Soutien aux victimes de la rébellion : Un million de FCFA et 200 kg de céréale pour chacune des victimes

0
1

Face à la situation dramatique, qui touche depuis bientôt deux mois plusieurs citoyens du nord Mali à cause de la rébellion, les plus hautes autorités, les citoyens lambda, les politiques et les opérateurs économiques ont consenti un gros effort pour les victimes de ce conflit. C’est ainsi, qu’il a été décidé d’octroyer à chacune des victimes de la rébellion, une somme de 1 million de FCFA en plus de 200kg de céréale. La distribution de ces dons, a commencé, le lundi 5 mars dernier, dans les locaux du ministère de la défense et des anciens combattants. C’était au cours d’une cérémonie qui a regroupé : autorités militaires ; familles des victimes et témoins.

 

De par cette action de bienfaisance, les plus hautes autorités du Mali et les maliens dans leur ensemble ont conscience que la situation actuelle du nord de notre pays est une de leurs préoccupations majeures. C’est pourquoi, le Président de la République, Son Excellence Amadou Toumani Touré et son Gouvernement, ainsi que le citoyen malien  ont pris l’engagement de venir en aide aux victimes de la rébellion.

Geste symbolique, mais considérable de par son sens !

Un  million de FCFA et 200kg de riz, c’est  ce soutien symbolique que les plus hautes autorités du Mali ont décidé d’octroyer à chacune des victimes de la rébellion, qui empêche depuis le 17 janvier dernier, les populations du septentrion de notre pays de dormir en toute tranquillité.  Ces dons, sont, le fruit des efforts consentis par les plus hautes autorités, les citoyens lambda et aussi des contributions de différentes corporations notamment : les Institutions de la République, les opérateurs économiques, les hommes politiques, la société civile, le simple citoyen « mûri de bonne foi ».

La cérémonie était présidée par le Col Dramane Tounkara, directeur général du Service social des Armées, en présence des représentants d’une dizaine de familles victimes. A l’entame de la cérémonie, signalons qu’une minute de silence  a été  observée pour saluer la mémoire des soldats et autres citoyens maliens tombés sur le champ de l’honneur, suivi d’une prière, pour le repos éternel de leurs âmes. Ils ou elles se sont sacrifiés pour leur patrie, donc méritent et considération pour leur engagement à défendre la patrie. Des vœux de bonne guérison et de prompt rétablissement ont été adressés aux blessés.

Dans son adresse, le colonel Tounkara  a expliqué l’aspect humanitaire et solidaire de cet évènement, qui se situe dans un élan patriotique national fort considérable à l’endroit de nos vaillants soldats de nos  Forces Armées et de Sécurité, tombés sous les balles des ennemis dans l’exécution correcte de la noble mission de défense du territoire national  et de la protection des personnes et de leurs  biens.  Aux noms du Président de la république, chef suprême des armées ; du Gouvernement  et de toutes les bonnes volontés citoyennes qui se sont signalées à travers le pays, le directeur général du service social des Armées a remercié l’ensemble du peuple malien pour les soutiens indéfectibles : matériel, moral et financier  qu’il n’a cessé d’apporter à nos forces armées et de sécurité.

La cérémonie a pris fin par la remise symbolique des dons à l’endroit des représentants de la dizaine de familles de victimes qui avaient fait le déplacement dans l’enceinte du ministère de la Défense et des Anciens Combattants. Il faut souligner que la cérémonie a été marquée par  des prières  pour  le retour rapide de la paix dans le septentrion du Mali. Egalement des bénédictions ont été adressées aux familles (des soldats tombés sur le champ de l’honneur) pour le repos éternel des disparus. La cérémonie a été bouclée par des larmes des veuves, des mamans et d’autres proches parents, amis et connaissances des victimes, qui avaient effectué le déplacement au ministère de la Défense et des Anciens Combattants.

Par Mahamane Touré « Hamane »

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.