1ère édition de la Coupe du Mouvement Waati parrainée par Sékou Djigué : L’AS Papou s’adjuge le trophée plus un bœuf et 100 000 FCFA

1
Une vue de la remise du  trophéer par le parrain Sékou Djigué
Une vue de la remise du trophée par le parrain Sékou Djigué

C’est dans une ambiance festive que la finale de la 1ère édition de la Coupe de football du mouvement Waati s’est jouée, le dimanche 6 septembre, sur le terrain plateau de Kalabancoro. Cette compétition, qui a vu la participation de plusieurs équipes de différents quartiers, a tenu toutes ses promesses. Elle était parrainée par le président du Mouvement Waati, Sékou Djigué, non moins jeune opérateur économique et patron de la société Rental. Il est également très connu dans le milieu des chevaux pour être membre de la Ligue des Sports et Equestres de Bamako. On notait plusieurs invités dont des autorités politiques, administratives et sportives au premier rang desquelles le président de l’Association des Journalistes Sportifs du Mali (AJSM) Oumar Baba Traoré et Alou Djigué, président d’honneur de la ligue des Sports et Equestres de Bamako. Toute la jeunesse de Kalabancoro était mobilisée pour la cause. Toutes les dispositions avaient été prises pour que la fête soit belle avec le son de la fanfare nationale.

Pour cette finale, l’AS Papou était face au Réal de Kalaban. Dans un match très plaisant, les deux équipes étaient engagées et même déterminées pour remporter ce trophée. C’est ainsi que l’AS Papou ouvrira le score à la 26e mn par Soumaïla Diarra. Aucun but ne sera marqué jusqu’à la mi-temps.

A la reprise, le Réal de Kalaban se montre plus déterminant. C’est ainsi que Lassana Kouyaté égalise à la 54e mn. Plus rien ne sera marqué. Il a fallu recourir aux tirs au but pour départager les deux équipes. Finalement, l’AS Papou remporte le trophée en marquant 5 tirs contre 4 pour le Réal de Kalaban. Du coup, l’AS Papou inscrit son nom dans le palmarès de la Coupe du Mouvement Waati. En plus du trophée et d’un bœuf, l’équipe de l’AS Papou a reçu une enveloppe de 100 000 FCFA. Tandis que le finaliste malheureux, le Réal de Kalaban s’est contenté d’un mouton plus 50 000 FCFA. Le 3ème prix d’un montant de 50 000 FCFA est revenu à l’AS Dakan. Le FC Empire a été sacré l’équipe Fair-play en empochant 50 000 FCFA.

Le titre du meilleur joueur a été décerné à Charly Karembé de l’AS Cadron. Avec 7 réalisations, Moussa Dembélé de l’AS Papou a remporté le titre de meilleur buteur.

De l’avis de la jeunesse de Kalaban, cette compétition a été une véritable réussite. D’où la satisfaction du parrain, Sékou Djigué. “Je suis vraiment fier de cette compétition dédiée à la jeunesse de ma Commune. Pour moi, il n’y a ni gagnant ni perdant, c’est la jeunesse qui a gagné. Je profite pour remercier tous ceux qui ont répondu à notre appel” a-t-il précisé.

Notons que des attestations de reconnaissance ont été décernées à plusieurs personnes pour leur contribution à la promotion du sport dans la Commune de Kalabancoro. Composé de jeunes patriotes soucieux de l’avenir de leur pays plus précisément le développement et l’amélioration des conditions des populations de la Commune de Kalabancoro, le mouvement Waati se veut aujourd’hui un vecteur très important. Comme le dira son président, Sékou Djigué, Waati qui signifie le temps est une interpellation à une prise de conscience à l’endroit de la jeunesse malienne. “Il est donc temps pour la jeunesse de s’assurer un meilleur avenir” estime-t-il.

A peine lancé, le mouvement Waati fait partie, aujourd’hui, des meilleurs regroupements de jeunes au Mali. Et, la côte de popularité du président Sékou Djigué ne cesse de grimper au niveau de la Commune. Cela, grâce aux nombreuses actions menées dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des populations de Kalabancoro.          

         A.B. HAÏDARA

PARTAGER

1 commentaire

  1. Ha ha ha A.B Haidara.
    Le griot de MBaba.
    Même en période de cessez le feu tu continue à véhiculer des informations pour montrer que tous vas bien footballistique ment parlant.
    Je m’inquiète beaucoup pour toi en te voyant défendre avec bec et ongle Mbaba de cette manière. Nous savons tous que tu vas bientôt perdre ton statut de griot de MBABA de la FEMAFOOT. Du coup tu es certainement en train de nourrir beaucoup d’inquiétude de perdre éventuellement ta rémunération (que MBABA t’a injustement attribué) de la FEMAFOOT .
    Je te conseille de garder le silence pour le moment afin de ne pas perturber ton employeur MBABA. Je sais qu’il a certainement du pain sur la planche en un moment ou tous le pays est suspendu au verdict du 18/09 2015 du TAS.

    Il n’est jamais trop tard pour bien faire, même si tu t’es montré très misérable dans tes récents articles sur la toile.
    Tu perdras parce que tu es incorrigible et incapable de te défaire de ce bourbier. Nous comprenons que cela est due au fait que ta rémunération de la femafoot de baba t’a aveuglé.
    Ah Money, ah A.B HAIDARA, Quel paradoxes quant je sais que vous êtes sheriff en plus!

    A bientôt

Comments are closed.