Samu social : Dix ans au secours des enfants de la rue

0
0

Le phénomène des enfants de la rue s’amplifie dans nos grandes villes où les repères et les solidarités communautaires traditionnelles sont profondément altérés.

Le ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Konaré Mariam Kalapo, a présidé samedi au CICB, la cérémonie de commémoration des 10 ans du service d’aide mobile et d’urgence sociale (Samu-social). C’est en en 2001 que ce service dédié à l’aide aux personnes socialement exclues a lancé ses activités dans notre capitale. Le Samu social se consacre aux enfants de la rue et lutte contre l’exclusion sociale de cette frange de la population. Comme il est aisé de le constater, le phénomène des enfants de la rue s’amplifie dans nos grandes villes où les repères et les solidarités communautaires traditionnelles sont profondément altérés. Samu social Mali a conçu un programme pour répondre à la détresse et lutter contre l’exclusion sociale des enfants de la rue, c’est-à-dire les garçons et filles de 0 à 18 ans qui vivent et dorment dans la rue de notre capitale.

Ces 10 dernières années, le Samu social a mis en place un système de tournées (dénommées « maraudes ») pour aller sur le lieu de vie de ces enfants afin de leur apporter une assistance psychologique, médicale et éducative. Une intervention de nuit est couplée à une intervention de jour à travers notamment l’orientation vers le réseau de structures partenaire spécialisées pour une meilleure prise en charge. Au cours de ces maraudes, une équipe comprenant notamment un médecin et un travailleur social apporte également un complément alimentaire aux enfants.

Le Samu social s’est fait un crédo : aller vers ces enfants car ils ne viendront jamais à nous. Il faut créer un lien dans la durée, tout en répondant à l’urgence. Le ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille a salué le travail du Samu social, contribuant largement à lutter contre l’exclusion. Mme Konaré Mariam Kalapo a rappelé le souci constant du président Amadou Toumani Touré de protéger ses amis, les enfants. C’est dans ce cadre que notre pays a ratifié plusieurs conventions défendant leurs droits. La lutte contre le phénomène sera pris en compte à travers la nouvelle génération du cadre stratégique pour la croissance et la lutte contre la pauvreté en préparation, a-t-elle précisé avant d’inviter les structures opérant dans le domaine, à renforcer leur collaboration. La directrice de Samu social Mali, Mme Françoise Marguis, a noté que jusque là la structure mène ses activités grâce au Samu social international et que le grand défi va être la mobilisation au plan national pour financer les activités dans le futur.

L’équipe de 17 personnes dispose d’un budget de 142,420 millions de Fcfa. Trois anciens enfants de la rue, aujourd’hui réinsérés et menant des activités, ont apporté leurs témoignages sur le soutien dont ils ont bénéficié pour sortir de la rue. En prélude à cet anniversaire, le Samu social a organisé, la semaine dernière, une fête avec les enfants de la rue à la Cité des enfants. La journée a été baptisée : « fêtons les 10 ans du Samu social avec les enfants et jeunes de la rue ». Quelque 700 enfants ont ainsi eu droit à un match de football, la finale d’un tournoi lancé voilà un mois avec des équipes des enfants de la rue et des centres partenaires. Cette rencontre sportive a été suivie d’un repas de fête et d’un concert avec des groupes de rap dont celui de Hadi Ba, un ancien enfant de la rue aujourd’hui célèbre, qui assume ce passé et s’implique beaucoup pour cette cause.

La directrice du Samu social Mali, Mme Françoise Marguis, ses collaborateurs, les responsables de la Cité des enfants et toutes les personnalités présentes ont salué le climat bon enfant qui avait régné tout au long de la journée. Pour la directrice, le Samu social a voulu célébrer ses dix ans d’abord avec les enfants et les partenaires opérationnels en organisant une fête pour les enfants afin de leur apporter « un peu de fête, de bonheur, de musique danse ». Le Samu social est une association reconnue d’utilité publique depuis 2001. Il travaille au renforcement des organisations de la société civile dans leurs actions en faveur des enfants de la rue. Sa cible principale est constituée de l’enfance en danger et de l’enfance en détresse. Depuis le lancement de ses activités à la fin 2001, le Samu social a identifié et suivi quelque 2000 enfants et jeunes de la rue. La structure a suivi en 2010, une cohorte de 600 enfants entre le 1er janvier et le 31 décembre, soit 500 garçons, 111 filles et 41 bébés avec les 342 maraudes organisées. Selon ses chiffres, le Samu social a prodigué à ce jour 908 soins aux enfants de la rue qui en avaient besoin, réalisé 431 entretiens psychologiques, mené 795 causeries avec quelque 761 enfants en difficulté. Parmi eux 22 ont accepté un retour en famille.

 

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.