Sommet Africités Dakar 2012 : Quand le royaume du Maroc séduit le monde entier

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

«Nous avons fait de l’approche genre une priorité nationale en exécution des hautes orientations de sa majesté le roi Mohamed VI, parce qu’au Maroc, la femme a la confiance de sa majesté ».
Ancien journaliste au quotidien national du Mali, j’ai souvent  eu ce privilège d’accompagner le président Alpha Oumar Konaré, lors de plusieurs sommets internationaux. Le premier  sommet mondial du microcrédit  tenu à Washington reste pour moi, l’un des meilleurs sommets qu’il ait eu à participer  hors du continent africain. Mais de cette modeste expérience dans le métier, je n’ai jamais été autant séduit par un pays participant, comme ce fut assez récemment le cas ( si) emblématique  du royaume du Maroc, lors de   la sixième édition du  sommet d’Africités  tenu sur les terres fécondantes  de la teranga sénégalaise. Pour des journalistes que nous sommes et toujours animés de ce désir de  partager avec nos lecteurs des impressions (si)fortement gravées dans nos mémoires, comme ce bel exemple marocain , que la bonne et fière  idée s’est alors imposée dans ma tête, de  faire un « papier » sur l’extraordinaire et éblouissante  participation du royaume du Maroc à ce sommet de Dakar Avec la bonne compréhension de nos amis marocains , voilà que le projet prendra vite forme, grace surtout   à l’aide et la gentillesse  de Courti Abdou fonctionnaire au ministère des affaires étrangères et de la coopération , également membre de l’imposante délégation marocaine présente à Dakar , une délégation  ayant surtout comme illustre  tête de file, le ministre de l’intérieur MOHAN LAENSER, représentant du ROI du MAROC. Mais  je dois préciser cependant pour la matière de  cet article, je me suis  effectivement entretenu avec l’excellente pacifiste , le Dr Najat Zarrouk , Gouverneur , Directrice de la formation  des cadres administratifs et techniques au Ministère de l’intérieur ,dans une belle ambiance de gaieté , de  courtoisie, de sincérité  et de partage. C’est d’ailleurs  le même sentiment partagé auparavant par le représentant du roi, dans un beau discours, lors de  la cérémonie d’ouverture. Pour lui ce sommet confirme qu’Africités est un cadre de dialogue  et de concertation avant d’ajouter que « la démocratie ne peut se faire sans démocratie locale », le Maroc a-t-il soutenu est fier de passer le flambeau au Sénégal.
Selon le ministre de l’intérieur, dans la dernière constitution du royaume, le ROI a pris l’engagement d’y inscrire l’autonomie financière dans les collectivités locales .Il a aussi annoncé la mise sur pied d’une Académie des élus et cadres locaux qui seront formés dans son pays. Il a demandé aux élus de renforcer la coopération Sud Sud avant de dire que le royaume du Maroc abritera à Rabat en octobre 2013 le sommet mondial de CGLU monde, outre le faite que le Maroc abrite le siège de CGLU-Afrique depuis 2009. Le Maroc apporte tout l’appui nécessaire pour qu’elle puisse travailler dans les meilleurs conditions possibles. La participation aussi remarquée du Maroc à un tel sommet répond  surtout à un  souci d’engagement qu’il a pris envers le Sénégal avec lequel il entretient des relations multiséculaires basés sur la solidarité , le respect mutuel , la coopération et le partenariat .Le Maroc fait aussi de la coopération Sud Sud vis-à-vis du continent une priorité .Ce  sont là autant d’éléments qui ont fait que le Maroc a sorti la grande artillerie dans tous les domaines , pour soutenir ses frères sénégalais .  Tenez-vous bien :  300 élus locaux étaient présents depuis le démarrage du sommet , les collectivités locales  toutes catégories confondues , les agences de développement , les représentants de l’Etat, la société civile, les universitaires , les institutions constitutionnelles  de la bonne gouvernance, le secteur privé .La raison importante de notre engagement et de notre implication s’explique assez aisément par le fait souligne le Dr Najat Zarrouk ,que la décentralisation représente un choix stratégique , historique et évolutif pour le royaume du Maroc , qui est ainsi présent pour partager son expérience avec les pays africains , la conclusion d’accords de coopération , de partenariat et de jumelage. Par ailleurs, nous avons fait a-t- elle dit « de l’approche genre, une priorité nationale en exécution des hautes orientations de sa majesté le roi Mohamed VI, parce que au Maroc la femme a la confiance de sa majesté ».Et puis nous le disons haut et fort «être aux cotés de nos amis africains n’a pas de prix  pour nous. Chaque fois que l’Afrique nous  fera appel, le Maroc sera là», avant d’assener quelques vérités à savoir que  «  tout développement qui ne commence pas par la base est voué à l’échec .C’est la commune qui constitue ce point de départ  et c’est elle  qui  accompagne l’individu de la naissance à la mort ».

Bacary Camara, envoyé spécial

 
SOURCE:  du   27 déc 2012.