AFFAIRE TIEBLE DRAME : ATT a rencontré hier une délégation du Parena à Koulouba

0
L’affaire Tiébilé Dramé ou le scandale politico – financier de l’année 2006 continue encore de susciter colère et indignation dans les rangs des militants et responsables PARENA. Même des citoyens lambda ne comprennent pas pourquoi tant d’acharnement pour salir l’honneur et la dignité d’un leader politique sur la base d’un faux document.
Paniqué par la déclaration musclée du parti du bélier blanc qui, sans détour, a accusé le président de la République, Amadou Toumani Touré, et son Premier ministre, Ousmane Issoufi Maiga, d’avoir pris une part importante dans l’assignation de Tiébilé Dramé en justice, Koulouba a vite fait de calmer le jeu. En effet, à la demande du chef de l’Etat, une délégation du PARENA conduite par son président, Tiébilé Dramé, et comprenant le premier vice-président, Konimba Sidibé et le secrétaire général, Me Hamidou Diabaté, a été reçue à Koulouba en début d’après-midi d’hier, mardi 19 septembre.
A en croire le communiqué de presse du Comité Directeur du PARENA, rendu public et signé par son porte-parole, l’incontournable Djiguiba Keita alias PPR, on relève que : "les entretiens francs et ouverts ont porté sur la déclaration du PARENA relative à la malveillante manipulation du rapport du Contrôle général des services publics sur la gestion du Sommet Afrique – France, publiée le 17 septembre 2006.
La délégation du PARENA a exprimé au chef de l’Etat sa vive indignation face à cette malveillante manipulation du rapport du Contrôle Général des Services publics. Le chef de l’Etat en a pris acte et a rassuré la délégation du PARENA de sa détermination à œuvrer pour le renforcement de ses relations avec le PARENA. Le président de la République et la délégation du PARENA ont convenu de rester en contact ". Voilà le texte intégral publié quelques dizaines de minutes après la rencontre de trois heures d’affilée que ces trois anciens ministres ont eue avec ATT.
La question que l’on se pose est de savoir depuis quand les questions judiciaires se règlent à Koulouba. Montesquieu qui prône la séparation des pouvoirs va certainement se retourner dans sa tombe.
Par cette rencontre, ATT dont la preuve de la " malveillante manipulation ". Sinon, il aurait pu laisser le PARENA prouver devant l’opinion publique la " machination " dont est victime son président.
En tout cas, cette affaire ne doit pas se dénouer en catimini.

 ATT doit faire toute la lumière sur ce scandale, à savoir qui a tripatouillé le rapport du Contrôle d’Etat ? Pourquoi le ou les auteurs de cet acte ont voulu souiller l’honneur et la dignité du gendre du président Konaré ? Le président ATT qui a saisi la justice était -il au courant du contenu du document ?
Voilà un ensemble d’interrogations dont les réponses permettront d’éclairer la lanterne de l’opinion publique sur la désormais célèbre affaire Tiébilé Dramé.

 A suivre.


Chahana Takiou     

PARTAGER