Situation à Kidal: Les travailleurs et les femmes soutiennent les autorités et l’armée

3

Situation à Kidal: Les travailleurs et les femmes soutiennent les autorités et l’arméeL’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) et les Femmes du Mali ont organisé hier une marche de soutien aux autorités et à l’armée malienne. Les marcheurs sont partis de la Bourse du travail pour arriver à la Primature où les deux organisations ont remis chacune une déclaration au Premier ministre, Moussa Mara.

 

 

C’est aux environs de 9 heures que les travailleurs se sont regroupés à la Bourse. Une heure le plus tard, ils se mettaient en route pour la Primature. Sur les banderoles, les marcheurs avaient inscrit des messages de soutien et d’encouragement à l’armée et aux autorités maliennes ainsi que des demande de soutien à la communauté internationale. Ils ont entonné l’hymne national tout au long de leur parcours.

 

 

« Nous marchons pour soutenir notre armée. Ce qui est arrivé mercredi ne doit pas nous décourager. Nous faisons confiance aux autorités et à l’armée pour régler la situation de Kidal », a commenté un marcheur. « Le Mali est Un et Indivisible, Kidal restera malienne. Nous demandons à la communauté internationale de renforcer la lutte contre les djihadistes et les narcotrafiquants qui se sont coalisés mercredi contre l’armée malienne », a indiqué un autre.

 

 

A la Primature, les marcheurs de l’UNTM ont trouvé les femmes du Mali, une organisation de femmes qui elle aussi a initié une marche. Ensemble, les deux organisations ont été reçues sur le perron par le Premier ministre, Moussa Mara, qui a salué l’initiative des organisations et la grande mobilisation de nos compatriotes.

 

 

« Restez mobilisés, nous sommes en train de travailler et de suivre la progression de l’armée. Faites confiance au président Ibrahim Boubacar Kéïta, aux autorités et à l’armée », a souhaité le chef du gouvernement qui a rappelé que tout sera mis en oeuvre pour sauvegarder la souveraineté et l’indivisibilité du Mali.

 

 

Dans les documents remis au Premier ministre par le Secrétaire général adjoint de l’UNTM, Maouloud Ben Kattra, et la porte-parole des Femmes du Mali, Mme Ouleymatou Sow, les manifestants ont réaffirmé leur soutien aux forces armées et de sécurité ainsi qu’au gouvernement du Mali. Ils ont également réaffirmé leur attachement aux principes d’intégrité et d’indivisibilité du territoire. Les manifestants ont exprimé leur soutien aux familles des victimes de la prise d’otages du samedi 17 mai et exigé la traduction des auteurs des assassinats devant les juridictions compétentes. Ils ont aussi demandé la sécurisation de la ville de Kidal et la pacification des régions du Nord. Les marcheurs ont enfin exigé le respect des résolutions de l’ONU et demandé que l’opinion nationale et internationale oeuvre pour l’établissement définitif de la souveraineté du Mali à Kidal.

Be COULIBALY

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Cette demonstration devrait contraire se tenir contre le President, le Premier ministre et gouvernement; tous amateurs et incompetants .Ils ont deprave l’armee malienne de ses moyens via la corruption et ne possedent ni tetes, ni coeurs.En bref le gouvernement doit demissione et Boubeye Maiga doit etre interpele pour haute trahison.

  2. Cet affaire est très compliquée et nous devons être très très vigilant
    car
    un: on a plus d’armée capable de nous defendre
    deux: ceux dont nous esperons avoir nous aidé font le contraitre
    trois : nous avons une unité de l’armée neutre( armée de l’air)
    quatre: les differents accords ont été des pièges pour le Mali

  3. L’UNTM se trompe de mission et ne comprend même pas l’enjeu de la situation. l’UNTM doit prendre le temps de bien analyser les choses au risque de faire humilié.

Comments are closed.