Se laver en période de fraîcheur : Un véritable parcours du combattant !!!

0
1





Le bain, un besoin naturel dont tout être humain a besoin pour pouvoir mieux se sentir dans sa peau, contribue également à la protection des épidermes de la peau contre certaines maladies. À souligner que le bain quotidien est nécessaire pour toute personne qui mène des activités physiques dans la journée, car il permet de se relaxer.

Si en période normale au Mali, c’est-à dire de mars à octobre, les uns et les autres se douchent au moins 2 à 3 fois par jour ; tel n’est pas le cas en temps de fraicheur. En effet durant les deux derniers et deux premiers mois de chaque année, le fossé entre le malien lambda et l’eau se creuse de plus en plus que la fraicheur s’installe. Très peu de gens arrivent à respecter leur rythme de bain en période normale. Certains ne se lavent qu’une seule fois par jour. Pire, d’autres vont jusqu’à faire des jours entiers sans prendre un bain normal. Les causes de cet état de fait varient selon les personnes, les localités et même les conditions financières. Comment se manifeste le bain en période de fraicheur ?

Pour avoir une réponse à cette question, nous avons mené une petite enquête dans notre entourage. Autant les témoignages sont à la fois plein d’enseignement et d’astuces, autant ils défraient la chronique.

Modibo Dembélé, élève : ‘’Chaque matin avant de me laver, je procède à des acrobaties devant ma douche. D’abord je fais un pas en avant et un pas en arrière, c’est-à-dire je retourne là où j’étais à maintes reprises tout en hésitant de me mettre sous l’eau. Ensuite j’applique les règles militaires en me mettant au garde à vue pendant quelques secondes. Après je fais trois (3) pas  en avant sous la douche déjà ouverte. Une fois que l’eau touche ma peau, je respire un grand coup puis je dis dans mon cœur ‘’Eh Dieu’’. Quand je suis bien mouillé, je me lave rapidement et je sors de la douche en courant. Voilà mon petit secret pour affronter l’eau de la douche en période de fraicheur’’.

Michou, étudiante : ‘’En tant que jeune fille, je ne peux tout de même pas sortir le matin sans prendre une douche. Alors une fois que je suis prête pour le bain, je commence à chanter depuis ma chambre jusqu’à la toilette. Arrivée dans la salle de bain, j’ouvre la douche et je m’y mets à quelques millimètres près en chantant et dansant avec  les yeux fermés. Après quelques minutes de chant et de danse, je croise les bras et toujours les yeux fermés en me disant au moins 3 à 5 fois (l’eau n’est pas fraiche et  même si elle l’était, elle ne tue pas et c’est parti pour une belle aventure de bain)’’.

M.T, fonctionnaire de l’Etat : ‘’Sincèrement souvent je me douche pas, mais le jour que je décide de le faire je vous avoue que c’est une vraie séance sportive. Je commence  par des pompes et cela depuis la chambre. Arrivé aux toilettes, j’ouvre la douche et je retourne dans la cour. Ensuite je fais 30 coups  de pilories,  après cela je fais de petits exercices musculaires pour boucler la séance. Après tout cela, c’est avec le corps plein de sueur que je me lave. Il m’arrive souvent d’être si fatigué par mes exercices que je ne sens plus la fraîcheur jusqu’après le bain’’.

D.K dit ‘’KOBALI’’, jeune diplômé en quête d’emploi : ‘’Période de fraîcheur ou pas, moi je ne m’entends pas trop avec l’eau. Autrement dit, je me lave très rarement. La preuve est que tous ceux qui me connaissent m’appellent KOBALI et cela depuis des années. Depuis le début de  cette fraicheur, je ne me lave que deux fois par semaine. Pour cause, j’ai constaté que se laver plusieurs fois donne des rhumes interminable et souvent même des grippes. De préférence je me lave entre 12h et 14h. Après ces heures, je ne me lave plus. Il faut avouer que se laver en période de fraicheur est une véritable épreuve. Personnellement je ne pense pas qu’il  faille se laver toujours pendant cette période’’.

A.B.T, étudiante : ‘’Quand il fait froid, mon problème c’est le vent. Donc quand je me lave, je fais très rapidement pour que le vent ne m’effleure. Aussi, une fois dans la toilette, je dis 1 2 3 et GO avant de me lancer dans la bataille. Cette méthode est très efficace’’.

F.B, Commerçant : ‘’Quand il fait froid, je ne me lave qu’une fois dans la journée. Ça dépend de la manière dont je me lève. Quand je me lève de bonne humeur, je me lave et sans problème. Dès que j’entre dans la toilette, je me savonne rapidement et calmement je me rince. Sinon, je prends le bain de retour du marché. La seule différence avec la période de chaleur est que contrairement à 10 minutes de toilette, c’est maximum 5 minutes avec cette fraicheur’’.

A la lumière de tous ces témoignages, force est de reconnaitre que ‘’se laver en période de fraîcheur est un véritable parcours du combattant’’.

FATOUMATA DIABY

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.