Le syndicat libre de la Magistrature monte au créneau : « Le ministre de la justice, c’est l’imposture et la démagogie drapées du vernis républicain »

35
 Le syndicat libre de la Magistrature monte au créneau
Adama Yoro Sidibé, président du SYLIMA

Le Syndicat Libre de la Magistrature a animé, le 16 octobre 2014, une conférence de presse pour dénoncer les travers du ministre de la justice, Me Ali Bathily. Selon Adama Yoro Sidibé, le président du SYLIMA, le ministre de la justice n’est ni un ministre compétent, ni un partenaire loyal.

 

Rien ne va entre l’autorité judiciaire et les juges. D’entrée de jeu, le président du syndicat Libre de la magistrature a rappelé cette citation de l’ancien président Guinéen, Hamed Sékou Touré : « le silence devant le crime a ses simplifications de responsabilité dans le crime commis ». Aux dires de Adama Yoro Sidibé, le gouvernement refuse le dialogue social et bloque le bon fonctionnement de l’institution judiciaire. « Le ministre n’est ni compétent et ni respectueux », a –t-il dit. Avant de rappeler que son syndicat a déposé un cahier de doléances le 4 mai 2014 mais qui est resté sans suite. Cette lettre, a-t-il indiqué, a été rappelée cinq mois plus tard et a buté au même silence du gouvernement. Il a, aussi, indiqué que la lettre que le syndicat a envoyée au président du conseil supérieur de la magistrature n’a pas été présentée. Dans cette lettre, le SYLIMA attirait l’attention du Président du Conseil Supérieur de la Magistrature sur les divers manquements au droit que contenait le projet de nomination et de mutation des magistrats du parquet ainsi que sur le risque d’affaiblissement des syndicats du fait du déplacement massif des membres des bureaux en dehors de Bamako, dans des lieux où ils ne peuvent pas exercer correctement leur mandat. Il a rappelé également l’affaire Hamidou Touré ou deux décisions ont été annulées pour irrégularité par la cour suprême et une absolution prononcée par le conseil de discipline.

 

Le président du SYLIMA a fustigé le projet de réforme de la justice. Selon lui, le ministre a commis une commission d’experts, composée exclusivement d’avocats sans aucun représentant d’aucun autre membre de la famille judiciaire. Le président du SYLIMA a, en outre, dénoncé les sorties médiatiques du ministre contre les juges et l’institution judiciaire dans l’affaire de l’Avocat général de Kayes, de celle du juge de Yanfolila et du juge de Fana. De son avis, Bathily n’est pas un ministre compétent, respectueux des textes. «  Il n’a pas fait montre, à travers les actes qu’il a posé depuis qu’il est ministre de la justice, d’être cet excellent juriste qu’il est réputé être », a-t-i expliqué. Avant de rappeler les cas des décisions impulsives que le ministre a eu à prendre à l’encontre de leur collègue, substitut du Procureur en commune IV. Selon lui, ces décisions ont été fort heureusement annulées par la cour suprême. Il s’agit des Décisions N°2014-025/MJ-SG du 03 février 2014 et Décision N°2014-043/MJ-SG du 11 mars 2014, portant respectivement suspension de Magistrat et interdiction d’exercer les fonctions. Il a indiqué qu’au plan procédural ainsi qu’au plan du fond de l’affaire, beaucoup d’impairs ont été commis.

 

En rappelant l’affaire de Fana, Adama Yoro Sidibé a indiqué que Bathily n’est pas un partenaire loyal. « Le ministre, dans cette affaire, a trouvé le manège de livrer le juge de Fana à la vindicte populaire. Bathily est un dangereux agitateur. S’il est là pour lutter contre la corruption, il ne s’est jamais prononcé sur les dossiers de corruption récentes que le vérificateur général et la cour des comptes ont eu à instruire » a-t-il martelé.

Aux différentes questions des journalistes, le président du SYLIMA dira qu’ils mèneront d’autres actions, mais en agissant de façon méthodique et républicaine. Il a attiré l’attention du premier magistrat, le Président de la République, et l’opinion nationale que Bathily est en train de procéder à la liquidation de l’institution judiciaire en salissant, d’abord, les juges, et en oubliant que dans toute administration il y a des normes, des procédures à suivre.

