Sécurité et secte religieuse : Faut-il donner carte blanche à la Dawa dans le Mali d’aujourd’hui ?

17

Dans un climat sociopolitique très agité, marqué par la montée du fanatisme religieux, sommes-nous en mesure de garantir le bon déroulement de la Dawa ?

La Dawa serait une secte originaire du Pakistan, et qui aurait fait son apparition en Afrique vers les années 1990. Elle compterait des adeptes un peu partout dans le monde et serait particulièrement présente dans plusieurs régions du Sahel. Et en début de semaine, huit ressortissants Mauritaniens parmi 16 occupants d’un véhicule, sont morts à Diabali dans la quatrième région du Mali, à la suite de fusillades. Ils sont tous membres de la confrérie Dawa, et se rendaient à Bamako pour célébrer leur rencontre annuelle. Vu les dangers que peut susciter une telle rencontre dans un climat sociopolitique très agité, sommes-nous en mesure de garantir son bon déroulement ?

Quel avantage à organiser une telle rencontre fut-elle religieuse, dans un contexte marqué par une insécurité grandissante ? Les autorités doivent-elles autoriser la ténue de la Dawa, quand on sait que la majeure partie du pays est occupée par des islamistes radicaux, déterminés à instaurer la charia sur l’étendue du territoire malien ? Pendant que le président Dioncounda s’attèle à solliciter l’intervention de la communauté internationale pour venir nous tirer d’affaire, doit-on créer les conditions d’une autre invasion ? Il serait hasardeux d’autoriser une rencontre de cette envergure, quand on sait que des frères maliens subissent des atrocités de la part d’islamistes qui prétextent appliquer la charia, dans un pays de surcroit laïc. A moins que les autorités veuillent voir le drapeau noir d’Ançardine flotter au-dessus de nos têtes sur la colline de Koulouba.

Et en ce moment seulement, elles réaliseront les dangers de cette permissivité. Les autorités doivent attendre le retour à la normalité pour envisager une telle aventure au risque de nous porter préjudice. Car notre pays est au plus mal, humilié et fragilisé par une attaque terroriste, rendue possible du fait de dirigeants insouciants et irresponsables. Autoriser cette autre rencontre reviendrait à en rajouter à nos malheurs, parce que la situation actuelle commande que tout acte, susceptible de porter un coup quelconque à notre tranquillité déjà mise à rude épreuve, soit évité davantage. Les maliens n’ont plus qu’assez de cette vie chère, aggravée par la menace terroriste et le refus des bailleurs de nous venir en aide tant qu’il n’y a pas d’élections libres justes et transparentes.

La sagesse recommande donc d’attendre la fin de cette période d’incertitude et le rétablissement de l’ordre constitutionnel normal et en ce moment seulement, nous pouvons envisager toute rencontre, à condition qu’elle ne porte pas atteinte à l’intérêt national.

Binta Gadiaga

 

 

PARTAGER

17 COMMENTAIRES

  1. Un pays en perte d’identité. Quelle tristesse, la majeure partie de ce beau monde ne sait meme pas ce qu’il fait. Quand le malien prefere un envahisseur a d’autres ❗

  2. Le Mali n’a absolument pas besoin d’etre le theatre d’une telle rencontre avec la situation actuelle; meme c’etait un evenement prevu. Il n y a pas que des musulmans au Mali meme si c’est 95%. Par consequent, respectont les autres 5% comme le demande l’Islam. Ce ne sont pas les barbiches, les turbans et alle se faire voir a la mosque qui font un musulman; mais c’est la foi. Tous ces soit-disant leaders musulmans qui sont en train de profiter de cette situation pour se les poches ou faire de la politique iront directement en enfer sans meme un jugement. Que ces leaders musulmans avec un agenda politique sachent que le Mali n’est la propriete privee de personne et qu’ils ne prendront pas le pays en otage. D’ailleurs ils n’ont ni credidilite ni personalite.

