Sommet Afrique-France : Winwin Afrique lance ses activités au Mali

Il y a 1 semaine
0
130

Comment faire du sport et de sa filière un vecteur de développement économique, de paix et d’éducation pour la jeunesse africaine notamment celle du Mali ? C’est l’objectif de Winwin Afrique, la première plateforme digitale de développement par le sport et l’éducation en Afrique, qui veut, aussi, du sommet Afrique pour présenter les nouveaux projets de financement en Afrique.

Dans le cadre du lancement de ses activités, les responsables de Winwin Afrique, Régis Charpentier, président de Winwin Afrique, Pierre Mbas, directeur du développement du Winwin Afrique, ont animé hier, 10 janvier 2016 à la maison de la presse, une conférence de presse. C’était en présence de Amadou Diarra Yalcoué, conseiller technique au ministère des sports, de Mamadou Tamboura, directeur du comité exécutif, des représentants des partenaires du projet. Selon Régis Charpentier, président de Winwin Afrique, l’objectif de Winwin Afrique est de créer les conditions de rencontre entre les besoins existants et ces financeurs. « Notre travail est double : travailler sur le terrain avec les institutions qui portent ses projets (ministère de sport, ministère de l’éducation nationale et le comité national olympique malien)  et travailler sur le financement (fédérer autour de ses projets de terrain différents types de contributeurs)». « Nous voulons inviter le sport au Sommet des chefs d’Etats. Le 12 janvier lors du forum de la jeunesse, nous animons une table ronde sur le sport comme vecteur de développement. Le 13 janvier, lors du forum économique, nous allons prendre la parole en plénière pour présenter à l’assemblée quels sont les nouveaux vecteurs de financement en Afrique », explique Régis Charpentier.

Winwin Afrique avec ses partenaires maliens, ministère des sports, Cnosm,  ciblent les projets suivant au Mali : développement du sport scolaire et universitaire : Equipement et exploitations d’infrastructures sportives pour les 90 CAP du Mali ; création d’un centre national d’éducation et de réinsertion par le sport à Konna ( ville symbole-Daniel Boiteux) ; projet de réhabilitation du stade Modibo Keita ; écoles de football pour la paix : Atletico Club de football à Narena en coopération avec la structuration et normalisation des écoles de football ; les tournois pour la paix à Gao, Kidal et Tombouctou ; construction d’une cité olympique, informatisation des fédérations sportives du Mali ; développement du Lycée sportif Ben Omar Sy ; construction d’une cité olympique.

M.K. Diakité

Ajouter un commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
3500
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshock???cooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsad!?ideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouthpintadehangman223love
wpDiscuz