Sondage d’opinion sur l’actualité nationale et internationale

6

Vols de moto Djakarta: au moins 47 motos Djakarta  volées chaque 24h et donc plus de 17 150 motos volées par an.

Accident de circulation: au moins 45 décès par mois dus à ces accidents, soit plus 540 décès sur 12 mois

Fièvre Ébola: 22% de la population pour la fermeture  des frontières avec la Guinée et 77% contre.

Opinion sur Blaise Compaoré:  Si Blaise Compaoré demandait asile au Mali, 82% de la population serait contre.

 

 

Sidiki Guindo
Sidiki Guindo

Dans le cadre de nos recherches sur l’application des méthodes statistiques comme outil d’aide à la décision et dans l’objectif de mesurer l’opinion publique sur différents aspects, l’institut de sondage GISSE (Groupement d’Intérêt Scientifique des Statisticiens Économistes) a effectué un sondage d’opinion auprès de la population bamakoise de 18 ans ou plus. Ce document présente une partie de nos résultats.

La pertinence scientifique de l’étude repose sur deux aspects :

  • Une conception rigoureuse de l’étude : la conception théorique de cette étude est conforme aux standards habituellement retenus pour de tel sondage.
  • Des outils statistiques appropriés pour l’analyse des résultats de l’enquête : différents outils ont été utilisés et nous nous sommes assurés de la pertinence de chaque outil avant son utilisation.

Nous encourageons d’autres statisticiens chercheurs et toutes personnes évoluant dans le domaine de la mesure de l’opinion publique à procéder à des sondages semblables afin d’infirmer ou de confirmer nos résultats.

Les aspects mesurés au cours du sondage : nous avons mesuré plusieurs aspects parmi lesquels:

  1. l’opinion de la population sur la gestion du pays par le Président de la République. Il a été question de mesurer le niveau de satisfaction de la population après une bonne année de gestion du pays par le Président IBK.
  2. la cote de popularité de différentes personnalités. Nous allons désormais suivre les cotes de popularités des personnalités politiques du Mali de manière trimestrielle.
  3. l’opinion de la population sur les cas de corruption au Mali. Quelle est l’évolution des cas de corruption depuis l’arrivée du Président IBK au pouvoir? Quels sont les cas de corruption que l’on rencontre le plus souvent ?
  4. l’opinion de la population sur la fièvre EBOLA. Pour cette section, il a été question de mesurer la connaissance de la maladie, la satisfaction de la population sur la manière dont le gouvernement mène la lutte contre Ebola et l’opinion de la population sur le fait de fermer ou non la frontière avec la Guinée.
  5. l’opinion de la population sur l’ancien Président du Burkina Faso Blaise Compaoré. Nous avons cerné deux questions : durant tout le temps ou il a été médiateur, Blaise avec ses négociations ont-t-ils eu un impact positif, neutre ou négatif sur le Mali? Quelle est l’opinion de la population si Blaise demandait asile pour venir rester au Mali?
  6. Le nombre de personnes victimes de vol de moto et le nombre de personnes victimes d’accident de circulation. Ces deux phénomènes sont assez courants au Mali en général et à Bamako en particulier. Nous avons cherché à cerner la fréquence de ces phénomènes au sein de la population.

Ce sondage qui utilise la méthode des quotas s’est déroulé du 28 au 30 novembre dans le district de Bamako sur 1050 personnes de 18 ans ou plus.

Cette première contribution de l’étude traite des trois dernières questions ci-dessus.

L’opinion sur la fièvre ÉBOLA:

 À la question de savoir: Avez-vous entendu parler de la fièvre Ébola: Plus de 98% de la population répondent par oui, alors que seulement 1% n’a pas entendu parler de cette maladie. On déduit donc que la population a au moins entendu parler de la maladie Ébola. Cependant, une inquiétude est à soulever au niveau des croyances de celle-ci. En effet, jusqu’à 13% de la population pensent que le virus Ébola  n’est qu’une invention de certaines personnes et n’existe donc pas. Les 87% restants croient qu’Ébola est une maladie grave à prendre au sérieux.

Concernant les actions gouvernementales dans la lutte contre la maladie, 70% de la population en sont satisfaits alors que 27% ne le sont pas (le reste, 3%, n’ont pu donner de réponse).

Sur la fermeture de la frontière avec la Guinée, les avis sont partagés : environ 51% de la population pensent qu’on doit laisser les frontières totalement ouvertes mais faire des contrôles efficaces à l’entrée; 26% pensent qu’on doit laisser une seule porte d’entrée et faire des contrôles efficaces à l’entrée alors que 22% pensent qu’on doit totalement fermer nos frontières avec la Guinée. Donc, au moins 77% de la population ne sont pas pour une fermeture totale des frontières. Il faut cependant noter que la fermeture ou l’ouverture des frontières est une très grande responsabilité et mérite d’être soigneusement étudiée.

