Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion : Kafo Jiginew offre cinq tonnes de riz pour les populations déplacées du nord

1

Pour la 18e édition du  mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, qui porte sur  le thème ” solidarité et paix pour un Mali uni et invisible  ” la première institution de micro finance au Mali, Kafo Jiginew qui a pour slogan ” l’institution de micro finance qui vous comprend ” a joué sa partition en faveur  des  populations déplacées du septentrion en faisant don de cinq  tonnes de riz à la Croix- Rouge malienne hier dans ses locaux à Djélibougou. C’est le Directeur général adjoint de Kafo Jiginew, David Dao qui a remis le don à la représentante du Développement social, qui à son tour les a remis  au président de la Croix Rouge. C’était en présidence de la Directrice commerciale et relations clientèles de Kafo Jiginew, Mme Sidibé Mariatou Coulibaly.

Pour la quatrième année consécutive, Kafo Jiginew  joue sa partition lors du  traditionnel mois de solidarité et de lutte contre l’exclusion dans le but d’améliorer les conditions de vie des populations défavorisées dans toutes ses zones d’implantation dans le pays. Cette année étant une année particulière à cause de la situation de crise qui secoue la partie septentrionale du pays, Kafo Jiginew a décidé de consacrer sa donation du mois de la solidarité à cette tranche de la population qui vit dans la précarité. Coupées de leurs activités qui leur procuraient un revenu, ces populations vivent dans le désespoir total.

Nous pensons que cela ne pourrait  être autrement vu notre engagement à contribuer à relever le défi de la pauvreté dans notre pays à travers l’instauration d’une finance responsable surtout en ces temps marqués par la crise ” a martelé le directeur général adjoint David Dao. Ainsi, poursuit- il, Kafo Jiginew aujourd’hui est fière de pouvoir apporter sa modeste contribution aux populations du nord afin de soulager leur douleur. Il a de ce fait rappelé que la micro finance est une activité qui contribue fortement au développement économique et social ainsi qu’à l’amélioration des conditions des populations à revenus modestes. Ainsi, l’objectif de Kafo Jiginew est d’atteindre un niveau de performance sociale élevé au dessus de la performance financière. Toute chose qui l’a amenée à ouvrir les portes de 169 représentations à travers le Mali pour répondre aux préoccupations de la population en matière de financement.

M. Dao, n’a pas manqué d’encourager nos compatriotes du nord qui vivent dans la douleur à garder l’espoir et la sérénité.

«La situation est grave certes, mais elle n’est pas insurmontable pour notre grande nation, la vie étant un combat, ensemble nous arriverons à vaincre “ dira t-il.

Le président de la Croix- Rouge malienne, Dr Abdourahame Cissé, s’est réjoui de ce don  qui au-delà du geste qui est assez significatif est venu à point nommé. Cela montre la responsabilité de cette entreprise citoyenne à caractère social. ” Vous contribuez aujourd’hui à sécher les larmes des milliers de familles déplacées en cette veille de fête de l’Aïr El Kebir, car elles sont sûres de pouvoir manger au moins pendant quelques jours. Un déplacement qu’ils n’ont pas choisi mais que l’histoire  leur impose” a t-il mentionné. Vous comprenez donc que les mots pour vous remercier ne sont pas suffisants.

Ensuite ce fut  la remise symbolique des 5 tonnes de riz à la représentante de la direction nationale du développement social, Mme Fanta Marie Traoré par le DGA de Kafo Jiginew, David Dao accompagné de Mme Sidibé Mariatou Coulibaly, directrice commerciale et des relations clientèle de Kafo Jiginew. Mme Fanta Marie Traoré a ensuite remis le don au président de la Croix rouge chargé de l’amener à bon port.                   

Fatoumata Mah Thiam KONE

 

Aide aux personnes déplacées du Nord à Bamako :

AIMF-Grand Lyon joue sa partition

En marge de l’ouverture de la session du conseil du district, le lundi dernier,  au cours d’une modeste cérémonie dans le musée de la mairie, l’AIMF-Grand Lyon a procédé à la remise de don en vivres et en espèce en faveur des personnes déplacées à Bamako. C’était sous la présidence du maire du district, Adama Sangaré en compagnie des maires de Bamako ou leurs représentants.

l’occupation des régions du nord par des bandits armés a poussé les populations vers les centres urbains du sud, plus particulièrement vers Bamako.

Afin d’aider ces populations à surmonter la précarité, le conseil du district multiplie les initiatives à leur endroit. Ainsi, après la remise de don par l’association internationale des maires Francophones destiné aux communes de Gao, Tombouctou, Mopti, Ségou et les six communes du district, les membres de AIMF-Grand Lyon vient d’offrir un don de vivres et en espèce d’une valeur de 13 Millions de Fcfa en faveur des déplacés à Bamako. Ces dons sont composés de 11 tonnes de riz, 1 tonne et 25 sacs de sucre, 40 sacs de lait.

Il est destiné aux déplacés de Kidal, des travailleurs de la société Manganèse, de l’association des Blanchisseurs de la commune III. Sans oublier, le Centre d’appui des filles Jigiya Bon de Daoudabougou, de l’association des femmes veuves de Goundam et de la famille Cissé de Tombouctou. Chacune de ses structures suscitées ont reçu leurs dons des mains des maires ou conseillers présents à la rencontre.

Le représentant du COREN, Abdoulaye Abadia Dicko, a précisé que depuis le 17 janvier, date de l’éclatement de la crise nos compatriotes du sud n’ont ménagé aucun effort pour assister leurs frères et sœurs du nord en détresse. I

l a prié pour le retour définitif de la paix dans le septentrion. Avant de saluer à sa juste valeur ce geste noble de la mairie du district.

Falé COULIBALY 

PARTAGER

Comments are closed.