Rien ne va plus entre Modibo Gaucher et Madjaré Dramé : Le célèbre guitariste paie des jeunes pour humilier son épouse

14
Rien ne va plus entre Modibo Gaucher et Madjaré Dramé
Modibo Gaucher et Madjaré

Modibo Diabaté dit Modibo Gaucher a payé 100 jeunes pour humilier sa femme Madjaré Dramé sur la scène. C’était lors du concert Sambé Sambé organisé le vendredi dernier au Palais de la Culture.  

 

Les “jelimussow” et leurs maris ne finiront jamais de nous surprendre. Après les critiques sur les scènes, ils se donnent maintenant en spectacle devant les ” jatiguiw ” et les fans à travers les injures et les bagarres. Tel a été le cas de Modibo Diabaté dit Modibo Gaucher et son épouse Madjaré Dramé.

 

La scène s’est déroulée le vendredi dernier au Palais de la Culture lors de la 3ème édition du concert Sambé Sambé organisé par Jama Jigi Sono. Cet évènement qui a enregistré la participation de plusieurs artistes tels que Soumissi, Nakou Dramé, Zikiri Bamoussa, Fatim Diabaté, entre autres, s’est terminé par cette triste scène.

 

Lors du passage de Madjaré Dramé pour son show, des jeunes présents dans la salle ont commencé à tenir des propos injurieux à son endroit. Ils lui ont insulté le père et la mère. Pire, ils l’ont traité de “Soungourouba” et de lesbienne avant de prendre la fuite. Ils ont été pourchassés par les policiers et les éléments de la garde nationale. Pendant tout ce temps, Madjaré a gardé son sang-froid et a continué son spectacle comme si rien ne s’était passé.

Après une course-poursuite, les forces de sécurité ont réussi à mettre la main sur une fille et un garçon. Pour l’un des organisateurs, qui a voulu garder l’anonymat, tout ceci est un coup monté par le mari de l’artiste, Modibo Gaucher.

 

“Il a acheté plusieurs tickets d’un montant de 70 000 F CFA pour les offrir à ce groupe de jeunes. L’objectif était d’humilier Madjaré. Je lui ai posé la question sur les raisons de l’achat de tous ces tickets et il m’a répondu qu’il est venu pour humilier Madjaré Dramé. Ainsi, j’ai prévenu les forces de sécurité présentes au palais afin de prendre des dispositions pour éviter que cela arrive. Malheureusement, elles ne m’ont pas pris au sérieux” dixit le membre de l’équipe d’organisation.

 

Selon la fille arrêtée par police “c’est Modibo Gaucher qui nous a donné de l’argent (2 000 FCFA par personne) pour qu’on humilie Madjaré avec la complicité d’une certaine Sarah qui a loué la Sotrama pour transporter les jeunes”.     Assis tranquillement au volant de son véhicule dans la cour du Palais, Modibo Gaucher attendait avec impatience les échos de la salle. Malheur pour lui, les fans se sont dirigés vers lui après avoir appris la nouvelle. Voulant fuir les lieux avant d’être pris à partie par une foule en colère, son véhicule a refusé de démarrer. Il ne doit son salut que grâce à l’intervention des policiers. Ce qui ne lui a pas empêché tout de même d’essuyer quelques coups sur le visage. Selon certaines sources, il a été sévèrement blessé sur les lèvres. Les autres musiciens sont intervenus pour demander à Modibo Gaucher de rentrer chez lui où l’affaire pouvait être réglée à l’amiable.

 

De son côté, Madjaré Dramé a préféré garder le silence avant de regagner son domicile.

 

 

Mariam CAMARA

 

PARTAGER

14 COMMENTAIRES

  1. 😆 Bsr a toute le malien du monnne je vs slt tre bien je sui désolé pour le ta malien pour koi ne gosse avc le ja hadisse set pa un bonne solisson pur mua le ta malien doua acheté le jarmme pour Che solida set ça pour mou ona de valer oui le mali ade valer merci 😆

    • “Bonsoir à tous les maliens du monde, je vous salue très bien. Je suis désolé pour l’Etat malien pourquoi il négocie avec les djihadistes? C’est pas une bonne solution pour moi! L’état doit acheter les armes pour ses soldats c’est ça, pour moi on a de la valeur! Oui le Mali a de la valeur. Merci”.(De la part de Diagana).
      😉

  2. L’anti-démocratie, c’est refuser les critiques. Nous sommes tous des mortels et c’est le peuple qui choisit ses dirigeants. Par conséquent ils ont le droit de dire ce qu’ils pensent d’eux. Alpha a été l’architecte de la liberté d’expression au Mali. Nous lui rendons hommage. Si y avait plusieurs Kassin au Mali, nos dirigeants seraient parmi les meilleurs d’Afrique sinon, du monde. Essayez de comprendre Monsieur Koni – sans haine ni mépris -.

