SOLIDARITÉ PLUS : “Nul n’a le droit d’être heureux seul”

0

Chaque année la Fondation pour l’Enfance participe activement, aux côtés des plus hautes autorités, à l’édition du mois de la solidarité à travers l’opération “Solidarité Plus”. Quarante huit heures seulement après le lancement de la 12ème édition du mois de la s solidarité et de la lutte contre l’exclusion, la présidente de la Fondation pour l’Enfance, Mme Touré Lobbo Traoré, a procédé le lundi 2 octobre dans la cour du siège de sa structure à la distribution de produits alimentaires. C’était en présence du ministre de Développement de la Solidarité et des Personnes Agées.

Cette distribution, qui est la deuxième en moins d’une semaine, prouve à suffisance qu’à la Fondation pour l’Enfance l’appui aux structures de l’Etat et l’assistance aux personnes démunies ne sont pas de vains mots.

C’est donc 40 tonnes de riz, de sucre et de pâtes alimentaires qui ont été distribuées par la généreuse Touré Lobbo Traoré à une soixantaine de mosquées à travers le District de Bamako.

L’opération Solidarité plus qui vient après celle de Gao et de la semaine dernière à Bamako, entend appuyer la communauté musulmane à vaincre le difficultés du moins béni de Ramadan. A la Fondation pour l’Enfance on croit fermement que “nul n’a le droit d’être heureux seul.”

Le ministre du Développement Social, de la Solidarité et des Personnes Agées Djibril Tangara invité par la Fondation pour l’Enfance pour vivre en direct la donation en cette 12ème édition du mois de la solidarité, a salué l’initiative de la Première Dame. Il a mis un accent sur la politique de solidarité et de lutte contre l’exclusion que son département s’attelle à mettre en oeuvre. Il a prôné la solidarité et le partage à tous les niveaux et transmis aux présents le message de paxi du Chef de l’Etat Amadou Toumani Touré. Enfin, il a exhorté les bénéficiaires à faire des prières pour l’instauration d’une paix durable.

Le représentant de l’Iman de la grande mosquée de Bamako a transmis les remerciements de l’imamat et apprécié à sa juste valeur le geste de la Première Dame du Mali. Il a fait des bénédictions à l’endroit de la nation et du couple présidentiel.

En ce mois béni de Ramadan la satisfaction était grande au sein de la communauté musulmane présente à cette cérémonie. Rendez-vous a été donné à d’autres structures dont les noms ne figuraient pas cette fois sur la liste de distribution.

Rappelons que la distribution de céréales et de denrées alimentaires survient après celle de Gao du 22 septembre où la Fondation pour l’Enfance a fait don de près de 60 tonnes de vivres et de matériels divers. Le 27 septembre 2006, la Fondation procédait à la distrubution de 13 tonnes de denrées alimentaires à une soixantaine de mosquées, d’associations et d’organisations religieuses, de groupements de femmes, d’associations de veuves et d’orphelins, d’handicapés physiques et visuels à travers le District de Bamako.

La Fondation pour l’Enfance tient à remercier ses partenaires pour la confiance placée en l’institution d’utilité publique et pour les nombreux appuis inestimables. C’est pourquoi il faut consolider ce partenariat pour le bien-être des démunis.

Tiémoko TRAORÉ

Commentaires via Facebook :

PARTAGER