Retour d’ATT : Aïssata Bocoum lance un cri de cœur au Président IBK

12

A Monsieur le Président de la République du Mali, Chef l’ETAT

Mr le Président je me nomme Aissata BOCOUM née de père Amadou et de Mère Fatoumata TOURE.

Aujourd’hui c’est avec un cœur très serré et nostalgique que je vous écris cette lettre et, je suis aussi, d’un côté, très confiante car je sais, vous connaissant de loin, que ma lettre aura une suite favorable, convaincue de votre humanisme.

Mr le Président, loin de moi l’idée de vous vous flatter dans votre égo pour que ma lettre soit répondue comme je le souhaite, mais j’ai déjà discuté avec des gens qui ont été proche de vous et qui m’ont assuré de votre sensibilité face à la souffrance des autres.

Aujourd’hui, Mr le Président, une fille nostalgique de son papa vient vous écrire ces quelques mots pour le retour de son père et ami. Cela fait exactement 4 ans et bientôt 5 ans que mon père a quitté notre très cher pays le Mali, pas parce qu’il ne l’aime pas, mais plutôt parce que l’amour qu’il porte pour ce pays est si immense qu’il ne pouvait pas, pour la protection de sa personne, mettre en insécurité notre Mali tant aimé. Mr le Président, il ne s’agit pas d’une information, mais juste un rappel. Mon père, pour ne pas mettre le Mali dans un bain de sang, a empêché des hommes de l’armée malienne (chargée de sa protection) de riposter et de tuer d’autres hommes de la même armée (venus pour le destituer ou même le tuer). A travers cet acte, il a tout simplement montré son amour pour tout le peuple malien.

Sa vision pour le Mali n’était pas pour sa personne mais pour le bien de chaque Malien où qu’il soit, qui qu’il soit, car il voyait en chaque Malien son frère, sa sœur, sa mère, son père, cousin, son ami… Monsieur le Président, un homme qui a passé sa vie au service de la nation, qui s’est donné corps et âme pour la sécurité de son pays tant au plan national, régional et international, comment cet homme pourrait, pour quelques raisons, trahir ou même vendre son pays ?

Mr le Président, vous êtes aujourd’hui le chef de tous les Maliens où qu’ils soient et je vous prie, pour la paix dans nos cœurs et l’apaisement de ce beau pays, de faciliter, avec l’État du Sénégal, notre pays frère, le retour de mon père et ami.

Mr le Président, vous êtes aussi un père pour moi et, comme je le dis, notre espoir à tous. Vous êtes, en un mot, notre père à tous. Mon père et ami, ce général de l’armée malienne, est aussi votre frère, camarade de lutte, prédécesseur à la Magistrature Suprême du Mali, Il est aussi et surtout votre cousin à plaisanterie (TOURE-KEITA), une valeur sociétale qui fait toute la beauté de notre cher pays.

Mr le Président j’ai eu l’honneur et le privilège de voir et d’échanger avec mon ami et père et, croyez-moi bien, tout ce qu’on peut voir sur son visage c’est la nostalgie du Mali. A sa place aujourd’hui, je sais que c’est un homme qui ne manque de rien pour subvenir à ses besoins et ceux de sa famille, il ne manque pas de l’amour de sa famille de sang qui l’entoure, mais il manque de la chaleur malienne, il est en manque du Mali de Kayes à Ménaka et Taoudéni, en passant par Bamako, il est en manque de son pays natal, de son pays pour lequel il s’est toujours donné, pour lequel il a consacré sa vie. Je sais que s’il savait que j’allais vous écrire cette lettre il me dirait :《Aissata , laisse tout ce qui doit arriver arrivera, ayons toujours confiance au bon Dieu 》

Je n’ai jamais eu en tête de mener des actions d’incitation à la révolte ou à la violence. Ma seule manière et pour moi la limite de mes moyens est de vous écrire une lettre pour me faire entendre à travers ma page.

Mr le Président, pour le Mali que nous aimons tous, que nous avons tous en commun, je vous prie de réagir et d’aider la fille mélancolique à revoir son père à ses côtés au Mali. Ce sera un très beau cadeau pour son anniversaire qui est dans moins d’un mois.

