Koulouba: Keita Aminata MaĂŻga offre 40 moulins aux femmes de camp

0
Koulouba: Keita Aminata MaĂŻga offre 40 moulins aux femmes de camp
Mme Keita Aminata lors de la cérémonie

La cérémonie de remise s’est déroulée, ce jeudi, dans la cour du Parc automobile de la Présidence. En présence de la directrice du Service Social des Armées.

Maliweb.net -«Celui qui cache le bienfait est un voleur». C’est en ces termes que le porte-parole des bénéficiaires, le Lieutenant Moriba Doumbia, a salué le geste de la Première dame. Pour lui, la réception de moulins, en cette veille de ramadan, a une double utilité. Les femmes de camp n’auront pas «à dépenser pour les travaux de moulins et Dieu sait combien il y en a dans le mois de ramadan». Aussi, indique-t-il, l’acte contribue à l’autonomisation des femmes de camp par les activités qu’elles exerceront avec le matériel acquis.

Pour la directrice du Service Social des armées,  le Colonel Mariétou Samaké, le don prouve l’attachement des plus hautes autorités au bien-être des familles de militaires et paramilitaires. «Le matériel, assure la directrice à la Première dame, sera utilisé à bon escient». Dans son discours, le Col Samaké a aussi fait écho de la joie des militaires depuis l’adoption de la Loi de programmation militaire. «Cette loi apporte un grand soulagement aux militaires et aux femmes de militaires décédés en service commandé», a-t-elle salué.

Bien faire et laisser dire. Cet adage résume bien l’action de la Première dame qui n’a souhaité fait aucun commentaire à la presse. Mais les récipiendaires, elles, apprécient le don à sa juste valeur. Communément appelée Jolie, Oumou Keita est la présidente de l’Association des femmes de l’armée de l’air. Selon elle, le matériel reçu permettra aux associations des femmes de camp d’entreprendre des activités génératrices de revenus. «Quand le soldat sait que sa famille est à l’abri du besoin, il fait mieux son devoir», conclut-elle.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here