L’OFKB sur le terrain de l’humanitaire: Une journée santé au SOS village d’enfants de Sanankoroba

0

L’Organisation foroba keneya bulon (OFKB) a organisé le samedi 8 décembre 2012 une journée santé au SOS village d’enfants de Sanankoroba. Une journée marquée par des consultations, analyses et administration de médicaments aux enfants. L’action a été très salutaire pas pour les enfants seulement.

 

Une importante équipe médicale de l’Organisation foroba keneya bulon (OFKB) s’est rendue le samedi 8 décembre 2012 au SOS village d’enfants de Sanankoroba à quelque 30 km de Bamako. L’équipe était constituée de 3 infirmiers et 10 médecins généralistes et était conduite par le président de l’OFKB, Boubacar Samaké.

Il s’agissait pour cette organisation à travers cette journée santé, de venir médicalement en aide aux enfants de ce  SOS village d’enfants. Cette action est la première activité de l’OFKB, laquelle a été mise sur les fonts baptismaux le 16 septembre 2012. L’opération consistait à consulter les enfants par rapport aux infections respiratoires (haute et basse), le paludisme, la diarrhée.

Les enfants patients étaient conduits par des mères et tantes SOS. Après consultation, une ordonnance est prescrite et les médicaments sont offerts, le tout gratuitement. Pour les cas de paludisme, une analyse de test est faite avec le paratchèque au laboratoire. En tout, plus de 180 enfants ont été consultés. Après les enfants, certaines mères et tantes du village se sont fait aussi consulter. Six cas compliqués ont été référés.

Les médicaments disponibles étaient constitués de : sérum glucosé 5 %, ringer latate, quinimax injectable, vitamine B en comprimés et injectables, antipaludiques en comprimés, déparasitants en comprimés et sirop, antihistaminiques en sirop et comprimés, antiseptiques oculaires, anti-inflammatoires, amoxicillines, les associations d’amoxicillines et acide clavulanique, stimulants d’appétits, antifongiques sirop et comprimés, anti-émétiques injectables et sirop, antipyrétiques et antalgiques comprimés et injectables (paracetamols et dérivés), fer sirop, antitusifs et mycolytiques  sirop, corticoides injectables et les SRO.

Cette première activité de l’OFKB a été réalisée grâce à des partenaires comme : clinique médicale “notre santé” de Banankabougou ; l’agence Sanama Sarl ; les laboratoires Novartis, Sanofi adventis, Pierre Fabre, Odypharm, Bial, GSK, Almérall ; les pharmacies Saint Joseph, Belco Maïga, Almamy Sylla Samatéra.

Pour le président de l’OFKB, Boubacar Samaké, “l’OFKB est une organisation humanitaire dont la majorité des membres sont des pédiatres. C’est ce qui explique notre penchant pour les enfants, mais notre champ d’intervention ne se limite pas seulement aux enfants. On est très heureux d’avoir apporté notre modeste contribution à ce village qui a tant besoin de la charité humaine”.

Pour le responsable des ressources humaines de SOS villages d’enfants Mali, Sékou Salah Niangado, qui accompagnait la délégation de l’OFKB, “cette action humanitaire dirigée vers un de nos villages est la bienvenue, surtout en cette période de début de saison froide avec ses corollaires de maladies respiratoires. Nous ne pouvons que féliciter et remercier l’OFKB pour cette opération, qui entre naturellement dans les missions de la médecine. Je profite de la même occasion pour rappeler qu’Hermann Gmeiner, le père fondateur de SOS Villages d’enfants, était lui-même médecin. Partant de là, cette opération de santé épouse la vision et les missions de SOS Villages d’enfants, qui entend offrir la chaleur d’un foyer à chaque enfant. Et on ne peut y avoir de foyer  chaleureux sans la santé des enfants ainsi que celle de toute la famille”.

L’OFKB est une organisation humanitaire, non-gouvernementale, apolitique, non-confessionnelle et à but non lucratif. Elle s’interdit toute discrimination ethnique et est ouverte  à toute personne de bonne volonté.

Sa mission est de favoriser l’accès de santé pour tous, comme son nom l’indique en contribuant à travers le monde entier particulièrement au Mali, à améliorer l’état de santé des populations par des actions de développement et de lutte contre les maladies les plus négligées telles que le paludisme, la malnutrition infantile, les infections respiratoires, les maladies diarrhéiques, les infections et maladies sexuellement transmissible (IST /MST), élaborer également des projets et des activités de lutte contre les maladies évitables soit par la vaccination ou par des mesures prophylactiques (information, éducation et communication) afin de réduire la morbidité, la mortalité infantile, maternelle et néo-natale.

L’OFKB a pour objet de promouvoir des actions de santé au plan social, culturel et environnemental des populations, en établissant des programmes basés sur la recherche et les preuves scientifiques dans les domaines de la santé de l’éducation et de la nutrition. Elle met en œuvre des projets de prévention et de traitement des maladies tropicales tout en collaborant avec les ministères de la santé, de l’éducation, certain ONG, d’autres institutions nationales et internationales.

A. D.

 

PARTAGER