22ème édition du championnat mondial de taekwondo : Ismaël Coulibaly décroche la médaille de bronze chez les -74 kg

3
22ème édition du championnat mondial de taekwondo : Ismaël Coulibaly décroche la médaille de bronze chez les -74 kg
Ismaël Coulibaly

Le samedi 27 juin, à l’acropole de la FAST, les inconditionnels d’arts martiaux sont massivement sortis pour rendre à Ismaël Coulibaly un hommage mérité. Pourtant, c’est un athlète dépité par le manque de considération des autorités sportives que nous avons rencontré.

” Je suis très heureux d’offrir cette médaille de bronze à mon pays. C’est le fruit d’un dur labeur. Je remercie tous ceux qui m’ont soutenu pour arriver à ce niveau. Mais, je suis aussi déçu du manque d’intérêt de nos autorités sportives vis-à-vis des pratiquants des arts martiaux. Après la compétition,  le ministère des Sports n’était pas en mesure de me chercher un billet pour venir présenter ma médaille au public sportif malien avant mon retour à Montpelier où je suis une formation sportive de la solidarité olympique “, a-t-il confié. Avant de poursuivre : ” à Montpelier, j’ai eu tous les honneurs que peut rêver un athlète. Mon centre de formation m’a d’ailleurs gratifié d’un trophée de reconnaissance et organisé une grande cérémonie pour m’accueillir. Mais dans mon propre pays, j’ai été mis au second plan. Certes, le football et le basketball sont les disciplines les plus populaires au monde, mais les pratiquants des autres disciplines ont aussi les mêmes valeurs. Nous ne demandons que de la reconnaissance “.

Désormais, Ismaël s’est fixé comme objectif les Jeux olympiques de Rio 2016. Pour pouvoir participer et honorer le Mali à ce rendez-vous très important,  il sollicite l’accompagnement des  autorités sportives. ” Mon objectif est de participer aux Jeux olympiques et faire un bon résultat. Pour ce faire, j’appelle le ministre des Sports à me soutenir. Lors de sa prise de fonction à la tête du département, il  avait promis que tous les athlètes seraient désormais égaux par rapport à leur prise en charge. Mais force est de reconnaitre que les pratiquants des arts martiaux sont toujours marginalisés. La preuve est que cette année, le karaté malien a remporté plusieurs médailles (or, bronze et argent) sur le plan continental. Idem pour le vovinam viet vo dao et le taekwondo. Mais aucun de ces athlètes n’a bénéficié des mêmes honneurs que les footballeurs et les basketteurs ont eus “, a-t-il souligné.

Il faut rappeler qu’Ismaël Coulibaly a déjà remporté une médaille de bronze lors des  championnats du monde de taekwondo 2011 qui se sont déroulés du 1er  au 6 mai à Gyeongju (Corée du Sud). A l’époque, il n’avait que 18 ans.

  Sory Ibrahima Coulibaly

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Bravo et felicitations a toi frère Coulibaly, tu nous fais vraiment honneur. Bon courage et bonne chance pour la suite.

    Je suis te supporte pleinement quand tu parle des supports envers nos athletes qui pratiquent le sport supreme a savoir les arts martiaux dont je suis un moi meme un passionné et un pratiquant par plaisir et amour depuis des decennies. Nos autorités n’ont aucune considerations face vos (pratiquants des arts martiaux) vis a vis depuis toujours. Jai vu des familles et parents qui supportent leurs enfants et excelés mais quand la medaille est au coup nos dirigeants dessein sont les premiers ministres et president a faire des photos avec vous et sortent a la tele pour leurs conneries de discours de politicards.
    Il faudra que le ministre des sports et vos federations battant le macadame pour que vous ayez des bons financements et des bons écoles equipées et des stages de formations a travers le monde.
    Enfin apporter une medaille en arts martiaux est um effort individual et nom collectif comme le football, le basketball etc…..
    Vous meritez mille fois plus vos medailles que les autres et soyez en fiers.
    Vive le maitre (artsxmartiaux) des sports.
    😉 .

  2. Chers athlètes
    Il faut en vouloir,à,vos fédérations qui doivent vous introduire auprès du département.

  3. Bon vent Ismaél, surtout ne te décourages pas.
    Quand tu vas ramener une médaille d’or, c’est tout un continent qui va courir derrière toi j’en suis sûr.

Comments are closed.