Après le succès de l’opération aux USA : La petite Kandia Traoré née sans anus et évacuée aux USA, est de retour saine et sauve

15 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Partie aux Etats-Unis depuis  le 15 février 2012 pour se faire soigner grâce à des bonnes volontés, Kandia Traoré est née à Kangaba dans le Mandé, sans anus. Après dix mois de séjour au Michigan, elle a eu droit à trois interventions. Elle est de retour au bercail depuis le mercredi 12 décembre 2012.

La petite Kandia Traoré, après son opération

Faut-il rappeler que l’histoire de ce bébé de 8 mois né dans le  Mandé sans anus avait été abondamment relayée dans les colonnes du quotidien L’Indépendant. En son temps, l’enfant avait subi une première opération trois jours après sa naissance au centre universitaire hospitalier Gabriel Touré.

Cette opération avait consisté à fabriquer au niveau du colon une poche servant à évacuer les selles avant une autre intervention  censée façonner un anus.  Après un SOS lancé par votre quotidien, des bonnes volontés se sont manifestées. Kalifa Souaré, un Malien résidant au Michigan, s’est engagé à apporter son aide à l’enfant. Pour ce faire, il a approché le professeur Daniel Teltaumbaum, spécialiste de la chirurgie infantile. Ce dernier a sollicité l’assemblée générale de l’hôpital qui a accepté de prendre en charge les frais d’intervention qui s’élevaient à la somme de 14 millions de Fcfa.

Votre quotidien s’est employé à trouver pour l’enfant et sa maman des passeports, des visas, des habits adaptés au froid et les billets d’avion. La journaliste chargée de la question a été déléguée pour les accompagner au Michigan. Ainsi, trois interventions ont été effectuées avec succès.

La petite Kandia avant son opération

Depuis mercredi 12 décembre, la petite Kandia est de retour à Bamako. Nous l’avons su  grâce au plan de vol envoyé par M. Souaré celui-là même qui est à l’origine de ce voyage pour les USA.

Nous aurions voulu les recevoir, elle et sa mère dans notre rédaction, comme cela avait été convenu avant le départ pour les Etats- Unis, pour vous faire le récit de ce périple américain. Hélas,  Kadiatou Traoré, la maman de la petite Kandia a tout simplement décidé de bouder l’Indépendant qui est pourtant à la base de son évacuation. Pourquoi ? Elle seule le sait. Aussi, pendant sa présence aux Etats- Unis, elle n’a à aucun moment daigné appeler L’Indépendant pour nous donner de ses nouvelles. Cela fait partie des risques du métier. Malgré tout, nous avons décidé de remercier toutes les personnes qui de près ou de loin, ont participé à cette œuvre de charité. Il s’agit en l’occurrence de la communauté américaine vivant au Mali à travers l’ambassade, le personnel d’Orange- Mali, le groupe Montecristo, les lecteurs du quotidien L’Indépendant et ceux de Maliweb. Sans oublier le maire du District de Bamako Adama Sangaré, les radios FR3, Niéta et Dakan, la communauté malienne des Etats- Unis d’Amérique.

Nous tenons à vous informer que votre aide a été d’un grand apport pour  le rétablissement de l’enfant qui commence déjà une nouvelle phase de sa vie. Cependant,  nous tenons à vous réaffirmer que le comportement de la jeune maman n’affecte en  rien notre travail  encore moins notre rubrique, notre but a été atteint.

    Fatoumata Mah Thiam KONE

 
SOURCE:  du   26 déc 2012.    

15 Réactions à Après le succès de l’opération aux USA : La petite Kandia Traoré née sans anus et évacuée aux USA, est de retour saine et sauve

  1. How To Take Away A Wart And Search Attractive Once More

  2. Salut, Cher(e) lecteurs(es)
    Je tiens a vous informez, et en même temps de répondre a la question de notre chère journaliste. Quand elle disait que la maman de la petite Kandia a refuse leur invitation. Notre journaliste sait que seule elle, et l’ensemble de toute la communauté malienne vivant aux USA connaissent la répondre. La journaliste, pendant sont séjour a Michigan avec la petite kandia, la communauté malienne et même d’autre nationalité ont reçut a débloqué une somme de $3.000 Dollars pour venir en aide enfin de paye les médicaments et d’autres nécessaires comme prévu. Mais grâce aux comportements, sale, inhumain, honteux, indigne de notre soit disant journaliste, qui a échanger son corps contre cette somme de(3.0000 dollars) avec son amant Mr. Souare. Elle a préférée de trahir le pauvre dame et son bébé avant de monter avec lui pour une partie de jambe en l’air pendant deux semaines après leur arriver a Michigan (USA). Donc je dirais a la Journaliste que L’arme de la presse, c’est la liberté. Elle en use et en abuse dès que des armes sont pointées contre certains intérêts privés. Alors L’histoire de la petite Kandia c’est passe comme un processus social qui s’est déroulé dans un espace bien déterminer. On a toute les preuves comme; transaction bancaire, shopping, hôtel etc…. Donc je dirais tout simplement a la Journaliste de la boucler et à ne pas confondre la liberté de Presse avec la presse de Liberté. Qu’elle se retourne a l’école pour avoir la notion de bien formulé ces mots et ces phrases.
    Une journaliste qualifié en « prostitution » et non professionnelle a la
    Notre réseau est prêt a affiché le copy de la transaction bancaire sur le net si vous voulez bien. Alors ferme la avant que tu perd ton job!

    matière du journalisme.