Fakara Faïnké

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

35 COMMENTAIRES

  1. S’ils vous plait les Magistrats!Maintenant que le bon DIEU a enfin offert cette opportunité à nous, citoyens ordinaires, de nous sentir concernés par la justice, de grâce, laissez nous profiter au maximum de la présence de ce messie (Ministre BATHILY) par ce qu’il n’est pas sûr que nous ayons quelqu’un d’autre comme lui pour gérer ce département de façon objective. Monsieur le Ministre se met à la place de nous les pauvres, c’est pour quoi il comprend bien nos souffrances. Bravo et du courage Monsieur le Ministre! Nous vous soutenons et vous avez les bénédictions des milliers de pauvres. Cette bénédictions valent mieux que l’argent. Respect et considérations!!!

  2. DU COURAGE MONSIEUR LE MINISTRE CES JUGES NOUS ALLONS LES POURSUIVRE A COUT DE MACHETTES. BANDES DE VOLEURS, PIRES QUE DES TERRORISTES. LA PORTE DE L’ENFER EST GRANDEMENT OUVERTE POUR VOUS ACCUEILLIR. LA COUCHE LA PLUS CORROMPUE AU MALI.

  3. NOUS DEMANDONS AU JUGE DE KATI D’ARRETER L’ASSASSIN DU PETIT MODIBO SINON…. JE RAPPELLZ QUE LE CORP DE MODIBO A ÉTÉ RETROUVÉ À FALADIE KATI, L’ASSASSIN S’APPELLE ZOU WARABA, IMPUNEMENT RELÂCHÉ PAR LE JUGE DE KATI SOUS CAUTION. L’ASSASSIN N’ARRETE DE SE PAVANER POUR DIRE QUE C’EST L’ARGENT QUI A RÉGLÉ SA LIBÉRATION. NOUS DEMANDONS AU MINISTRE DE LA JUSTICE DE SE RENSEIGNER PAR RAPPORT PAR RAPPORT À LNASSASSINAT DE MODIBO DIARRA DE BASSABOUGOU , COMMUNE DE TCHIBA, FALADIE-KATI.. .

  4. Nous ferons mieux de proteger bathily car c est lui qui est entrain de restituer à nos pauvres parents leur honneur et leur dignité.même en demettant bathily de ses fonctions aujourd hui il restera toujours dans le coeur des pauvres populations.bonne contination et qu Allah vous protège

  5. Dans toute la grande machine malienne, je vois comme d’habitude qu’il y a un grnad manque de communication a tous les niveaux (etat, gouvernement et le peuple). Mr. Bathily a marque des points depuis qu’il est le boss de la justice et aussi il a fait des derapages. Neanmoins une bonne communication surtout au niveau de notre institution judiciaire est tres capitale. L’arrogance est partie integrante de nos dirigeants. Ce n’est pas pour rien que ladji bourama, le nouveau balla faceke nationale, le roi des inchallah a ferme sa grande gu-eule, du moins pour l;instant. Donc il ya des choses qui nous rattrapent tot ou tard.
    Mes chers hommes de lois et le ministre de la justice doivent mettre beaucoup d’eau dans leur chapalo 😆 pour le bien du Maliba a tous et toutes. Cas meme le SYLIMA a marque un bon but quand il parle de la fermeture des yeux du ministre de lajustice sur plein de dossiers sur la corruption et l’enrichissement illicite. C’est du deja vu et connu au Maliba.

  6. Le régime poule de Ladji Avion!

    Quand j’étais petit ma maman disait régulièrement aux gens qui revenaient régulièrement à la charge malgré qu’on les chassait de quelque chose, qu’ils avaient la mémoire de poule!

    Oust!

    Disait-elle on dirait “Chè akili de bi a la”, littéralement “qu’il a la mémoire de poule”.

    Et aujourd’hui quand je regarde le régime IBK, je suis partagé entre un sentiment d’indignation mais pourtant je souris car ça me rappelle ce fameux “chè akili” que les dignitaires de ce régime vaurien d’IBK ont au Mali.