  3. Il nous fatigue ce Kassin. Il pollue tous les sites d’informations avec ses propos haineux.Ya n’a marre de ce sale con

    • Tu n’es pas oblige de les lire.

      Kassin nous avons besoin de tes observations comme de l’oxygène pour vivre, Il faut continuer; et mieux étre même plus fréquent, matin midi et soir, C’est médicament pour nous les vrais maliens qui souffrent les indélicatesses et les bassesses du maudit IBK…

  4. Mariam, sincèrement je viens de découvrir les nommés Modibo et Madjaré. Est-ce que vous vous souciez vraiment de l’unité et de l’honneur du Mali pour nous rapportez pareilles bêtises. Qu’ils se flinguent, nous on a d’autres soucis.

  5. En commençant ta phrase par celle-ci: “Les « jelimussow » et leurs maris ne finiront jamais de nous surprendre.” Ne sais tu pas que tu fais un jugement de valeur à connotation raciste? Un peu de respect! Réfléchit de mettre n’importe quoi sur papier.
    Helas, quelqu’un qui n’est pas issu d’une bonne lignée ne peut pas avoir de respect pour quelqu’un d’autre!

  6. On a d’autres choses a faire et de se preoccuper que des conneries de mer-des de la vie privee des autres. On a rien a foutre, precisement j’en ai rien a foutre de la vie d’autruis en mon nom propre quoi.
    Donc Mariam Camara si vous pouvez pas Nous informez des vraies choses et problemes de Notre Maliba, aller voir ailleurs avec des mer-des de vie privee d’autruis. On en a tous et toutes meme vous meme. 😉 .
    Merci.

  7. Le régime poule de Ladji Avion!

    Quand j’étais petit ma maman disait régulièrement aux gens qui revenaient régulièrement à la charge malgré qu’on les chassait de quelque chose, qu’ils avaient la mémoire de poule!

    Oust!

    Disait-elle on dirait “Chè akili de bi a la”, littéralement “qu’il a la mémoire de poule”.

    Et aujourd’hui quand je regarde le régime IBK, je suis partagé entre un sentiment d’indignation mais pourtant je souris car ça me rappelle ce fameux “chè akili” que les dignitaires de ce régime vaurien d’IBK ont au Mali.

    1. Au commencement dans la violation de la loi c’était le non respect de la déclaration PUBLIQUE des biens du président IBK auprès de la cour suprême du Mali conformément à la constitution du Mali.

    Et pourtant IBK a prêté serment le 4 septembre 2013 en jurant devant Dieu et les maliens qu’il va respecter cette constitution.

    Il ne l’a pas fait dès les premières heures de sa présidence, on lui a crié dessus, et après on à cru que c’était une malheureuse erreur de “jeunesse” d’un pouvoir novice et que le tir serait redressé à Koulouba pour “l’honneur du Mali”.

    “Dja Dja moukoutè, kolo kari do”!

    Mais que nenni, c’était le commencement d’une série de violations DÉLIBÉRÉES de lois de la république et de comportements indignes au sommet de notre État.

    2. Deuxièmement, arrive le marché douteux dit “d’équipements militaires” passé en catimini à un proche conseiller d’IBK de gré à gré (en violation des lois de finances publiques du pays et des procédures de passation des marchés publics chez nous).

    Que personne ne vienne nous parler de “secret de défense” ou de l’article de je ne sais quoi du code des marchés publics du Mali car acheter une paire de chaussettes à 30000 FCFA n’a rien de “secret de défense” c’est plutôt un “secret de vol” qui animait ce qui ont passé ce marché SCANDALEUX ET CRAPULEUX et tous ceux qui l’ont cautionné.

    Sinon la mythique Place de Souvenir du grand marché de Bamako serait le Pentagone en matière de secret défense tellement qu’on vend des chaussettes chez les Couloumba et autres Doucouré.

    Et on a vu le président de la république IBK même sur Jeune Afrique cautionner ce vol organisé pour dire que toutes les procédures étaient respectées.

    On a vu Moussa Mara, premier ministre et premier menteur, à l’assemblée nationale le cautionner la main sur le cœur en disant que tout était normal.

    On a vu la très acrobate Fily Bouaré, ministre des finances et de la magouille d’IBK, le cautionner sur l’Ortm pour dire que les lois du Mali permettaient ces marchés de gré à gré et que le FMI ne doit pas s’immiscer la dans car cela relèverait de la souveraineté du Mali.

