SOS pour Sékouba Diarra… Atteint d’une tumeur temporo-frontale avec hypertrophie oculaire

0
0

 

Berger de son état  dans son Sizani natal, Sékouba Diarra est un indigent dont l’histoire fait pleurer surtout avec le mal dont il souffre actuellement. Il n’a aucun parent en dehors de ses deux enfants.

Orphelin depuis son bas âge, il a été  abandonné par son épouse au début de sa maladie, il y a de cela trois ans. Cette pathologie, appelée en terme médical tumeur temporo- frontale avec hypertrophie oculaire, a commencé par des égratignures sur le côté gauche du front. A force de le frotter, Sékouba s’est vu un beau matin avec l’orbite de son œil gauche enflée.

Cette inflammation était accompagnée de douleurs insoutenables qui l’empêchaient de trouver le sommeil. C’est ainsi qu’il a été évacué à l’Institut Ophtalmologique tropicale d’Afrique (IOTA) par les médecins venus en consultation à Sido, sur la route de Bougouni.

Une fois à Bamako, les hommes en blouse ont procédé à une opération chirurgicale pour enlever finalement son globe oculaire. Malgré cette opération, une tumeur assez volumineuse est apparue à la place du globe. Depuis, il ne peut plus marcher sur une longue distance.

Selon les ophtalmologues, l’agent responsable de la maladie se trouve à l’intérieur de son organisme. Toute chose qu’il faut anéantir pour soulager le mal en question. Cette intervention médicale traîne, faute d’argent pour assurer les frais de kits et d’intervention.

Désespéré, Sékouba s’en remet à Dieu et aux bonnes volontés pour l’aider à se faire opérer.

 

Pour tout contact, s’adresser à Diossé Traoré de Radio  Fréquence 3 à Hamdallaye au 76 06 60 66 ou au 63 27 27 06.                                                 

 

  Fatoumata Mah Thiam KONE

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.