Le 27ème Conseil national de la Fédération Malienne de Basket-ball s’est tenu les 3 et 4 mai : Me Jean Claude Sidibé élu hier pour un mandat de 4 ans pour un nouveau départ de la balle au panier

0
Jean-Claudes
¨photo de famille des membres du nouveau bureau

La Fédération Malienne de Basket-ball a désormais un nouveau président en la personne de Me Jean Claude Sidibé. Il a été élu, hier dimanche, à la tête d’un bureau de 19 membres, à l’issue du 27ème conseil national, qui s’est tenu au Stade du 26 Mars de Yirimadio. Le nouveau patron de la balle au panier place son mandat sous le signe du changement  au niveau de  tous les compartiments de la discipline. Il a pris l’engagement de promouvoir le basket-ball dans tout le Mali afin qu’à l’horizon 2018 il n’existe  pas un seul cercle où l’on ne pratique pas cette discipline. Assainir l’environnement des sélections nationales, pérenniser le partenariat avec Orange-Mali, rechercher de nouveaux sponsors, appliquer à la lettre le programme auquel il a été élu, voilà les ambitions de Jean Claude Sidibé. 

 

Démarré le samedi 3 mai sous la présidence du ministre des Sports, Housseini Amion Guido dit Poulo en présence du représentant du Comité national olympique et sportif du Mali, le Colonel Bréhima Diabaté, le 27ème conseil national de la Fédération Malienne de Basket-ball a été officiellement bouclé hier dimanche, au Stade du 26 Mars de Yirimadio. Il s’agissait à l’ordre du jour de faire  l’examen des rapports d’activités et financiers 2009-2013.  L’un des temps forts de ce Conseil,  a été le renouvellement du bureau de la fédération. Pour ce faire, deux candidats étaient dans la course. Il s’agit du président sortant, Seydou Diawara, actuellement député à l’Assemblée nationale et Jean Claude Sidibé, ancien membre de la fédération  et de la ligue du district de Bamako. Ce dernier était également candidat en 2009 face à feu Abdallah Haïdara lors du conseil national à Kayes. Les neuf ligues avaient la lourde responsabilité de désigner le futur patron du basket-ball malien entre les deux candidats. Au finish, c’est le candidat Jean Claude Sidibé qui a été élu président avec six voix contre trois pour le président sortant.

 

 

 

Véritable nettoyage

 

Du coup, Jean Claude Sidibé succède à Seydou Diawara à la tête de la Fédération Malienne de Basket-ball pour un mandat de 4 ans. Il dirige un bureau de 19 membres pour donner un nouveau souffle à la balle au panier. C’est un véritable nettoyage. Puisque seuls deux membres du bureau sortant figurent dans le nouveau bureau. Il s’agit du Secrétaire général, Seydou Maïga et du président de la Commission Technique, Mady Moussa Doumbia.   Mme Salamata Maïga désignée comme 1ère vice-présidente du bureau de Jean Claude Sidibé, a désisté de son poste pour des raisons personnelles. Finalement,  le poste de 1er vice-président a été confié à  Bassékou Doucouré. Ario Maïga et Allal Cissé occupent respectivement les postes de 2ème et 3ème vice-présidents. Notre confrère Kodji Siby est président de la Commission média.

 

 

Dans son intervention, le nouveau président Jean Claude Sidibé, après avoir rendu un vibrant hommage à feu Abdallah Haïdara,  mesure désormais l’ampleur de sa lourde responsabilité. “Il faut du travail, de la patience, de l’amour et de l’ambition pour aider une petite graine à devenir une jeune pousse puis un arbre solide. Les femmes et les hommes choisis pour présider aux destinées du basket-ball doivent faire preuve d’intégrité, de transparence dans la gestion des ressources, d’équité dans le traitement des litiges, de disponibilité, de courage pour affronter les premières difficultés, car la route est longue, sinueuse mais à force d’abnégation nous vaincrons” dira-t-il. Avant de lancer un appel pressant à tous les acteurs du basket-ball malien : “j’appelle au rassemblement le plus large, car la famille du basket-ball est une seule. Il ne saurait y avoir un clan des vainqueurs contre celui des perdants. Oui, nous sommes tous des vainqueurs aujourd’hui. Oublions tout ce qui a pu nous diviser un temps pour retrouver les valeurs du Mali profond”.

 

Promouvoir le basket-ball dans tout le Mali

Pour Jean Claude Sidibé, la porte de la fédération est et restera ouverte pour toutes propositions ou conseils afin de ne point se tromper. “Vous avez, par cette élection, appelé au changement. Je prends l’engagement, au nom du nouveau bureau fédéral, de l’incarner, de promouvoir le basket-ball dans tout le Mali afin qu’à l’horizon 2018, il n’y  ai pas un seul cercle du Mali où l’on ne pratique pas le basket-ball. Il s’agit aussi d’instaurer le dialogue entre les anciennes générations et la nouvelle, de rendre compte régulièrement de la situation des ressources, d’assainir l’environnement des sélections nationales, de pérenniser le partenariat avec Orange-Mali et de rechercher de nouveaux sponsors, d’appliquer le programme pour lequel vous m’avez élu” a souligné le nouveau patron du bureau fédéral.

Le représentant du ministre des Sports, Mahamadou Sidibé, après avoir félicité le nouveau président pour sa brillante élection, estime que le basket-ball malien doit être géré sur la base de la bonne gouvernance et du professionnalisme.

 

 

Il faut préciser que ce conseil national de la fédération s’est déroulé en présence du représentant du sponsor officiel, Orange-Mali, Badara Sangaré

Alou B HAIDARA

 

Qui est le nouveau président ?

Celui qui  a la lourde responsabilité de diriger pendant  les quatre années à venir le basket-ball malien est un avocat chevronné très respectueux. Après sa maitrise en droit privé à l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) de Bamako Jean Claude Sidibé a poursuivi ses études supérieures à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne où il décroche un DESS en management. Il est également détenteur de plusieurs diplômes décrochés au Centre d’Etudes financières Economiques et Bancaires de Marseille. Il dispose aussi d’un DESS en banques et systèmes financiers. Ce qui lui a permis d’être conseiller juridique de plusieurs banques comme la Bank Of Africa Mali, COFIPA Banque et la BRS-Mali. Il fut professeur assistant (1992-1996) à l’Ecole Nationale d’Administration de Bamako. Le nouveau patron du basket-ball malien fut juge consulaire au Tribunal de commerce pendant cinq ans (2000-2005) et il a dirigé la ligue de basket-ball du District de Bamako pendant cette même période. “J’ai les compétences requises pour diriger les hommes et les femmes désireux de gérer autrement notre discipline. Mon ambition est claire : modernisme dans l’organisation et bonne gouvernance” précise le nouveau président de la Fédération Malienne de Basket-ball.

                                                                                                  A.B. HAÏDARA

PARTAGER