Adduction d’eau potable : Le village de N’Tomondo a un château d’eau

0
2

 

Grâce au financement de l’ONG Association Action Pour l’Afrique, composante Mali (APA Mali) et ses partenaires Allemands, le village de N’Tomondo a désormais son château d’eau. Voir les installations et se rassurer de leur bon fonctionnement, tel était le but de la visite du bailleur de fonds du projet et le technicien des travaux qui étaient, à cette occasion, accompagnés d’une délégation des ressortissants de ce village à Bamako. C’était le samedi 24 décembre 2011 en compagnie des hommes des médias.

N’Tomondo, un village est situé dans la Commune rurale de Fallou dans le cercle de Nara. Il est peuplé de plus de 3000 habitants en majorité Sarakolé. Dans ce village peuplé, l’eau potable était la préoccupation majeure des populations. Car, le seul forage qui existait ne pouvait satisfaire la demande d’eau potable. Cette situation appartient désormais au passé, grâce à un financement de APA-Mali et ses partenaires Allemands qui ont réalisé un château d’eau d’une valeur de 32 millions de FCFA. Un joyau que les populations ont accueilli à bras ouvert le samedi 24 décembre 2011 dans une ambiance festive.

C’est dans une ambiance festive que la délégation des ressortissants du village résidents à Bamako a été accueillie sous des sons de tam-tam, des chants, et d’applaudissements.

De l’entrée du village les cavaliers ont escorté la délégation jusqu’ à la place publique où étaient déjà installés les autorités communales, le chef du village et sa suite. Bref, tout le village était là pour dire merci à Mme Dembélé Aby, président de APA Mali, et tous ceux qui ont contribué à la réalisation de ce joyau à NTomondo. Après les salutations d’usage place fut faite à la cérémonie à proprement parlée.

Dans son mot de bienvenue, le 3ème adjoint au  Maire de la Commune de Fallou, Hamedy Traoré a, au nom des 43 villages de sa commune,  remercié l’ONG association APA Mali et ses partenaires Allemand ainsi que tous ceux qui ont contribué à la réalisation de la présente infrastructure. Pour M. Traoré, cette réalisation donnera un coup d’accélérateur au développement du village car sans eau aucun développement n’est possible. «  L’eau potable à NTomondo,  est un bonheur », s’est-t-il exclamé.

 

Abondant dans le même sens, Bandjougou Doucouré, représentant du chef de village a aussi remercié ses partenaires en particulier la présidente de l’APA Mali, Mme Dembélé Aby pour ses efforts. Il a ensuite formulé d’autres revendications à l’endroit de l’APA Mali. Il s’agit entre autres de l’équipement de la maternité et de l’école du village. 

Pour sa part, la président de l’APA Mali a retracé l’historique du projet d’adduction sommaire d’eau à NTomondo, la construction des neufs (9) salles de classe à Guiré jusqu’à la visite des installations. Sans promettre, la présidente de l’APA Mali dit avoir pris bonne note des revendications du village. « A APA Mali, on ne promet pas mais on cherche », a martelé Mme Dembélé Aby. Et d’ajouter qu’elle a déjà envoyé 3 lits de consultations.

Makan Keïta, le technicien du projet a demandé de veiller à l’entretien du matériel. Et pour mieux gérer, il faudra mettre en place un comité de gestion. Les femmes quant à elles, n’ont pas caché leur joie pour  l’acquisition de ce joyau, puisqu’elle met  fin à leur corvée.

Un autre temps fort de cette cérémonie a été la remise au village  de 12 000 cahiers par l’UNICEF, des matériels médicaux et d’équipements sportifs par l’ONG  APA Mali.

 

La cérémonie a pris fin par la visite des installations d’adduction sommaire d’eau par la délégation. Il faut noter que pour réaliser ce projet, les travaux ont consisté à la réalisation des études d’installation géophysique et d’un forage productif. A cela s’ajoute, la fourniture et l’installation des équipements complémentaires avec interconnexion du forage positif et du forage existant. Les travaux ont été exécutés par l’entreprise  BIDR SARL le tout pour un montant total de 32 892 750 CFA dont  20 832 975 FCFA  financé par APA Mali. Le village a contribué à hauteur de 12 059 775 FCFA soit plus de 2, 3 millions FCFA espèce et plus de 9,7 millions de FCFA en nature (modulations solaires et accessoires et une pompe solaires). 

Le présent joyau qui vient d’être réalisé a un débit de 13 000 litres par heures avec 4 fontaines fonctionnels.

 

Alou Daou, envoyé spécial

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.