    A bon entendeur salut.

  3. Salut, Cher(e) lecteurs(es)
    Je tiens a vous informez, et en même temps de répondre a la question de notre chère journaliste. Quand elle disait que la maman de la petite Kandia a refuse leur invitation. Notre journaliste sait que seule elle, et l’ensemble de toute la communauté malienne vivant aux USA connaissent la répondre. La journaliste, pendant sont séjour a Michigan avec la petite kandia, la communauté malienne et même d’autre nationalité ont reçut a débloqué une somme de $3.000 Dollars pour venir en aide enfin de paye les médicaments et d’autres nécessaires comme prévu. Mais grâce aux comportements, sale, inhumain, honteux, indigne de notre soit disant journaliste, qui a échanger son corps contre cette somme de(3.0000 dollars) avec son amant Mr. Souare. Elle a préférée de trahir le pauvre dame et son bébé avant de monter avec lui pour une partie de jambe en l’air pendant deux semaines après leur arriver a Michigan (USA). Donc je dirais a la Journaliste que L’arme de la presse, c’est la liberté. Elle en use et en abuse dès que des armes sont pointées contre certains intérêts privés. Alors L’histoire de la petite Kandia c’est passe comme un processus social qui s’est déroulé dans un espace bien déterminer. On a les preuves avec le transaction bancaire, shopping, hôtel etc…. Donc je dirais tout simplement a la Journaliste de la boucler et à ne pas confondre la liberté de Presse avec la presse de Liberté. Qu’elle se retourne a l’école pour avoir la notion de bien formulé ces mots et ces phrases.
    A bon entendeur salut.

  4. diamond1

    Puisse DIEU guider toutes les bonnes volontés vers une recompense éternelle ici-bas et au Jahnatul Firdaouss. Amin

  5. justicequity

    Mme Koné bravo car vous ne vous êtes pas comportés comme beaucoup de maliens car votre remerciement fera que même si vous faites appels aux bonnes volontés , les gens vont s’y précipiter car tous ceux qui ont apporté leur contribution savent maintenant que ça servit à quelque chose , mais le comportement de cette dame si ce que vous dites est vrai est est une honte c’est à cause de gens comme elle que les gens sont de plus en plus insensibles aux problèmes des autres parce que la meilleure récompense pour tout humain c’est la reconnaissance , il y a des milliers de maliens qui n’ont pas eu la chance de se faire aider un journal , pour une des rares fois je suis fier de l’œuvre de maliens .
    Malheureusement le cas de cette petite fille reste anecdotique et doit poser la question de la situation de nos centres de santés qui à mon avis se dégrade de jour en jour , il n’y a pas longtemps j’ai lu un article sur une autre petite fille massitan qui avait une tumeur à l’œil et même avec toutes les bonnes volontés du monde on a des milliers de cas comme ça au Mali et que la seule solution c’est qu’on puisse soigner tous ces gens ici au Mali . Pour moi c’est à l’état de s’en occuper et non des particuliers , nos services achètent tous les jours des 4×4 à 30 ou 40 millions de fcfa pour le confort des cadres , j’estime que l’état pouvait payer les 14 millions de l’intervention et en temps envoyer certains toubib faire cette formation car de toute évidence aucun médecin malien n’avait les compétences .

  6. sall cire bocar de Mauritanie

    Vous avez été à la hauteur de votre mission:informer et créer des créneaux mais s’attarder sur le comportement de la maman cela ne vaut pas la peine.l’essentiel était que l’enfant trouve une vie normale à travers votre action d’alerte et de communication.
    L’Homme propose et DIEU dispose.
    je vous félicite de votre maturité professionnelle
    Bonne réception
    et félicitation à tous
    Bonne et Heureuse Année 2013
    Sall ciré bocar

  7. Hassanetata2

    j’ai les larmes aux yeux en voyant cette petite fille guérie! Merci à ceux qui l’ont pris en charge. Que Dieu vous recompense.

  8. Ya pas d miracle à cela.

  9. blanche neige

    comme d’habitude c’est un malien aux USA ,puis l’hopital americain qui a pris cette enfant en charge . Ne serait ce pas plutot à l’etat malien de le faire ??? il trouve toujours de l’argent pour les conneries ou pour que les dirigeants se remplissent les poches ,le peuple peut crever :evil: :evil:

  10. bangobare

    Hey la jeune maman aussi? :evil: :evil: :evil:

  11. lycaon

    Que DIEU vous recompense toutes et tous; cela ne doit pas vous decourager surtout vous la presse parlée et écrite.

  12. HDL

    GLOIRE A DIEU