Tombé en panne au stade du 26 mars lors de l’investiture du chef de l’Etat : Ibrahim Boubacar Kéïta a acquis un nouveau véhicule de commandement militaire

6
Tombé en panne au stade du 26 mars lors de l'investiture du chef de l'Etat
Le président de la République passant la revue en troupe

L’armée malienne a bénéficié récemment d’un second lot d’accessoires militaires et de plusieurs matériels roulants dont le véhicule de commandement du chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Kéïta. Ce véhicule doit remplacer l’existant qui n’est plus en bon état.

 

On se rappelle que lors de son investiture, le 19 septembre 2013, au stade du 26 mars en présence du Roi du Maroc et de plusieurs chefs d’Etat africains et de François Hollande, le véhicule de commandement militaire qui devait effectuer la parade militaire était subitement tombé en panne suscitant la colère du tout-nouveau locataire de Koulouba et de beaucoup de ses compatriotes. Ainsi, le ministre de la Défense de l’époque, Soumeylou Boubèye Maïga avait intégré dans le lot de commande d’équipements de son département, un véhicule de commandement militaire. Le conducteur de ce véhicule est actuellement en France pour une formation. De sources concordantes, ce matériel roulant pourrait être opérationnel, le 22 septembre prochain, date anniversaire de l’accession du Mali à l’indépendance.Outre ce véhicule, plusieurs accessoires militaires et des matériels roulants dont de nombreux pick up ont récemment été acquis par l’armée malienne.

 

 

Ces matériels dont il est question font partie du protocole d’Accord signé avec   Guo Sarl le 13 novembre 2013 et s’étale de la période du 1er décembre 2013 au 1er décembre 2016. Il s’agit, entre autres, des chaussures basses noires et rangers sable désert, des ceintures TL Kaki, des ceinturons VA, des parkas, des tricots, des tenues d’opération, des imperméables et des bérets. Ces accessoires sont destinés au régiment des commandos parachutistes (RCP). S’y ajoutent des matériels roulants notamment des véhicules VLRA 4×4 dont le véhicule de commandement militaire et d’autres pour le dépannage.

 

Notons qu’au tout début du mois de septembre, l’armée a réceptionné un premier lot d’équipements reparti à travers 153 containers.

Abdoulaye DIARRA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Oh les maliens c’est facile de critiquer le pouvoir quand nous ne sommes pas au sommet. Inversons les rôles,supposons que c’est vous qui êtes au pouvoir et que votre voiture de cortège tombe en panne alors qu’il y a des figures importantes qui vous attende !! Quelle sera votre réactions ???
    Réfléchissons à nos actes et aux mots qui peuvent blessés . Tous pour un Mali fort

  2. Mon frère Tambour tu as raison, j’ai un frère qui m’avait dit depuis une semaine qu’il a vu ces containers un jour entre 05h et 07h du matin en quittant vers Senou en partance sur la route de Ségou et c’est Togouna qui les a transportés pour plus de précision.
    IBK pour l’honneur du Mali et pour le bonheur des maliens.

  3. Vehicule de commandement mon kul oui!
    Ce pays tourney a l’envers!!!

    C’est juste un vehicule de parade, complement inutile pour etre utilize 2/3 fois par an… pour souler la poussiere de Bamako sur les pauvres habitants non conscients et payes de courrir apres ce truc complement bugetivore inutilement…

  4. Vehicule de commandement , ca va aider les militaires
    Pour la protection du territoire ou pour embelir l’apparence
    Du Fama de Sebenicoro ? Mon oeil ! Notre priorite c’est
    Autre chose.

    • “….Notons qu’au tout début du mois de septembre, l’armée a réceptionné un premier lot d’équipements reparti à travers 153 containers…”.
      mon frère, il ne s’agit pas seulement d’un véhicule!
      Penses-tu que les 153 containers sont pour IBK?!!!!!!
      Arrêtons de voir le mal partout!

Comments are closed.