Je vous remercie et demande à Dieu de vous bénir pour tout ce que vous faites pour le Mali.

Aissata Amadou Bocoum

PARTAGER

12 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Merci, TOTO TOTORINO, de votre contribution.

    Vous avez raison, je suis candidat au poste de Premier Ministre au Mali.

    Mais, je ne sais pas qui détiendrait les TDR (Termes De Références) qui décrivent le profil Premier Ministre ?

    Y-en-a-il vraiment ?

    Pourquoi une candidature ne doit pas être publique, sachant qu’un CV, doit être public, d’autant plus que même lorsqu’elle est déposée à la Présidence ou ailleurs les cahiers d’enregistrements sont à l’accueil et peuvent être vus par ceux qui viennent déposer leurs courriers.

    L’aspect confidentialité n’est pas toujours respecté ou est peu respecté.

    Vous savez, dans une autre dimension, OBAMA (le Président Américain) a même fait une grande partie de sa campagne présidentielle via internet.

    Il a mobilisé ses électeurs pour l’élire et même pour recevoir des dons afin de faire sa campagne ou de réaliser un ou plusieurs projets.

    Donc, pourquoi pas des candidatures par internet ?

    Utilisons les nouvelles technologies et internet pour nous rapprocher les uns des autres, pour toucher un large public (national et mondial) et pour améliorer notre coopération et nos relations gouvernants-gouvernés.

    Ainsi, tous ceux qui ont le droit de présenter leurs candidatures, peut-être vous, TOTO TOTORINO, pourront facilement le faire via internet et ces nouvelles technologies.

    Toutes les directions des ressources humaines, à travers le monde et même au Mali, le plus souvent par nos partenaires, acceptent ces soumissions virtuelles de candidatures.

    Pourquoi, en plus des dépôts manuels de candidatures, on ne le ferait pas pour tous les postes publics au Mali y compris ceux du Premier Ministre, des ministres, conseillers, … ?

    DE CETTE MANIÈRE, ON PERMETTRAIT A PLUSIEURS CANDIDATS MALIENS, VIVANT PARTOUT, DE POSTULER ET ON GÉRERAIT MIEUX LA CONFIDENTIALITÉ.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    Expert TIC, Gouvernance et Sécurité
    E-mail: Anasser.Ag-Rhissa@orange.fr
    TEL 00223 95 58 48 97

  2. TOURE KE KA NAA SO, BAMANAW BE BE A DEFANSI TAH….FILAW FANA, ANI DOGONOW….AN BEH BE AN KA KOROBOROKE TOURE DEFANSI TAH, MAIS NI A NANA A KAA KA MAFIA KOW BE DABLA….A TERI ZONW….A KANA TOUKOU OU KOH…SINON AN BE TRAKTORIBOLI A KAN, KA SANOGO BOH KA BLA A LA TOUKOUNI….

  3. Aissata Touré. Personne n’a banni ton père du Mali. Nous demandons le retour de lui ATT et la libération du général 4*AAS et tous ses compagnons afin qu’il y ait du “yafaniokama” à l’échelle nationale.

    • SAmbou tu as raison un General 4 ass et tous ses compagnons 2 ass, une bande de fils de maudits qui ont detruit le Mali, ils resteeront tne prison afin de comprendre leur geste apatride.

      • KINGUIRANKE’, LE MALI REVENDIQUE SON PASSPORT QUE TU AS DECHIRE’!!!
        PERSONNE NE FERA DU MAL A’ CE DJITO TOURE’!!! S’IL A TOUJOURS PEUR, ON PEUT LE FAIRE HABITER DANS LE BUREAU DE SON DERNIER MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES SBM!!!!!
        CHERIE AISSATA, NI KOGNA GONIYARA, TOUREW BE’ BOLI!!!
        TU CESSERAS DE PARLER DE TONTON TOURE’ DJITO!!! QUE LES DEUX PETITES TOURE’ IDIOTES DE DAKAR T’ENVOIE TA PART DE L’ARGENT QU’ELLES ONT POUR QUE TU PREPARE TON AVENIR! LE RESTE N’EST PAS IMPORTANT!!! TONTON REVIENDRA MAIS POUR LA PRINCIPALE RAISON SUIVANTE: IL EST JALOUX DE KADJIGUE’ LAICO TRAORE’ QUI N’A PLUS DE COMPETITION DANS LE GRIN DES VIEUX CHASSEURS DE…..!!!! RIRE!!
        FRERE SAMBOU, INCHALLAH LE GENERAL SANOGO SERA LIBERE’!!

