SOS pour la petite Kandia Traoré Née sans anus, elle a obtenu un visa pour sa prise en charge aux Etats Unis mais n’a pas encore le billet d’avion

0
3

L’Indépendant avait  relaté  dans sa parution N0. 2876 du 12 octobre 2011, l’histoire de la petite kandia Traoré, née sans anus au CSCOM de Kangaba.  Deux jours après sa naissance, sa maman, Kadiatou Traoré, s’est rendue compte que son bébé n’a pas d’anus. Commence alors le calvaire de la pauvre maman qui était à sa neuvième maternité.

De l’hôpital de Kangaba, l’enfant a été évacuée au CHU Gabriel Touré où la petite a subi une intervention qui a consisté à lui fabriquer une petite poche au niveau de la hanche droite, par laquelle elle évacue ses selles.

Deux autres interventions pratiquées sur la petite Kandia n’ont toujours pas permis de trouver l’emplacement idéal. Si bien que la petite continue d’évacuer par la poche, d’où ses souffrances. L’Indépendant a lancé un premier SOS alors que sa maman avait besoin de 70.000 FCFA. La solidarité qui caractérise les Maliens a permis de rassembler très rapidement la somme de plus d’un million de FCFA  pour couvrir les frais d’opération.  

Un détail important à souligner, c’est que le personnel du CHU Gabriel Touré n’a pas toléré à Kadiatou Traoré d’être passée à l’Indépendant pour expliquer certaines difficultés qu’elle et son enfant y ont rencontrées. D’après la mère, seule une certaine Zalima, médecin cubaine, s’occupe de l’enfant. Les autres, médecins, infirmiers et aides-soignants ayant choisi de bouder la pauvre et innocente enfant. Face au calvaire qu’elle vit avec son bébé, la pauvre dame a passé plusieurs jours à pleurer. L’enfant a été marginalisée et boudée parce que sa maman est passée à L’Indépendant pour expliquer sa situation et demander une aide.

Heureusement, face à l’indifférence du personnel du CHU Gabriel Touré, plusieurs bonnes volontés se sont manifestées financièrement et moralement. C’est ainsi qu’un Malien, résidant dans l’Etat du Michigan, aux Etats-Unis, qui a lu notre article sur Maliweb, en a fait son affaire personnelle. Il a  rempli toutes les formalités dans un hôpital du Michigan pour une prise en charge de la fillette. Ainsi, le Pr Daniel H. Teitelbaum a pris l’engagement d’opérer l’enfant dès qu’elle arrive avec ses parents.

Avec l’engagement écrit de ce praticien, la petite et sa maman ont déjà obtenu le visa d’entrer aux Etats-Unis. Cependant, elles n’ont pas encore les frais du voyage aller-retour qui s’élèvent à près de 2 millions de FCFA. Puisqu’une partie de ce montant a été collectée, nous demandons encore aux bonnes volontés de se manifester pour soulager une enfant innocente. Cet appel s’adresse particulièrement aux organisations de bienfaisance publique et aux compagnies.

Pour tout renseignement, adressez-vous à Mah Thiam du groupe SOMAPRESSE (L’indépendant et Bamako- Hebdo) au 77 93 63 99 ou à Kadiatou Traoré au 60 41 92 91.

L’indépendant tient à remercier tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué dans cette quête. Il s’agit, notamment, du Consulat de l’ambassade des USA, le service Immigration de la Direction nationale de la police à travers Thiékouta Kanté, le personnel d’Orange- Mali.

Nous remercions les Maliens de France, du Canada, des Etats-Unis à travers Kalifa Souaré du Michigan, Doudouba à Washington etc..

Fatoumata Mah Thiam KONE

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.