    1. Au commencement dans la violation de la loi c’était le non respect de la déclaration PUBLIQUE des biens du président IBK auprès de la cour suprême du Mali conformément à la constitution du Mali.

    Et pourtant IBK a prêté serment le 4 septembre 2013 en jurant devant Dieu et les maliens qu’il va respecter cette constitution.

    Il ne l’a pas fait dès les premières heures de sa présidence, on lui a crié dessus, et après on à cru que c’était une malheureuse erreur de “jeunesse” d’un pouvoir novice et que le tir serait redressé à Koulouba pour “l’honneur du Mali”.

    “Dja Dja moukoutè, kolo kari do”!

    Mais que nenni, c’était le commencement d’une série de violations DÉLIBÉRÉES de lois de la république et de comportements indignes au sommet de notre État.

    2. Deuxièmement, arrive le marché douteux dit “d’équipements militaires” passé en catimini à un proche conseiller d’IBK de gré à gré (en violation des lois de finances publiques du pays et des procédures de passation des marchés publics chez nous).

    Que personne ne vienne nous parler de “secret de défense” ou de l’article de je ne sais quoi du code des marchés publics du Mali car acheter une paire de chaussettes à 30000 FCFA n’a rien de “secret de défense” c’est plutôt un “secret de vol” qui animait ce qui ont passé ce marché SCANDALEUX ET CRAPULEUX et tous ceux qui l’ont cautionné.

    Sinon la mythique Place de Souvenir du grand marché de Bamako serait le Pentagone en matière de secret défense tellement qu’on vend des chaussettes chez les Couloumba et autres Doucouré.

    Et on a vu le président de la république IBK même sur Jeune Afrique cautionner ce vol organisé pour dire que toutes les procédures étaient respectées.

    On a vu Moussa Mara, premier ministre et premier menteur, à l’assemblée nationale le cautionner la main sur le cœur en disant que tout était normal.

    On a vu la très acrobate Fily Bouaré, ministre des finances et de la magouille d’IBK, le cautionner sur l’Ortm pour dire que les lois du Mali permettaient ces marchés de gré à gré et que le FMI ne doit pas s’immiscer la dans car cela relèverait de la souveraineté du Mali.

    Mon œil wow et pourquoi ne va-t-elle pas exercer sa souveraineté sur Menaka ou Aguelhoc actuellement?

    Donc le régime IBK à l’unisson a cautionné le marché passé avec Sidy Mohamed Kagnassy et abondamment surfacturé sur le dos des maliens et au nom d’une armée malade de plus de 20 ans de gabegie et de laisser aller.

    Tu viens au pouvoir parce que ton pays est malade de tuberculose et tu l’administre le virus du sida, voilà ce qu’a fait du Mali le régime IBK.

    3. Troisièmement on a décrié le marché public frauduleux de gré à gré avec un conseiller de Koulouba et le régime IBK a continué pourtant durant tout le reste de 2013 et 2014 à passer des marchés publics douteux et surfacturés au nom de l’armée (qui ne reçoit pourtant presque rien du régime IBK comme moyen aérien) pendant que le pays s’enfonce dans la crise.

    4. Quatrièmement le régime IBK s’octroie un avion Boeing 737 hors de prix, des motos d’apparats et des voitures de luxes comme s’il avait découvert subitement du pétrole en plein Koulouba.

    Mais au même moment les maliens meurent de faim et croupissent dans l’extrême pauvreté à travers le Mali.

    On chasse le régime IBK des marchés publics douteux de gré à gré, et il va contracter un autre marché plus douteux encore avec des sociétés de la mafia pour un avion qui n’est même pas immatriculé au nom du Mali.

    Pourtant Moussa Mara, le Matamore de ce régime d’échec, a eu le culot de dire en direct à la télévision nationale et devant le députés élus à l’assemblée nationale que c’est l’avion de “tous les maliens”.

    Et l’élu de Yelimani Gassama lui a même répondu en lui demandant si l’avion en question pourrait transporter son épouse en France, pour lui signifier son mensonge grotesque et cru.

    Mais le jour où la mafia corse confisquerait l’avion qui n’est pas au nom du Mali, j’aimerai voir ce jour la tête de ce Moussa Mara.

