Société Gallice Security : Ces français qui protègent les chefs d’Etat africains

7

Les péripéties sécuritaires ont fait du continent africain une destination pour les sociétés étrangères de sécurité. Gallice Security, une société privée française (basée en Irlande), se tient sur la première marche avec des contrats signés dans trois pays : Mali, Centrafricaine et Gabon. Actuellement, des discussions seraient en cours pour renouveler le contrat avec notre pays. L’info a été dévoilée par Frédéric Gallois, un des dirigeants de la société Gallice Security, dans une interview accordée à Rfi.

Créée en 2007, Gallice est une société dédiée à la protection des personnes en France et à l’International. Elle réunit un réseau d’éléments issus des unités européennes des services de police, de gendarmerie ou des armées.

Sur la carte des risques de cette société, apparaît en rouge clair le Mali ainsi que la République centrafricaine et le Gabon. Et dans chacun de ces pays, la société a de juteux contrats, exécutés sous la domination mensongère de « conseil en sécurité». En effet, depuis la loi de 2003 contre le mercenariat en France, aucune entreprise française n’a le droit de former une armée étrangère. Ce qui fait d’ailleurs que la société Gallice internationale est basée en Irlande.

Gallice a encadré les gardes présidentiels de ces trois pays. « Nous avons réalisé des missions d’encadrement qui ne sont pas toujours en continu dans ces pays. Mais effectivement, nous avons fait des missions de formation pour ces unités-là », a révélé Frédéric Gallois dans l’interview accordée à Rfi.

Pourquoi la présidence malienne a-t-elle sollicité Gallice? Peut-être parce qu’elle n’avait pas entièrement confiance dans les troupes du capitaine Amadou Sanogo à l’époque ? La réponse est toute simple : « Justement, je crois que nous avons réussi à les convaincre qu’une entreprise comme la nôtre était capable de monter son service de sécurité à des standards internationaux, c’est-à-dire de « dépolitiser » des gardes présidentiels qui ont, en fait, pour mission, en réalité, la sécurité du président », selon Frédéric.

Faut-il le rappeler, quand Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) s’est installé à Koulouba, en septembre 2013, le premier de ses soucis était de s’entourer d’une garde compétente. Ainsi, la société Gallice serait introduite au Mali par  l’intermédiaire de l’homme d’affaires corse, Michel Tomi. L’affaire est rapidement conclue : Gallice formera au plus vite la garde présidentielle, composée de quelques dizaines d’hommes, aux règles de base de la sécurité rapprochée.

Mais l’affaire a provoqué un tollé au Mali en 2014, lorsque Tomi a été mis en examen en France pour, entre autres, « corruption d’agent public étranger », entraînant dans sa chute Gallois, lui aussi mis en examen. Mais ce dernier, dans l’interview accordée à RFI, a clamé une fois de plus sa bonne foi : « Tout d’abord, nous sommes assez confiants… La justice a remarqué que nous n’avions aucun caractère de corruption dans ce contrat… souligné que le contrat a été totalement réalisé dans de très bonnes conditions par notre entreprise ».

Aussi, Frédéric Gallois a laissé entendre que la société Gallice est en discussions avec la présidence du Mali pour renouveler le contrat. «Pour l’instant, notre contrat s’est terminé. Mais nous souhaitons et nous sommes en discussions pour redémarrer », a-t-il répondu au journaliste Christophe Boisbouvier qui cherchait à savoir si Gallice est toujours présent à Bamako.

IBD

 

 

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Hé humm!!!!!!!!!!!!!!!
    On ne doute pas des compétences que peut avoir Mr Bah et de ce qu’il peut apporter dans le renforcement de la coopération entre la Mauritanie et notre pays.
    Cependant on aurait encore mieux accepté qu’il soit nommé ailleurs, loin du Mali, mais pas en Mauritanie!!!
    Ainsi, le chérif et son royaume pourront mieux organiser leur contrebande, l’importation illicite des marchandises avec la bénédiction des douaniers, policiers et gendarmes à la frontière mauritanienne qui sont à leur solde.
    C’est une honte et une grosse perte pour le Mali car tout le monde sait comment ces agents sont affectés dans cette zone.
    C’est une facture très très salée pour l’économie de notre pays, notamment au niveau des recettes douanières, mais aussi de la mauvaise gestion des fonds que le mali mettra à la disposition de ce diplomate pour son traitement.
    Savez-vous combien de camions rentrent via cette frontière avec la bénédiction du chérif et son entourage?
    C’est vrai qu’il y a beaucoup d’autres secteurs, mais celui-là est trop flagrant et le pire est que nos responsables politique n’en disent rien. La nomination ambassadeurs et autre devrait être approuvé par l’assemblé nationale.

  2. VOILÁ LA MANIFESTATION FLAGRANTE DE LA LACHETÉ SANS LIMITE DES DIRIGEANTS MALIENS. 😡 😡 😡

    ILS FONT PLUS CONFIANCE Á UNE POIGNÉE DE VIGILES Á LA PEAU BLANCHE PLUTOT QU’ Á TOUTES LES FORCES ARMÉES DU MALI. 😡 😡 😡

    C’ EST CA LEUR CONCEPTION DE LA SOUVERINITÉ NATIONALE…. 😡 😡 😡

    QUELLE BANDE DE LARBINS CONGÉNITAUX, GÉNÉTIQUEMENT….PERE LARBIN, MERE LARBIN….PROGÉNITURE LARBIN. 😡 😡 😡

  3. Comrades any leader who is not able to trust his home grown security force should not lead. To hire foreigners is to put enemy within thus allowing foreigners to view all your abilities plus inabilities from inside outward. Foreigners then plan as they desire for your condition to be. That is not way of brave leader Mali desperately need. Only stupid leaders make like choice. Where a leader fear his own people he should not lead especially in Africa. Now I comprehend why so many who view America acknowledge it will take decades to remedy Mali. First it it need accountable plus courageous leadership. Very much sincere, Henry Author Price JR. aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan.

  4. Monsieur le journaliste, bravo pour ce rappel. Mais à quand une investigation de ton journal sans citer un autre média? faites un tour à tombouctou et surtout taoudenit et dites nous si nous pouvons y faire convoyer des aides humanitaires. C’est cela aussi votre boulot, houbien? ()clin d’oeil à NFP

  5. @Stbko.Ce n’est pas le général 4* AAS avec 2 semaines à Koulouba qui a “foutu” ton pays en l’air:c’est plutôt ATT (qui a laissé entrer ces mercenaires ex-combattants libyens par centaines après la chute de kadafi) et tous ces politiciens vereux et opportunistes qui se sont succedé au pouvoir depuis mars 91’et qui ont été plus nocifs que les membres de l’Etat-UDPM qu’ils ont remplacés!

  6. ATT a été idiot par patriotisme a se disant que c’est des Maliens qui doivent le défendre.Car ces imbéciles de SANOGO et ses acolytes (maliens) qui ont foutu ce pays en l’air.
    IBK, Ali Bongo … qui aiment leur pays, mais si tu n’as pas confiance au militaires locaux, appel (mercenaires …) les internationaux a te de défendre !
    Comme dit IBK : je ne vais pas mourir dans un avion pourri parce que les maliens ont voter pour moi !!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here