  4. Aissata, je suis entrain de regarder la photo. ES-TU UNE AUTRE EPOUSE QUE JE NE SAVAIS PAS!!! N’DA FA WOULOU BO, AVEC DES TONTONS… BANDITS, TOUT EST POSSIBLE!!! MA CHERIE NE T’INQUIETE PAS, JE VAIS T’ACHETER UN NOUVEAU PERE A’ WALMART. ON VEND LES PERES A’ WALMART 50% OFF SI TU AS UN PERE … PERIME’ COMME ATT, TU L’AMENES ON LE REMPLACE GRATUITEMENT! RIRE!!!!!!!!!!!!

  5. Cherie Aissata, personne n’empeche notre TOURE’ KE’ DJITO DE REVENIR AU PAYS!!! Aissata, je remarque que le djito a oublie’ ses chaussure dans sa fuite!!! RIRE!!!!!
    JE RECLAME TANTIE LOBO!!! ATT, FANTA ET MABO PEUVENT RESTER A’ DAKAR CAR PERSONNE N’A BESOIN D’EUX!!!

  6. Bonjour,
    Je suis, Dr Anasser Ag Rhissa, candidat au poste du Premier Ministre au Mali.

    Je me joins à ce cri de cœur de Aïssata Amadou Bocoum pour solliciter que vous favorisiez, Monsieur le Président, Ibrahim Boubacar Keïta, le retour d’ATT au Mali.

    Elle a raison, ATT est un homme de paix. Un homme ouvert, communicatif.

    Je témoigne de ce fait par son acceptation de me rencontrer (je le remercie pour ce faire) quand je lui avais écrit, en juillet 2011, pour solliciter un rendez-vous sur ma proposition contre l’insécurité dans la zone sahel, en particulier au Mali.

    Le message que j’avais adressé, en juillet 2011, à l’ex Président ATT pour lui proposer le projet communautaire intégré portant sur la solution idoine à l’insécurité de la zone sahel, en particulier au Mali, est rappelé dans mes contributions pour la proposition de lutte contre l’insécurité dans la zone sahel republiée sur plusieurs médias internet (maliweb, facebook, …).

    Je pense que c’est bien une solution mutualisée au niveau de la région sahel appuyée par les partenaires (par exemple par des aides en équipements ou en renseignements aux forces de défense et de sécurité de cette zone) qui permettra, de façon fiable, de faire face aux menaces auxquelles fait face la zone sahélo-saharienne.

    ATT m’a promis d’appliquer cette proposition au Mali et de la défendre auprès des autres Chefs d’Etats de la zone sahel afin de l’adopter comme projet communautaire pour vaincre l’insécurité dans la zone sahel.

    Ce qui, d’après moi, n’a pas été fait car ne voyant pas les résultats induits au Mali.

    En effet, dès 2012, le Mali a été plongé dans une insécurité croissante, ce qui avait été pour éviter cette insécurité n’était pas suffisant au vu de la crise actuelle.

    Mais certains, parmi ceux qui ont travaillé avec ATT, ont affirmé, sur internet, qu’il a bien proposé ce projet à ses pairs, Chefs d’Etats de la zone sahel.

    ATT a opté pour le dialogue avec ses pairs mais aussi au Mali.

    Au Mali, il avait permis d’éviter la guerre, même si ce dialogue n’a pas été suffisamment inclusif devant l’arrivée, en 2011, de factions de Touaregs armés, accompagnés d’inconnus, venant de Libye pour s’installer au Mali et celles qu’elles ont trouvé sur place au nord du Mali.