    Je sais qu’il n’a jamais dormi dans la même chambre que la dignité mais par les temps qui courent actuellement au Mali et la chaleur aidant son front devrait transpirer.

    Ce fondateur du parti YELEMA, est tellement devenu expert dans le YELEMA YELEMA du mensonge qu’il est devenu N’GALO Moussa.

    Fily Bouaré, une autre parvenue passée maître dans l’art de la mythomanie approfondie, a juré partout que ce n’est pas l’argent du FMI et que c’est un prêt national qui lui a permis “d’acheter”/louer le Boeing 737 (puisque c’est loin d’entre un achat c’est plutôt une location d’avion à 35 milliards sur 5 ans).

    5. On chasse le régime IBK qu’il cesse de flirter avec la mafia et de mentir ensuite aux maliens comme quoi ils ont un deuxième avion alors que l’avion ne leur appartienne pas et est au nom des sociétés écrans de la mafia.

    Mais ce régime IBK invente maintenant le paiement en ESPÈCE des agents de l’état pour dit-on connaître le nombre des fonctionnaires.

    Tu veux connaître le nombre des fonctionnaires au Mali, c’est normal, mais qu’est-ce qui t’empêche de les compter physiquement?

    Et il te faut de l’argent en liquide pour cela?

    D’où vient cet argent liquide?

    De la mafia corse encore?

    Et qui se cache derrière cette mesure grotesque cousue de fil blanc et quelle est son réelle intention?

    “Aw tè sabali donni”!

    Si jamais le régime vaurien d’IBK s’adonne au blanchiment d’argent sale de Michel Tomi, se serait finit pour le Mali.

    On leur dit oust au vol et aux surfacturations des marchés publics bidons, ils vont louer un avion avec la mafia et essayer d’embobiner le FMI et les maliens.

    Et quand cette arnaque géante d’avion est découverte au lieu de punir sévèrement tous ceux qui sont impliqués de près ou de loin dans le vol éhonté de l’argent public, non le régime incapable d’IBK imagine une autre arnaque encore plus grande, le blanchiment d’argent sale de la mafia corse en abusant des travailleurs du Mali pour les filer des liasses de billets de la mafia en contrepartie de leur labeur pour le Mali.

    “Ne ma a gnogon koyé i nièla fôlô”!

    Mais cette fois ci ce serait le coup fatal pour le pays.

    Salute!

  7. il est difficile d honnorer soon serment lorsque les interets personnels et sordides sont en jeu.
    les juges a ye saballi

  8. Il fallait s attendre à ça ,chacun son tour chez le coifeur. Maintenant que les syndicalistes sont dans le viseur de BATHILY ils veulent anticiper.ça je le dit en connaissance de cause.
    Du courage BATHILY….

  9. Bathily est le seul ministre qui fait bien sont travail correctement comme au mali les gens corrompu n’aime pas sa ses pour cette raison que bathily dérange les syndicaliste de la magistrature qui se mobilise pout saboter le travail de bathily trouveront les maliens sur leurs chemin bravo mr bathily continuer comme sa la jeuness est derrière toi ne te laisse pas abattre par les corrompu

  10. La plupart des juges et magistrat maliens sont plus mauvais que EBOLA.
    Laissez le pays respirer un peut.

  11. Le Mali n’a eu un ministre de la justice aussi competent, clairvoyant,lucide, courageux que Mr Bathily.Courage Monsieur le ministre vous etes la voix des sans voix!

    • Ce juge A. Yoro Sidibé est un ancien étudiant de Me Bathily ; se connaissant très bien (promotion 1982-1986,ex ENA),c’est le rapport entre le maître et son élève.

  12. Courage au ministre Bathily, les pauvres victimes des juges corrompus vous soutiennent. Et Dieu est avec la vérité. Ne vous laissez pas abattre. C’est difficile de redresser un pays en dérive depuis des décennies.

  13. la justice n’a jamais fait son travail bien au contraire les agents de cette boite ne font que s’enrichir sur le dos du mali et de son avenir.

