1er Tour des éliminatoires de la CAN 2008au Ghana: SIERRA LEONE-MALI

0


En prélude du match que les Aigles du Mali disputeront, le dimanche 3 septembre prochain, notre envoyé spécial à Freetown, Kassoum Théra, a promené son micro pour recueillir les impressions du public sierra-leonnais. Notre compte rendu..

Paul Paka dit Sénégal, le joueur de Gens, D1 de Belgique et attaquant vedette de l’équipe nationale de la Sierra Leone   ne prendra pas part  au premier match des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations  contre le Mali.

Malgré son absence, de nombreux supporters sierra-léonais estiment que "rien ne pourra empêcher leur victoire contre les Aigles du Mali".

"Nous avons battu le Nigeria avec tous ses vedettes en 2002, lors des éliminatoires de la Coupe du monde. Pourquoi pas le Mali"  s’interroge Daniel Edwin, étudiant à l’Université de Freetown. Pour lui, "l’absence de Paul Paka, le meilleur attaquant des Leones Stars, qui a préféré rester en Belgique pour régler son transfert, ne pourra pas influer sur le résultat du match, même si le Mali dispose des joueurs évoluant dans les grands championnats  européens", "Nous aussi nous en disposons comme Mohamed Kallon, capitaine des Leone Stars qui évolue à Monaco ou Keoule Conte, joueur de Palermo D1 italienne ou Michael Tommy évoluant au Costa Rica".
Pour un autre supporter des Leones Stars qui a, par ailleurs, voulu garder l’anonymat, "le match du dimanche 3 septembre ne sera pas une tâche facile pour les Aigles du Mali, car depuis les années 94 et 96, la Sierra Leone n’a pas participé  à  la CAN. La guerre est finie en 2002 et le peuple réclame aux joueurs tout, sauf la défaite au National Stadium de Freetown". Un autre estime que "Frédéric Kanouté, l’attaquant malien, aura fort à faire avec Kemoko Kallon, défenseur et capitaine de FC Kallon, un club de la capitale  considéré comme le meilleur club du  moment".

Pour cette rencontre, l’entraîneur de l’équipe national, Peter Shereaton, qui est arrivé aux commandes, il y a juste quelques mois, a fait appel, sur les 18 joueurs, à 15 professionnels.  A part le capitaine Mohamed Kallon, qui joue à Monaco, Keoule Conte d’Italie ou Michael Tommy du Costa Rica qui évoluent tous en première division, les autres joueurs sont dans les divisions inférieures et dans des pays qui ne sont pas reconnus comme des grandes nations de football.  C’est le cas de Junior Tumbu qui est au Vietnam ou de leur gardien de but qui se trouve aux Etats Unis.

Même si le championnat Sierra Leonais ne se joue pas régulièrement ou presque pas depuis 15 ans, même si les joueurs Sierra Leonais n’ont pas autant de professionnels que la Mali, ces joueurs sont reconnus par tout le monde comme ceux qui produisent un beau jeu devant son public. Les Maliens doivent être prudents surtout avec l’absence d’un certain Mahamadou Diarra dit Djilla.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER