Soutien aux actions du Président IBK: le comité « Mali en marche » toujours prêt

4

Fidèle à son caractère d’association républicaine, patriotique et citoyenne, et qui s’est comme mission de soutenir les actions du Président Ibrahim Boubacar KEITA (IBK) et de son gouvernement, le Comité «Mali en marche» a animé, hier mercredi, à l’hôtel Faso, une conférence de presse pour réaffirmer son soutien et dévoiler son agenda pour cette année 2017.

Le principal conférencier était Youssouf GUINDO, porte-parole du Comité « Mali en marche».
À l’entame de ses propos, actualité oblige, le conférencier a fait observer une minute de silence en la mémoire de toutes victimes militaires et civiles maliens et étrangers qui ont perdu la vie, hier mercredi à Gao, suite à l’explosion d’une voiture piégée.

Aussi, a-t-il profité de l’occasion pour présenter les vœux de nouvel an du Comité à la presse avant de commenter l’actualité nationale du Mali.

Par ailleurs, a noté le conférencier, le Comité «Mali en marche» a apprécié la réaction du Président IBK qui a permis de mettre fin à la polémique concernant le présumé accord de réadmission qui aurait été signé avec l’Union européenne.

Le porte-parole Youssouf GUINDO a déploré l’attitude de certains compatriotes, qui a consisté à mener sur les réseaux sociaux une campagne d’injures et de dénigrements à l’endroit des institutions de la République.

Le conférencier a reproché aux ministres concernés par le dossier de n’avoir pas assez communiqué sur le sujet à temps. Ce qui, à son avis, a contribué à amplifier la rumeur sur la question du prétendu accord de réadmission.

En ce qui concerne l’organisation réussie du Sommet Afrique-France, que notre pays a abrité les 13 et 14 janvier, le conférencier a affirmé qu’il est intéressant de souligner que notre pays est le seul pays africain à avoir organisé deux fois cette rencontre de haut niveau entre l’Afrique et la France.

En plus des nombreuses retombées qui découleront de ce Sommet, M. GUINDO a exprimé sa fierté de voir que notre capitale est en train de retrouver sa coquetterie d’antan avec le nettoyage des avenues, la réhabilitation de certaines routes et bâtiments…

«Mieux, il nous faut maintenant nous impliquer davantage pour la protection, la promotion de la salubrité, gage de bonne santé. En termes d’économies, d’importantes délégations de chefs d’entreprises ont effectué le déplacement à Bamako, pour certains avec leurs chefs d’Etats respectifs ; ceci naturellement pour faire des affaires. La majorité des hôtels ont fait le plein, idem pour le commerce en général, le tourisme en particulier. Bref, ceci pour indiquer que cela va booster davantage l’économie du pays », a salué le porte-parole du Comité «Mali en marche».

Quant à leur agenda pour 2017, le conférencier a annoncé que le Comité poursuivra et amplifiera davantage les points de presse pour édifier et sensibiliser l’opinion nationale et internationale sur les actions du Président IBK et du gouvernement. En plus, le Comité envisage d’autres activités qui rentrent dans le cadre de l’information des concitoyens.

PAR MODIBO KONE

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Les Maliens ne savent pas peut-être qu’il existe une école de clowns dans ce pays? Comment veulent-ils ces clowns, que des Ministres défendent l’indéfendable? Ce ne sont certainement pas les mensonges honteux d’I.B.K qui vont changer la donne. Le Mali a bel et bien signé ces accords. Pourquoi donc, le Mali n’a t-il pas poursuivit les Ministre Koenders pour allégation mensongères? Même en diplomatie les poursuites judiciaires existent lorsque quelqu’un porte atteinte à l’intégrité d’un pays ou d’un homme politique. Et puis, c’est quoi les avantages du sommet qui vient de s’achever ici? Arrêtez de distraire les Maliens avec ces âneries. Faites votre devoir de griot du roi, et laissez les Maliens ruminer leur colère contre les détrousseurs des biens publics. Vous savez bien, en votre âme et conscience, que ce pays est au bord de toutes les catastrophes, financière et humaine. Votre I.B.K a tué plus que les djihadistes et rebelles confondus. Ce sont les méthodes qui diffèrent. Les autres tuent avec des armes, lui tue avec les ressources de l’état. La finalité est la même: la mort.

  2. “En ce qui concerne l’organisation réussie du Sommet Afrique-France…… que notre pays est le seul pays africain à avoir organisé deux fois cette rencontre de haut niveau entre l’Afrique et la France” A quoi cela nous a servi ? Après le départ de Hollande de Gao, voici ce qui reste de cette ville. L’Afrique et le Mali continuent d’être la honte du monde en organisant du folklore pour faire croire que nous avançons. Le réveil sera brutal

  3. Voici une autre association de ‘tagninina” et de blablateur. S’il sagit de parler, y’a en de parler au Mali. Mais peu d’action…..

  4. si vous etes dignes de vos parents que l’on vous voit soutenir Djo Brin sur nos voies…. nous allons vous tailler les **** comme des porcs….

    *******….!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here