    • Écoute la Dawa n appelle point à la violence au contraire
      elle appelle à l union à la paix à la bonne pratique de la religion
      mieux vaut se taire si vous n avez rien d important à dire

  3. L’armée est entrain de mener,volontairement ou involontairement le Mali dans un chaos,avec la complicité de certains politiques,certaines presses et certaines autorités religieuses.Maliens réveillez-vous!!!La vie ne s’arrête pas à chercher la nourriture quotidienne,il faut un cadre et un environnement sain au sens large,sinon le peuple sera aussi complice de ce qui va se passer.Pour observation,la France avait eu besoin des alliés pour se libérer pendant la deuxième guerre mondiale, l’Algérie a eu son indépendance avec les efforts et les aides militaires d’autres pays africains,l’Union africaine est entrain de donnez la liberté a la Somalie,je peux continuer la liste.Chaque fois qu’un pays s’est confronté à des problèmes militaires du genre que le Mali connait,d’autres pays sont venus à la rescousse.Si nous ne voulons pas être comme les Somaliens, après nous avoir tuer et détruire pendant vingt ans notre pays,faire appel aux autres pour tout recommencer à zéro.Je pense que le Mali avait dépassé et était entrain de supplanter beaucoup de pays en matière de développement,c’est vrai il y a eu des erreurs même des fautes graves,mais corrigeons les et avançons.J’oubliais entre le Mali et la Somalie,il n’y a pas grande chose phonétiquement,seulement « SO »espérons que ça s’arrêtera à ça seulement.Faisons tout pour que ça ne nous dépasse pas.Maliens réveillez-vous. beffodougou@gmail.com

  4. cette dawa est entrain de tuer le mali elle nous plonge dans l’immobilisme toute la jeunesse au lieu de travaillé ou apprendre sont maintenant dans les mosquées jours et nuit elle est pire que la drogue pour la jeunesse regarder le Pakistan ce pays est foutue avec plus de sectes opposé qui s’entre tue dans les mosquées faisons attentions il faut prendre aux sérieux l’avenir de cette jeunesse maliennes en perte de vitesse pour son développement ……………………

  5. cette dawa est entrain de tuer le mali elle nous plonge dans l’immobilisme toute la jeunesse au lieu de travaillé ou apprendre sont maintenant dans les mosquées jours et nuit elle est pire que la drogue pour la jeunesse regarder le Pakistan ce pays est foutue avec plus de sectes opposé qui s’entre tue dans les mosquées faisons attentions il faut prendre aux sérieux l’avenir de cette jeunesse maliennes en perte de vitesse pour son développement

  6. le but visé par la dawa est la chari’a, autant autorisé le Mujao et Ensard iyad à la pratiquer dès aujourd’hui que d’attendre

  7. Binta vos observations sont pertinentes mais rassures toi cette rencontre a été ajournée a-t on appri lors du journal de 20H sur l’ORTM.

  8. jusqu’à present on a toujours pu constater que les sectes ,qu’elles soient chretiennes ou musulmanes ,entrainaient un jour ou un autre des derives extremistes !! l’islam d’aujourd’hui est déjà assez sensible pour ne pas accepter ces sectes .

    • salut le kil de babouin originire de franco-maliweb!!!
      😆 :mrgreen: 😆 :mrgreen: 😆 :mrgreen: 😆 :mrgreen: 😆 :mrgreen: 😆 :mrgreen: 😆 :mrgreen: 😆 :mrgreen: 😆 :mrgreen: 😆

  9. Merci Binta vs avez sifflez haut et fort
    le danger que ce mouvement Dawa peut causer comme
    mal à ce fragile pays ‘mais hélas pas de leader
    Qui pense au future du pays mais leur…
    Je pleure sans cesse car la chute infernale
    aura comme résultat Islamisation totale
    Que dieu bénisse le Mali

Comments are closed.