  14. Laisser -les s’agiter. Nous les attendons au tournant. Bathily seul vaut mieux que 500 juges maliens. Si vous faisiez votre travail honetement Bathly n’aura rien a dire. Mais pour une bande de corropmus, Bathily agit envers eux comme le souhaite la majorite des bons maliens. rendez des decisions justes et Bathily vous laissera tranquille.

  15. Kassin, Bathily ne demande qu’ un peu de justice dans ce pays failli. Ne trouves tu pas que tu dois un peu le soutenir voire encourager, vu ton soucis pour le bien-etre de notre pays? On ne parle pas de la perfection ici, mais comment le Mali va jamais s’en sortir sans des hommes comme Bathily qui se sentent le devoir de trainer ce pays vers une rupture! Au lieu d’encourager les efforts positifs tu critique tout….ça veut dire quoi, mon ami Kassin? Moi je refuse de te critiquer sans raison valable….parce que je t’ai compris… et je respecte le positif d’où qu’il vienne.

  16. une mauvaise justice est pire que l’Ebola alors soutenons le Ministre de la justice pour une justice saine au service des justiciables

  17. Les magistrats maliens cest vous qui avez detruit le Mali. Vous ne faites que defendre votre systeme de corruption que Bathily tente de casser. Inchallah tant que vous continuerez dans l’aberration de la justice dans ce pays…jusqu’a chercher a combattre la verite et la justice de toute personne qui tente a les tenir, Dieu va vous maudire jusqu’a la descendance…. meme si vous amassiez des milliards vous allez finir dans la misere.

  18. REGARDE MOI CE PUTAIN DE MAGISTRAT AVEC SA BOUCHE BEANTE.C’est eux la source de tous les problèmes du Mali.tant que le droit n’est dit, tant que la force ne revienne pas à la loi, tant que les magistrats ne sont pas impartial, il n’y aura jamais la paix dans ce pays.soyez sûr au prochain carnage tous ces juges,magistrats corrompu seront décapité sans pitié.des magistrats farfelu qui n’ont aucune utilité ds ce pays.

  19. Chapeau au Ministre Batily qui redonne de l’espoir aux justiciables que nous sommes en mettant les intouchables au travail fussent- ils syndicat de je ne sias quoi. Quel justice avions nous de par le passé? Donc un magistrat syndiqué en dehors de Bamako ne peut plus travaillé. Vérifier Mr le ministre les diplômes de ce syndicaliste. Je ne pense pas qu’il soit rentré dans la grande famille des magistrats par les voies légales. Quelle honte pour le Mali avec des individus pareils dans son administration qui pensent que le Mali se limite à Bamako. Quelle étroitesse d’esprit !!!
    A Lundi!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  20. chers compatriotes , il est très difficile de redresser le Mali.
    tous ces acharnements contre l’excellent Ministre de la Justice qui ne fait que traduire en action concrète la vision du Président de la République en vue d’obtenir une justice saine , républicaine , équitable pour la nation Malienne.
    Mais ce que je voudrais dire ; c’est de rassurer le Ministre que la population Malienne est avec elle , et nous lui encourageons à suivre la voie de pacification , d’assainissement de l’appareil judiciaire qu’il a commencé, car tout le problème du Mali réside à ce niveau.

  21. Si vous et votre syndicat aviez fait correctement votre devoir , vous n’auriez pas à plaindre Bathily aujourd’hui. C’EST VOUS QUI ETES NULS. Rappelez-vous aussi que vous êtes payés pour le devoir le moins épuisant de la gestion d’un état. Foutez nous la paix. Arrêtez de travailler, vous comprendrez que ce n’est pas comme si c’était le syndicat des enseignants, des médecins, des commerçants, des banquiers…

    • pauvre de vous, c’est sûr qu’il n’a pas duré sur les bancs en tout cas, pas suffisamment pour étudier la théorie de la séparation des pouvoirs qui constituent un État. l’ignorance une maladie plus grave qu’EBOLA!

  22. SYLIMA! Finalement Tous les Fonctionnaires vont Devenir des SYNDICALISTES pour echapper aux Mutations!
    SYLIMA Hééééééééé! C’est Ecrit ou ? qu’un travailleur syndiqué ne doit pas être muter!
    TAISEZ VOUS sylima !