    Mon œil wow et pourquoi ne va-t-elle pas exercer sa souveraineté sur Menaka ou Aguelhoc actuellement?

    Donc le régime IBK à l’unisson a cautionné le marché passé avec Sidy Mohamed Kagnassy et abondamment surfacturé sur le dos des maliens et au nom d’une armée malade de plus de 20 ans de gabegie et de laisser aller.

    Tu viens au pouvoir parce que ton pays est malade de tuberculose et tu l’administre le virus du sida, voilà ce qu’a fait du Mali le régime IBK.

    3. Troisièmement on a décrié le marché public frauduleux de gré à gré avec un conseiller de Koulouba et le régime IBK a continué pourtant durant tout le reste de 2013 et 2014 à passer des marchés publics douteux et surfacturés au nom de l’armée (qui ne reçoit pourtant presque rien du régime IBK comme moyen aérien) pendant que le pays s’enfonce dans la crise.

    4. Quatrièmement le régime IBK s’octroie un avion Boeing 737 hors de prix, des motos d’apparats et des voitures de luxes comme s’il avait découvert subitement du pétrole en plein Koulouba.

    Mais au même moment les maliens meurent de faim et croupissent dans l’extrême pauvreté à travers le Mali.

    On chasse le régime IBK des marchés publics douteux de gré à gré, et il va contracter un autre marché plus douteux encore avec des sociétés de la mafia pour un avion qui n’est même pas immatriculé au nom du Mali.

    Pourtant Moussa Mara, le Matamore de ce régime d’échec, a eu le culot de dire en direct à la télévision nationale et devant le députés élus à l’assemblée nationale que c’est l’avion de “tous les maliens”.

    Et l’élu de Yelimani Gassama lui a même répondu en lui demandant si l’avion en question pourrait transporter son épouse en France, pour lui signifier son mensonge grotesque et cru.

    Mais le jour où la mafia corse confisquerait l’avion qui n’est pas au nom du Mali, j’aimerai voir ce jour la tête de ce Moussa Mara.

    Je sais qu’il n’a jamais dormi dans la même chambre que la dignité mais par les temps qui courent actuellement au Mali et la chaleur aidant son front devrait transpirer.

    Ce fondateur du parti YELEMA, est tellement devenu expert dans le YELEMA YELEMA du mensonge qu’il est devenu N’GALO Moussa.

    Fily Bouaré, une autre parvenue passée maître dans l’art de la mythomanie approfondie, a juré partout que ce n’est pas l’argent du FMI et que c’est un prêt national qui lui a permis “d’acheter”/louer le Boeing 737 (puisque c’est loin d’entre un achat c’est plutôt une location d’avion à 35 milliards sur 5 ans).

    5. On chasse le régime IBK qu’il cesse de flirter avec la mafia et de mentir ensuite aux maliens comme quoi ils ont un deuxième avion alors que l’avion ne leur appartienne pas et est au nom des sociétés écrans de la mafia.

    Mais ce régime IBK invente maintenant le paiement en ESPÈCE des agents de l’état pour dit-on connaître le nombre des fonctionnaires.

    Tu veux connaître le nombre des fonctionnaires au Mali, c’est normal, mais qu’est-ce qui t’empêche de les compter physiquement?

    Et il te faut de l’argent en liquide pour cela?

    D’où vient cet argent liquide?

    De la mafia corse encore?

    Et qui se cache derrière cette mesure grotesque cousue de fil blanc et quelle est son réelle intention?

    “Aw tè sabali donni”!

    Si jamais le régime vaurien d’IBK s’adonne au blanchiment d’argent sale de Michel Tomi, se serait finit pour le Mali.

    On leur dit oust au vol et aux surfacturations des marchés publics bidons, ils vont louer un avion avec la mafia et essayer d’embobiner le FMI et les maliens.

    Et quand cette arnaque géante d’avion est découverte au lieu de punir sévèrement tous ceux qui sont impliqués de près ou de loin dans le vol éhonté de l’argent public, non le régime incapable d’IBK imagine une autre arnaque encore plus grande, le blanchiment d’argent sale de la mafia corse en abusant des travailleurs du Mali pour les filer des liasses de billets de la mafia en contrepartie de leur labeur pour le Mali.

    “Ne ma a gnogon koyé i nièla fôlô”!

    Mais cette fois ci ce serait le coup fatal pour le pays.

    Salute!

    • Tu n’es pas oblige de le lire.
      Kassin nous avons besoin de tes observations comme de l’oxygène pour vivre, Il faut continuer PIA; et mieux étre même plus fréquent, matin midi et soir, C’est médicament pour nous les vrais maliens qui souffrent les indélicatesses et les bassesses du maudit IBK…

Comments are closed.