L’opinion de la population sur l’ex Président burkinabé Blaise Compaoré:

Nous avons au cours du sondage évalué l’opinion publique sur le Président déchu Blaise Compaoré. Ainsi à la question de savoir si la période de négociation dirigée par Blaise a-t-elle eu un impact positif, neutre ou négatif sur notre pays ? On trouve que la majorité, soit 68%, de la population pensent que les négociations avec le président Compaoré en tête ont eu un effet négatif sur le Mali, 16% pensent qu’elles ont eu un effet neutre alors que 8% estiment que leur effet est positif. Nous avons aussi demandé l’avis de la population sur une éventuelle demande d’asile du président Compaoré au Mali. Sur cette question, jusqu’à 82% de la population ne seront pas d’accord qu’on accorde l’asile à l’ancien négociateur entre les rebelles et gouvernement malien, et moins de 16% seront d’accord. De manière résumée, la population n’a donc pas retenu une bonne image du Président Burkinabé Blaise Compaoré. Il faut cependant noter que nos deux pays sont très proches et on ne constate aucun malentendu entre les deux peuples.

Les vols de Djakarta à Bamako:

Nous avons posé la question de savoir, si quelqu’un du ménage a perdu sa moto Djakarta au cours des douze derniers mois. Il ressort des résultats de nos recherches qu’au moins 10.3% des concessions déclarent avoir perdu leur moto Djakarta pendant les 12 derniers mois. Ceci correspond à au moins 47 motos volées en 24h et donc plus de 17 150 motos volées par an.  La situation de vol de moto est donc assez préoccupante. Le gouvernement doit prendre toutes les mesures nécessaires pour lutter contre ce fléau. Par ailleurs, ces statistiques sont des valeurs minimales, la valeur réelle peut largement dépasser 47 motos volés par jour. Selon les résultats du sondage, plus 32% des cas de vol se sont déroulés avec braquage et environ 68% des cas sont des vols sans braquage (vol en douce).

Les cas d’accidents de circulation:

A la question de savoir si vous ou un membre de votre ménage a été victime d’un accident de circulation au cours des six derniers mois, nous avons trouvé que 10,5% de la population répondent par l’affirmative. Il ressort de nos résultats qu’on à au moins 98 cas de victimes d’accidents par jour soit  plus 35 770 cas de victimes par an. Ces accidents peuvent être signalés ou non à la police. Concernant le niveau de gravité, on note au moins 45 décès par mois dus à ces accidents, soit plus 540 décès sur 12 mois dans le seul district de Bamako. Il est donc important que les autorités prennent les mesures nécessaires pour résorber ce fléau.

Limites de l’étude et aspects traités dans la prochaine contribution :

  • La prochaine contribution portera surtout l’opinion de la population sur le Président de la République, sur des personnalités du pays et sur la corruption au Mali.
  • comme tout travail scientifique, le notre n’est pas sans limite. Comme limite à ce sondage, nous pouvons citer le fait que le sondage n’a pas concerné tout le Mali, nous nous sommes limités à Bamako

 

Guindo Sidiki,

Statisticien Économiste.

Directeur de l’Institut de Sondage GISSE.

guindosidiki@yahoo.fr

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. il cherche une nomination. Sinon IBK lui-même sait qu’il ment,ce statisticien opportuniste.

  2. les maliens sont remontés contre IBK et ce petit escroc les dit satisfaits de la lutte contre EBOLA. QUI A ENTENDU PARLER UNE FOIS DES EQUIPES DE TERRAIN DE CE SONDEUR DANS SON QUARTIER SA VILLE?

  3. une étude bidon….. on ne voit pas pourquoi il n’y a pas de résultat sur la question de ibk et sa gouvernance….. c’est a croire que le petit dogon veut nous prendre pour des idiots…. ou il veut veut il avoir d’abord le feux vert….

    Ca sent le brule…. pas bon du tout…

  4. Meme si vous faites tout ca je vais poster ce que j’ai a dire. Bande d’I-D-I-O-T-S 👿

    • Ahh-hhh voila le NOSTRA-SIDIKUS de la mauv-aise f-ar-ce qui nous la ram-ene encore 😆 😆 😆
      Et com-me par hasa-rd on oub-lie de fair-e un sond-age sur MANDE-ZONKEBA et sa pop-ula-rite 😆 , et cer-ise sur InshaALLAH, c’est l’opi-nion “natio-nale” sur le pauv-re Blaise qu’on nous jet-te a la fig-ure. Et ri-en sur les sur-factu-ratio-ns enc-ore moins sur la ven-te program-mee du pa-ys avec le mn.la 😆 . On peut vrai-ment dire que notre stat-istic-ien des e.go.uts a le sens des pr-io-rites 💡 😆 😆 😆 😆 😆

      Que-lle hon-te!!!

Comments are closed.