  23. Mr Fakara FAINKE le journaliste je tiens à attirer votre attention sur la citation d’Hamed Sékou TOURE que tu as bien voulu reporter ici c’est:
    “le silence devant le crime a ses implications de responsabilité dans le crime commis” et non
    “le silence devant le crime a ses simplifications de responsabilité dans le crime commis”.

  24. Monsieurs les juges, certes vous êtes nos femmes, nos grands frères, nos enfants, nos voisins.Il faut reconnaître que vous abusez trop souvent de votre petit pouvoir pour semer de la désolation, du malheur dans les familles à cause de la mauvaise distribution de la justice aux citoyens.J’en ai vu certains à cause de 500 000FCFA ont dit le faux en toute subtilité.
    Le peuple a faim de justice.Alors redorez votre blason pour qu’enfin le peuple puisse vous faire confiance.

  25. Je n’ai pas lu cet article mais je réagis : LE MINISTRE BATHILY AURAIT ETE LE DEMON EN PERSONNE, CE SYNDICAT DE CORROMPUS, DE JUGES VOYOUS ET VOLEURS NE PEUT PAS LUI FAIRE LA CRITIQUE. Messieurs, taisez-vous et redorez votre blason terni. Personne ne vous écoute, personne ne vous apprécie si ce ne sont vos épouses et enfants.

  26. Vous n’étiez pas recruter pour être syndicaliste mais pour servir la nation Malienne tout entière et pour remplir se devoir vous pouvez être affecter dans toute les localité du Mali. Juge,Magistrat, Ministre, procureur etc vous êtes tous des corrompus aucun d’entre n’a l’amour du Pays et le peuple commence à vous d’étés comme nous le faisons avec la police 😈

    • Vous n’étiez pas recruter pour être syndicaliste mais pour servir la nation Malienne tout entière et pour remplir se devoir vous pouvez être affecter dans toute les localité du Mali. Juge, Magistrat, Ministre, procureur etc. Vous êtes tous des corrompus aucun d’entre n’a l’amour du Pays et le peuple commence à vous détesté comme nous le faisons avec la police 😈

  27. Vous attendez quoi?

    La réaction de Bathily et “Blôfou”?

    Mort de Rire!

    Savez-vous que ce Bathily et “Blôfou” est sourd et muet?

    Il n’a jamais parlé depuis 1961.

    Il n’a jamais entendu depuis 1963.

    Donc comment voulez-vous que Bathily et “Blôfou” vous dites quelque chose sur les surfacturations du régime IBK?

    “I mana doutigui yé diakouya R Rouléla, i bolo bô à Kan, i kata i ma kola”!

    Salute!

    • Kassin tu est injuste .tu est méchant.tu est aigris.tu est jaloux. tu n’est rien.tu n’aura rien.vas en enfer.vas au diable. le Mali n’a pas besoin de toi tu est faux.tu est nul.tu est maudit.

  28. Alerte aux faux billets et au blanchiment d’argent sale!

    Amadou Fabé, directeur National de la Fonction publique, apparue dans le journal de l’ortm, annonça la couleur à Nianian Aliou Traoré ce mercredi 15 octobre 2014.

    Au motif d’un prétendu contrôle physique des travailleurs de la fonction publique, qu’il serait question maintenant de payer en ESPÈCE les fonctionnaires du Mali.

    Nous connaissons la boulimie du régime IBK et son goût prononcé pour les surfacturations et autres dépenses illégales, mais ce qu’on ne savait pas c’est de nous faire retourner au moyen âge des moyens de paiement en milieu professionnel.

    Si quelqu’un travaille pour toi à titre onéreux, tu lui dois rémunération en lui payant par un moyen de paiement libellé dans une monnaie qui a cours légal.

    C’est à dire que tu as l’obligation de lui remettre en contrepartie de son travail, un moyen de paiement reconnu dans le milieu où il vit.

    La monnaie est un moyen de paiement immédiat qui a trois principales fonctions:

    1. Elle sert dans les transactions (payer un fournisseur, payer un salarié, etc);

    2. Servir à fixer la valeur des biens (fixation des prix en euro, en dollar, en FCFA, etc)

    3. À servir de valeur refuge, c’est à dire permettre d’épargner une fortune.

