réflexion concerne cinq points. Il s’agit de l’organisation de l’atelier de restitution du document élaboré par le Groupe de Travail avec la mise à disposition dudit document aux participants, au moins deux jours avant la date fixée pour la tenue de l’atelier. La période proposée est la première quinzaine de septembre 2012. La deuxième étape consiste à la mise en place d’un Groupe de Travail composé des représentants des Ministères de la Jeunesses et des Sports ; de l’Economie, des Finances et du Budget ; de la Défense et des Anciens Combattants ; de la Fonction Publique de la Reforme Administrative et des Relation avec les Institution ; de la Sécurité Intérieure et de la Protection Civile ; de l’Education et de l’Alphabétisation ; du Logement de l’Urbanisme et des Affaires Foncières ; du Travail de l’Emploi et de la Formation Professionnelle ; de la Promotion des Langues Nationales et de l’Instruction Civique. Quant à la troisième phase, elle consiste à faire l’état des lieux : locaux, matériels, équipements, fonctionnement, profils et effectifs des éléments à enrôler pour la phase pilote ainsi que l’évaluation des coûts. La période prévue est septembre-octobre 2012.
Le Point 3 de la feuille de route, prévu en novembre 2012, portera sur l’organisation d’une journée d’information et d’échanges avec des représentants de l’Assemblée Nationale, du Haut Conseil des Collectivités Territoriales, des groupements des partis politiques, des associations et organisations des personnes ressources pour une implication de tous dans le projet de rétablissement du SNJ.
Le point 4 consiste à élaborer une communication écrite relative au rétablissement du SNJ en indiquant l’effectif, le profil, la date de rentrée, de sortie et le coût du séjour des éléments de la phase pilote, à introduire en Conseil des Ministres. Il est prévu novembre 2012.
Le dernier point de la feuille de route porte sur la création d’une Unité Fonctionnelle dans le Budget National, exercice 2014 pour la prise en charge du Service National des Jeunes, courant juillet 2013.
Rappelons que le Groupe de Travail, composé de 12 membres, est présidé par Brahima Mariko, ancien secrétaire général du Ministère de la Jeunesse et des Sports.
M. DIALLO

PARTAGER

1 commentaire

  1. Le SNJ peut etre un instrument moteur pour promouvoir le “volontariat”au Mali dans le but d’aider le gouvernement a tacler certains problemes sociaux.Le volontariat a fait ses preuves dans les etats occidentaux a travers leurs actions multiples pour creer le socle de ce secteur tertiaire des organisations non gouvernementales volontaires de developpement (non-profit secteur). Le SNJ peut constituer le fer de lance de la societe civile (CIVITAS ou CIVICUS)

Comments are closed.