Réseau des jeunes leaders pour le développement : Pour sauver les 2036 artistes de la détresse

0
2

Face au phénomène de téléchargement et de piraterie, les artistes du Mali souhaitent, non seulement, la mise en place des centres de télécharges mais aussi de la prise de conscience et de la sensibilisation du peuple malien. Car, acheter une cassette d’un artiste c’est contribué à son développement.   

Le Réseau des Jeunes Leaders pour le Développement du Mali (RE.J.L. D.-MALI) est une association apolitique de droit malien, régie par la Loi No 04-038 du 05 Aout 2004 relative aux associations en République du Mali. Dans le souci d’apporter sa pierre à la construction du Mali et particulièrement à la culture, le réseau a organisé une conférence débat en faveurs des artistes et de leurs droits à la protection des œuvres artistiques.


C’était le samedi 07 janvier dernier au Centre Islamique d’Hamdallaye, la cérémonie était placée sous la présidence du conseiller technique du ministre de la Culture, Mamadi Bani Diallo, en présence du président central Youssouf Fadiga Samounou, Maimouna Diarra représentante de la coordination et des membres du Réseau, etc.


Le thème de la conférence débat : « Etat de la production des œuvres artistiques au Mali ». Selon le président du bureau central, « le réseau intervient sur toute l’entendue du territoire malien et des représentations à extérieur du Mali. Il a été crée le dimanche 07 août dernier en assemblée générale en vue d’aider les artistes à vivre de leur travail ».


Dans son intervention Fantani Touré, dira que les artistes soufrent et 2036  artistes sont inscrits aujourd’hui au droit d’auteur. Parmi eux, environ 200 personnes bénéficient de leurs produits, et sur ces 200, 180 sont des griots.
Face au phénomène de téléchargement et de piraterie, les artistes du Mali souhaitent la mise en place des centres de télécharge, mais aussi de la prise de conscience et de la sensibilisation du peuple malien, car « acheter une cassette d’un artiste c’est contribuer à son développement socioéconomique ».
Youssouf Konaté

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.