    Pour assurer ces fonctions, la monnaie a différentes formes:

    1. Monnaie métallique (pièces de monnaie)

    2. Monnaie papier (billets de banque)

    3. Monnaie scripturale (écritures sur les comptes bancaires)

    4. Monnaie électronique (carte bleue)

    Le développement des systèmes bancaires et la complexité de l’économie a permis de développer les autres formes de monnaie au détriment de la monnaie métallique et de la monnaie papier qui servent plutôt pour les petites transactions.

    Pour les transactions courantes et assez importantes, les comptes bancaires ont pris le dessus sur la monnaie papier par mesure d’efficacité, de sécurité et de rapidité un virement bancaire ou un chèque et une carte bleue sont préférables à des liasses de billets de banques.

    Dans un monde devenu plus criminel et plus crapuleux, la sécurité des agents économique et la protection de leur patrimoine réside dans la minimisation des transactions papier et leur limitation à des petites transactions.

    Cependant le secteur bancaire étant un secteur très contrôlé, les milieux mafieux et crapuleux se servent de la monnaie papier pour développer des activités illicites et criminels: faux billets, blanchiment de l’argent de la drogue, du proxénétisme, du terrorisme et plein d’autres activités criminels et illicites.

    Un organisme international appelé Tracfin traque justement ce blanchiment d’argent sale à travers le monde.

    Une organisation sérieuse fut-elle une entreprise ou un État ne s’adonne pas avec une telle légèreté du jour au lendemain à des transactions en liquide c’est à dire en monnaie papier.

    C’est pourtant ce que s’apprête à faire le régime IBK pour l’ensemble des travailleurs de la fonction publique du Mali au motif fallacieux d’un hypothétique contrôle physique des travailleurs du Mali.

    Si tu veux connaître physiquement tes employés, tu fais un contrôle physique d’identité mais tu ne te noies pas dans des transactions douteuses en liquide.

    Qui se cache derrière et que cache donc cette nouvelle mesure de la honte de la fonction publique du Mali?

    D’où viendront les billets de banque qui inonderont bientôt les poches des fonctionnaires maliens au risque qu’ils se font agresser à leur sortie des bureaux?

    Quelle est la position de la BCEAO face à cette arnaque géante?

    La BCEAO serait-elle en mesure de garantir aux travailleurs maliens que les billets de banque qui leur seront remis par le régime IBK ne proviennent ni des faux billet ni de l’argent d’aucune mafia en cours de blanchiment dans nos murs?

    En tout cas j’avertis tout le monde que cette affaire est louche et ne sent pas bon du tout.

    S’il s’agit de compter les salariés ou même de contrôler leurs faits et gestes, la BCEAO elle même qui est l’institut d’émission du Franc CFA chez nous, a confectionné des badges électroniques pour ces agents il y a maintenant près de 20 ans, pourquoi l’Etat malien ne fait-il pas de même pour connaître le nombre exact de ses fonctionnaires?

    Dans les milieux professionnels les badges électroniques ou les portiques électroniques ou électriques sont utilisées partout pour maîtriser les flux du personnel et bien les gérer pourquoi l’État malien ne fait-il pas de même?

    En tout cas nous mettons en garde les membres de ce gouvernement de voleurs menteurs, si jamais ils s’adonnent au blanchiment d’argent sale sur le dos fatigué de nos fonctionnaires, ils exileront en Guinée Forestière au milieu des virus Ebola et autres anacondas car nous n’allons pas attendre 2018 pour les faire dégager.

    Salute!

  29. Bathily,un dangereux agitateur? Ça ressemble fort. Quand je vois un Bathily complice d’un Moussa Mara,je tombe des nus. Je ne sais pas ce qui arrive aux cadres de mon Pays. Bathily que je vantais il ya peu a lui aussi déçu. Je ne me fonde pas uniquement sur les propos du Président du Sylima,mais bien sur d’autres faits concrets. C’est bien dommage.

    • Monsieur,

      ” Je ne me fonde pas uniquement sur les propos du Président du Sylima,mais bien sur d’autres faits concrets”.

      S’il te plaît lesquels? Partages avec moi ces faits là dont tu as connaissance?

Comments are closed.