    Ces factions ne s’entendaient pas entre elles et plusieurs groupes armés avaient été constitués.

    La stratégie de gouvernance utilisée par ATT n’a pas permis une inclusivité suffisante et n’a pas profité à tous, ce qui a précipité la rébellion de 2012.

    Malgré tout, ATT était pour la paix et il faisait tout, à travers le dialogue, pour établir la cohésion et la paix entre Maliens.

    Homme de conciliation, de consensus et de dialogue, il est souhaitable qu’ATT revienne au Mali.

    Il pourra aider dans le cadre de la réconciliation nationale.

    Monsieur Le Président, il est souhaitable de faire ce geste (1) pour le Mali en favorisant le retour d’ATT au Mali mais aussi (2) pour les pleurs de sa fille, Aïssata Amadou Bocoum.

    Merci pour ce geste qui restera historique et plein de significations.

    Si vous me choisissez, comme Premier Ministre, je vous solliciterai pour accomplir ce geste.

    Dr Anasser Ag Rhissa
    Expert TIC, Gouvernance et Sécurité
    E-mail : Anasser.Ag-Rhissa@orange.fr
    TEL 00223 95 58 48 97

    • Docteur, vous êtes candidat au poste de premier ministre, pouvez-vous m’indiquer l’endroit où vous avez eu la fiche de poste ainsi que l’offre, parce que moi aussi je voudrais présenter ma candidature. Après tout si il y a vacance de poste, je peux bien tenter ma chance aussi.

      • Bonjour,
        Merci, TOTO TOTORINO, de votre contribution.

        Je ne sais pas qui détiendrait les TDR (Termes De Références) qui décrivent le profil Premier Ministre ?

        Y-en-a-il vraiment ?

        Pourquoi une candidature ne doit pas être publique, sachant qu’un CV, doit être public, d’autant plus que même lorsqu’elle est déposée à la Présidence ou ailleurs les cahiers d’enregistrements sont à l’accueil et peuvent être vus par ceux qui viennent déposer leurs courriers.

        L’aspect confidentialité n’est pas toujours respecté ou est peu respecté.

        Vous savez, dans une autre dimension, OBAMA (le Président Américain) a même fait une grande partie de sa campagne présidentielle via internet.

        Il a mobilisé ses électeurs pour l’élire et même pour recevoir des dons afin de faire sa campagne ou de réaliser un ou plusieurs projets.

        Donc, pourquoi pas des candidatures par internet ?

        Utilisons les nouvelles technologies et internet pour nous rapprocher les uns des autres, pour toucher un large public (national et mondial) et pour améliorer notre coopération et nos relations gouvernants-gouvernés.

        Ainsi, tous ceux qui ont le droit de présenter leurs candidatures, peut-être vous, TOTO TOTORINO, pourront facilement le faire via internet et ces nouvelles technologies.

        Toutes les directions des ressources humaines, à travers le monde et même au Mali, le plus souvent par nos partenaires, acceptent ces soumissions virtuelles de candidatures.

        Pourquoi, en plus des dépôts manuels de candidatures, on ne le ferait pas pour tous les postes publics au Mali y compris ceux du Premier Ministre, des ministres, conseillers, … ?

        DE CETTE MANIÈRE, ON PERMETTRAIT A PLUSIEURS CANDIDATS MALIENS, VIVANT PARTOUT, DE POSTULER ET ON GÉRERAIT MIEUX LA CONFIDENTIALITÉ.

        Bien cordialement
        Dr ANASSER AG RHISSA
        Expert TIC, Gouvernance et Sécurité
        E-mail: Anasser.Ag-Rhissa@orange.fr
        TEL 00223 95 58 48 97

  7. Aissatou une lettre qui fait beaucoup de sens et je ne sais meme pas pourquoi IBK hesite et attend, nous attendons de lui un geste d’amour pour le Mali en unissant les tous les maliens et surtout ceux qui ont mis leur vie en cause pour ce pays que nous aimons tous.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here