Yaya Karembé aux USA : Avant l’instruction du dossier de la zone aéroportuaire

3
Yaya Karembé aux USA : Avant l’instruction du dossier de la zone aéroportuaire
Le juge d’instruction Yaya Karembé

Le procureur de la commune III vient de confier l’instruction du dossier de la zone aéroportuaire au juge d’instruction Yaya Karembé, qui siège au Pôle économique et financier du Mali. Ce dernier est actuellement en visite aux USA, mais la notification lui a été faite avant son déplacement. C’est le même juge qui a instruit le dossier de la disparition de bérets rouges, dont le procès aura bientôt lieu d’autant que le juge d’instruction vient de boucler la première phase de l’instruction.

Affaire bérets rouges

Cela fait quelques jours que le juge d’instruction Yaya Karembé a  communiqué les dossiers de fin d’instruction de l’affaire dite des bérets rouges au procureur de la commune III. Il revient à celui-ci de faire son réquisitoire définitif, avant l’ordonnance de clôture du juge d’instruction Yaya Karembé. C’est après qu’il s’agira d’organiser le procès du général Amadou Haya Sanogo et compagnons arrêtés dans le cadre de cette affaire. Déjà, dans cette affaire dite des bérets rouges, les tests ADN des corps retrouvés dans les charniers de Diago ont été confirmés par les laboratoires d’analyses américains. Certains compagnons du général Sanogo et lui-même sont en détention en dehors de Bamako, d’autres sous contrôle judiciaire ; alors qu’un 3ème groupe est à Bamako.

Selon certaines indiscrétions, dès l’instant que le procureur de la commune III aura fini son réquisitoire définitif, il sera question de supprimer les primes et salaires des détenus dans cette affaire, voire les dégrader. Comme pour dire que l’Etat malien ne devrait pas payer leurs primes et salaires. Alors que le Premier ministre Moussa Joseph Mara a même ordonné le rappel des arriérés de salaires de ces militaires détenus. Cela se comprend parce que l’actuel Premier ministre fait partie des hommes politiques qui ont passé des deals avec les militaires de Kati. Certains disent même que sa nomination comme Premier ministre fait partie des deals entre lui, IBK et les militaires de Kati. En tout cas, Moussa Joseph Mara continue de soutenir les militaires de Kati, même s’il veut s’en cacher.

Karembé aux USA

Le mardi 19 août 2014, le juge d’instruction Yaya Karembé a quitté  Bamako pour un séjour de trois semaines aux Etats-Unis sur invitation du gouvernement américain. Cette visite (du 19 au 31 août 2014) s’inscrit dans le cadre du programme d’échanges culturels organisés par le département d’Etat américain. Le courrier d’invitation du juge est passé par le ministère malien des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale. Ce voyage doit permettre au juge de s’imprégner des réalités des institutions américaines et de rencontrer des personnalités d’intérêt professionnel.

Selon les Américains, l’objectif central de la politique étrangère des Etats-Unis est la promotion du respect des droits de l’homme. Ce programme de visite du juge Yaya Karembé, un juge d’instruction sur les violations des droits de l’homme, en matière économique et de la justice financière, contribuera à renforcer sa capacité à enquêter sur les affaires pénales et économiques complexes, y compris des crimes de guerre, violations flagrantes des droits de l’homme, le blanchiment d’argent, le financement du terrorisme et le trafic. Le partage d’expériences avec des experts américains lui permettra également d’améliorer sa pratique dans ces domaines essentiels.

Il faut signaler que le projet d’IVLP est conçu pour offrir des conseils sur les pratiques et les systèmes de soutien judiciaire et des droits humains juridiques, la promotion des droits de l’homme ; l’Etat de droit, les pratiques anti-corruption et les moyens de lutte contre les crimes internationaux et le terrorisme.

Dès son arrivée à Washington, plus précisément dans le district de Columbia, le juge Karembé a eu des séances de travail, des briefings avec des professionnels du Droit. Il a pris part à une première conférence-débats sur le thème «Vue d’ensemble du gouvernement fédéral, des sociétés civiles et l’Etat de droit». À Nouvelle-Orléans, le 24 août 2014, il prendra part à une autre rencontre sur les enjeux économiques de la loi, la lutte contre la corruption, le blanchissement d’argent, etc., le système de réforme : les prisons et les départements de police. Le reste de la visite sera consacré aux techniques de lutte contre le terrorisme, le blanchiment d’argent.

Le juge Yaya Karembé doit revenir à Bamako le 31 août prochain. Mais, avant son départ, le dossier de la zone aéroportuaire lui a été confié pour instruction. Déjà, le volumineux rapport de la brigade du Pôle économique et financier a été épluché, selon nos sources, par le juge Karembé qui a constitué une délégation judiciaire avant son retour des USA, pour prendre à bras-le-corps ce dossier. Qui est plus complexe. Car, il semblerait qu’il y ait eu des violations en cascades des textes sur le foncier et l’affaire risque de remonter jusqu’au régime d’Alpha Oumar Konaré.

Kassim TRAORE 

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Les maliens et les maleness laiser ce juge la en paix il fait son travail les gens qui parle du mal sur yaya ne Connait pas loi pour faire du bien aux pauvre Mali les maliens naime pas ce genre de personne le government malien je vous demande daider yaya karembe il travaille dur pour le Mali il ne dor pas bien il ne mange pas bien a cause de lamour de son pay vive yaya karembe. Sanogo est qui un grand voleur tuer les gens fait coup d’état et vole tout les or de la femme de AT&T les maliens non qua demander sanogo les cinques avocats quil a prix ce targent Vienne doux avec le salaire du Mali ci cest pas voler Ci vous ne laise pas ce yaya le dogon vous finera mal en prison

  2. S'il s'agit réellement d'une justice équitable il faudra convoquer les à tributaires des parcelles ou se trouvent le bureau des pétroles , celui de l'ONAP la météo etc…

  3. “A lawyer’s(juge) ever a social engineer.or a parasite on society”.
    Mr Karambé mérite le poste de Ministre de la Justice ou Procureur General.

Comments are closed.