Un geste en faveur de la pouponnière de Dravela

0
1

Le président du Rotaract club Arc-en-ciel de Ouagadougou, Askia Mohamed, a profité de son séjour bamakois pour apporter un soutien matériel aux enfants de la Pouponnière I de la capitale.

La réception d’un don de 300 000 Fcfa de savon et de détergent et d’une enveloppe dont le montant n’a pas été communiqué, s’est déroulée dimanche dans la cour de l’institution à Dravéla. Le donateur était accompagné de la présidente du club jumeau « Bamako Kanu », Maman Koné, et de plusieurs membres des deux organisations. Askia Mohamed était à Bamako dans le cadre d’une rencontre annuelle organisée par les deux clubs Rotaract (Rotary-action) autour des valeurs humanitaires. Dénommée « symphonie pour un monde meilleur », la rencontre est un cadre d’échanges culturel et de formation qui regroupe tous les ans les membres de deux clubs travaillant depuis quelques années en jumelage. Durant les deux jours de retraite, les jeunes apprennent à apprécier la culture des deux pays à travers des pas de danse tirés du répertoire local. Ils développent l’esprit de camaraderie dans les services, l’objectif étant de cultiver chez les jeunes rotaracts, l’esprit d’équipe pour réaliser des objectifs nobles au profit de l’humanité. Le président de la commission action, Ogotembeloum Guindo, a expliqué que le Rotaract est un programme du Rotary international. C’est une association de jeunes, âgés de 18 à 30 ans désireux de servir leur collectivité, nouer de nouvelles amitiés, développer des contacts professionnels, bref aller à la découverte du monde. Les clubs Rotaract sont représentés dans plus 150 pays dont le nôtre.

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.