De nouveaux Ă©quipements pour la Cour Constitutionnelle

1

Vendredi, 29 juillet a eu lieu au siège de la Cour Constitutionnelle du Mali la remise officielle d’un lot de matériel informatique aux agents de l’institution. Jouant un rôle prépondérant dans tout processus électoral, la Cour Constitutionnelle est un partenaire privilégié de la Division Électorale de la MINUSMA, dont le rôle est notamment de soutenir les différents acteurs dans la préparation des élections au Mali.

Une imprimante multifonctions intégrant un copieur, une imprimante scanner couleur et interconnectable en réseau à plusieurs ordinateurs ; un vidéoprojecteur ; un écran de présentation et de nombreux consommables informatiques constituent ce lot de matériel d’une valeur de neuf millions de Francs CFA.

Remis le 29 juillet dernier à la Cour Constitutionnelle par Madame Mbaranga Gasarabwe, Adjointe du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies et Représentante Résidente du PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement), ces outils doivent contribuer à rendre plus performante la Cour Constitutionnelle, dont le rôle est éminemment important dans le renforcement de la démocratie. « Nous savons tous que la Cour Constitutionnelle contribue fortement à la consolidation de l’Etat de droit. Comme vous le disiez lors du colloque international sur le rôle des juridictions constitutionnelles tenu à Bamako au mois d’avril dernier, elle est juge de la constitutionnalité des lois, garante des droits fondamentaux de la personne humaine, et elle régule le fonctionnement des institutions et de l’activité des pouvoirs publics. C’est pourquoi il est fondamental pour elle de disposer de tous les moyens humains, techniques et matériels pour la réalisation de ses objectifs, » a déclaré la Madame Gasarabwe dans son allocution.

Selon Manassa Danioko, la Présidente de la Cour Constitutionnelle, la MINUSMA a tenu toutes ses promesses : « À l’issue de la visite de courtoisie qu’il a bien voulu nous rendre le 16 février dernier, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies et Chef de la MINUSMA, Monsieur Annadif, a aussi exprimé tout son engagement à soutenir la Cour, l’un des maillons essentiels du processus de paix et de stabilité, et s’est engagé à l’accompagner dans la réalisation de ses missions. La MINUSMA a tenu ses promesses, à travers plusieurs actions au profit de la Cour Constitutionnelle du Mali. »

En effet, ce n’est pas le premier appui de la Mission onusienne à l’endroit de cette haute institution. L’historique de collaboration entre la Cour et la Division Electorale de la MINUSMA illustre bien la qualité des relations. L’un des faits marquants demeure le soutien apporté à l’institution à l’occasion de l’élection présidentielle de 2013, à travers le projet d’Appui au Processus Electoral au Mali (PAPEM), en mettant à sa disposition un ensemble d’équipements informatiques pour permettre un meilleur traitement des résultats. Dans cette même optique, en octobre 2015, la MINUSMA a procédé à la formation en informatique de base de trente-neuf (39) conseillers et cadres de la Cour Constitutionnelle. Il s’agit donc un partenariat fructueux auquel la MINUSMA n’envisage pas de mettre fin, en témoigne les propos de Madame Gasarabwe, notamment dans le domaine des formations : « Nous réitérons à ce stade la disponibilité de la MINUSMA à poursuivre ses enseignements pour plus d’efficacité ».

La Minusma

PARTAGER

1 commentaire

  1. La cour constitutionnelle du Mali est incapable de se procurer du matĂ©riel de bureautique jusqu’Ă  nĂ©cessiter l’intervention encore Ă  ce niveau de la MINUSMA? Tchièèèè……… A Kèra Bara yĂ©.

Comments are closed.