SOS pour Alima Traoré : Elle réclame votre appui pour ne pas rester handicapée

4

Alima Traore xAujourd’hui face à l’argent, les hommes n’ont plus peur de faire du mal. Le cas présent remonte à l’année 1998, quand Alima Traoré, à l’époque âgée de 9 ans montée derrière son cousin sur une moto, a fait un accident avec un taxi à Kati. A l’hôpital de Kati, le diagnostic a  montré qu’Alima a le dos déplacé. Il a été décelé une fracture au niveau du bassin. Le chauffeur du taxi a pris en charge les frais des premiers soins avant que la tante de la victime ne le libère.

Cette tante est partie du fait que le véhicule étant assuré, elle prendra les frais à sa charge avant le jugement. C’est ainsi que la gamine est restée alitée deux mois durant à l’hôpital. Durant son séjour à l’hôpital, des gendarmes sont passés l’auditionner, elle leur a affirmé qu’elle tient à être dédommager. Depuis cette audition, elle n’a été approchée ni impliquée dans quoi que ce soit, elle a été mise de côté. Chaque fois  qu’elle évoquait l’affaire, sa tante ne lui donnait  aucune réponse satisfaisante. Des fois, pour éviter d’être dérangée,  elle laissait croire qu’elle est en voyage.  Alors, un de ses fils déclara à Alima que sa maman a bénéficié de la somme de 8 millions de Fcfa.  Sur cette somme, elle a donné deux millions à l’avocat,  laissant la victime les mains vides. Selon Alima, toutes ces choses lui arrivent parce que sa mère est surmenée et elle n’a personne pour tirer cette affaire au clair.

Actuellement, la jeune fille qui commence à grandir  souffre d’une douleur atroce au niveau de sa hanche. Ce qui l’empêche de vaguer à ses occupations d’aide soignante. Malgré la douleur, elle continue de travailler par peur de perdre son boulot qui est sa seule source de revenu.  Quand les douleurs s’accentuent, Alima marche à peine, son pied donne l’impression de sortir de sa hanche. Elle a fini par devenir  handicapée en plus de la cicatrice que son visage a gardée. Rien qu’en la regardant marcher, ça fait couler des larmes. Alima fait pitié.

Agée de 27 ans aujourd’hui, elle sollicite l’aide de toutes les bonnes volontés pour l’aider à se procurer d’une prothèse qui coûte 800.000 Fcfa, les frais d’opération sont de 100.000 Fcfa sans compter le kit et l’hospitalisation.

Pour ce faire, elle a besoin d’aide, d’assistance. Pour tout contact, elle est au 78 11 45 01. Aidez-la, elle en a besoin et Dieu vous en sera reconnaissant.

          Fatoumata Mah THIAM KONE

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. C’est le –moussalaka– l’impunité, l’hypocrisie qui font éclater toute nos grandes familles. Mettez les autorités compétentes aux trousses de cette tante là. Si c’est vrai qu’elle a reçu huit millions et qu’elle s’en ait servi aux dépens de cette ”orpheline” qui réclame aujourd’hui ses droits, que justice soit faite.

  2. AVEZ VOUS CHERCHE A VOIR CLAIR DANS CETTE HISTOIRE?
    LA DITE TANTE EST ELLE VIVANTE? SI OUI CHERCHEZ A LA VOIR
    ELLE PARLE DE DEDOMAGEENT CELA VEUT DIRE QU IL YA EU UN ARRET DE JUSTICE.RENSEIGNEZ AUPRES DE LA JUSTICE DE LA LOCALITE PUISQU IL YA DES ARCHIVES A MA ONNAISSANCE.
    ENQUETER D’ABORD MONSIEUR LE JOURNALISTE VOUS ETES CAPABLES DE FAIRE ECLATER LA VERITE

  3. MADAME LA JOURNALISTE RELISEZ-VOUS AVANT DE PUBLIER N’IMPORTE QUOI. COMMENT UNE PERSONNE AGEE DE 9ANS EN 1998 PEUT-ELLE AVOIR 27ANS AUJOURD’HUI???

Comments are closed.